1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 23:00

aerc

 

 

O Jésus, Toi, ma  Béatitude d' amour !!!

 

 

Bonjour, petit frère,  

 

 

Vous me faites souffrir, mes  enfants....

 

Chaque fois que vous résistez à Mon appel,

Chaque fois que vous refusez Ma grâce,

Chaque fois que vous atteignez en vous le désespoir,

 Chaque fois que vous offrez votre vie au monde,

Chaque fois que votre coeur se détourne de Moi,

 Chaque fois que votre âme, par le péché,

  Se sépare de Moi,

Chaque fois que vous M' abandonnez,

Chaque fois que vous M' isolez

 Chaque fois que vous M' esseulez,

 Chaque fois que vous M' ignorez, 

Ou que vous Me délaissez...

 

 

 

Moi qui vous disait  :

 

  

 <<  Aimez-vous les uns les autres,

comme Je vous ai  aimés... >> 

M' avez-vous aimé  ???

 

 

  Vous me faites souffrir, mes enfants....   

 

Chaque fois que vous refusez d' avancer,

Ou d' accomplir un pas de plus que l' autre,  

Chaque fois que vous éteignez l' Esprit,

Chaque fois que vous refusez Ma miséricorde,

 Chaque fois que vous abandonnez le pauvre 

Au bord du chemin,

 Chaque fois que vous assoiffez, ou affamez

 Un plus petit que vous,

Chaque fois que vous vous querellez

pour de vaines gloires,

 Chaque fois que vous estompez la douceur, et la patience,

 Par votre aigreur ou votre impatience,

Chaque fois que vous paraissez,

  Et n' êtes pas,

Chaque fois que votre savoir prend le dessus 

Sur l' humilité,

Chaque fois qu' en vos coeurs si fiers, 

Vous détournez le regard

Des plaies de ma Passion, 

Et de Mon coeur si aimant....

 Chaque fois que vous vous éloignez

De la porte où Je frappe....

 

 

 

Moi qui vous disait :

 

   << Je suis le Chemin, la  Vérité, et la  Vie... >>

   Avez-vous suivi Mes traces ???  

 

 

Vous me faites souffrir, mes enfants...

 

Lorsque Je meurs  de votre indifférence,

Lorsque Je meurs de votre découragement,

Lorsque Je meurs de  votre égoïsme,

Lorsque Je meurs de votre misérabilisme, 

Lorsque Je meurs de votre immobilisme,

 Lorsque Je meurs assoiffé de votre mésamour,

 Lorsque Je meurs de votre faim du monde,

Lorsque Je meurs de votre incompétence,

 Lorsque Je meurs  de votre incompréhension,

Lorsque Je meurs de votre ignorance,

Lorsque Je meurs de votre culpabilité,

 Lorsque Je meurs de votre mensonge...

 Lorsque Je meurs de votre péché,

Lorsque Je meurs de votre ténèbre,

Lorsque Je meurs de votre déraison...

 

 

Moi qui vous disait :

 

  

  << Je suis le Pain descendu du Ciel >>

<< Faites ceci en mémoire de Moi... >>

Qu' avez-vous fait  de mon Corps,

 Qu' avez-vous fait de Mon Sang ???

 

 

 

 

Oh, mes enfants,

 

 

 Si vous saviez le don de Mon Père,

Ce don qui, sur la croix, s' abandonne,

Don qui sublime le Bien de tout bien,

Je vous aime, mes enfants, 

Pourquoi Me faites-vous tant souffrir  ???  

 

 

 

 N' est-ce pas, petit frère  ???

 

 

Marie-do

-------------------

 

En Jésus tout amour ,


Vous me faites souffrir, mes  enfants....

Oh !

Je m’ attendais à ce qu’ un jour, tu écrives sur ce thème,
Mais là tu dépasses ce que je pouvais imaginer....

Parce que cet article je l’ espérais sans oser en parler.
Parce que tu dis des choses qui doivent être dites !
Parce que l’ on n’ en peut plus de voir

souffrir le Père pour  de grandes décisions.
Voire des engagements auprès des hommes.
Voire même auprès de Dieu.
Elle s’enrichit alors des attraits de ce monde.

Parce qu’ elle oublie vite une fois la tempête apaisée.
Alors le monde reprend aussitôt l’ âme en ses mains.
Il ne l’ a pas lachée sans qu’ elle s’en aperçoive.
A oublier les autres, on en oublie combien Jésus fut pauvre !
Voilà ce qui arrive quand on se fait le moule

des richesses du monde.
Ton  déficit d’ amour attriste tant le Père!
Pourquoi servir le monde avec autant de dévouement alors

des futilités humaines .
Donner priorité au monde sans se soucier

de la tristesse du Seigneur !
L’âme est en peine des outrages que Dieu subit !

«  Ah si mon peuple m’ écoutait… »

Mais il n’a pas le temps !
Il arrive que parfois, au détour de tourments,

la créature comprenne qu’ il ne te sauvera pas ….

Mais contemple la Parole !!!

Tout est dans la Parole !!!
Les Evangiles sont au cœur de l’ âme

et ils ne demandent qu’ à être vécus

dans la fidélité à l’ engagement
Engagement de suivre Jésus en aimant

son prochain autant que soi-même.

St Paul est explicite dans son épître aux Hébreux :

«  Il est impossible pour ceux qui une fois ont été illuminés ….

de les rénover une seconde fois.. »
Parole chère à mon âme

puisqu’ elle a marqué le début de ma conversion ...

Alors, d’ aucuns diront :

«  Mais Seigneur jamais je n’ ai voulu affamer

 un de ces petits… »
Paroles restées au stade des intentions

 ou bien du ponctuel ?
L’âme qui a faim aura encore faim demain

et même les jours suivants !
Elle a faim d’ amour , de reconnaissance, d’ eucharistie!
« Alors oui ! Seigneur mais je ne peux pas toujours….. »
Certes ! mais ton âme accomplit-elle un suivi ?
« donne-tu pleinement ta vie d’amour

 à ceux que tu aimes? »

Parce que la créature ne demande pas grand-chose,

 juste un peu d’amour.
Quelques mots suffisent pour rompre une solitude,
Jésus n’ a jamais demandé des choses extraordinaires,
Il parlait dans la langue des petits !
Il savait quand ils avaient besoin de pain,
«  Donnez-leur vous-même à manger »
Chacun est donc placé devant l’obéissance à cette parole
Il n’a pas fixé de cap, simplement un acte d’ amour à poser
La créature est libre de ses choix.

Parce que venir à Lui n’ est pas de l’ optionnel !
Tu ne peux pas prendre, et ensuite repartir,

 sans penser à demain.
Sans penser à tous ceux que tu laisses

sur le bord du chemin.
Ton âme est apaisée ?
Mais as-tu songé à celle qui t’ a aidé

à vivre ta moisson ?
Elle ne se termine pas une fois le blé rentré

dans les greniers du ciel !
Il faut penser aux prochaines semailles !
Le laboureur va préparer la terre,
Les engins de labour sont déjà sous pression,
Le semeur vient de remplir son tablier,
Qu’ y as-tu mis dedans, pour nourrir les semailles ?
D’ autres âmes sont là qui attendent le pain !
Pourra-t-il être cuit si tu n’ as pas persévéré à aider

le moissonneur dans son acte de vie ?

Alors, le Père est en souffrance de voir mourir son Fils

Ô sensible petite âme !
Comme tu as de la peine de voir souffrir ton Dieu !
Son éclatante pureté revêt les guenilles du mal !
Le péché de ce monde s’ étale en sa fétidité!
Elle te taquine les sens….
Tu  sais alors que des âmes vont être libérées
Qu’ elles gravissent la montagne afin d’y rencontrer Dieu
Elles y sont attendues !
«  Heureux les miséricordieux qui obtiendront miséricorde »
La douce miséricorde du Père vient oindre alors ton âme

Ô  âme éprise de ton Dieu
L’ Esprit qui prie en toi descend au plus profond du Père
Vous plongez tous les deux en l’amour Trinitaire

Afin que Dieu, plus jamais ne te dise :

«  Vous me faites souffrir mes enfants »

Daniel en Jésus Eucharistie

 

  a_Eucharistie_1.jpg

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

John-Kyriel 03/10/2011 10:37


" L' amour épouse les Trois..."

Quelle prière et qelle méditation !!!

MAGNIFIQUE !!!!

Que dire ?? mais que dire ???

on finira par ne pus savoir commenter !!!

oh AIMER !!!!!

aimer sans contraintes avec passion cet amour des toris !!!
voilà un titre qui met en mon coeur un apaisement total !!
que ej vrque cet Amour se dépose chaue ionstant en mon coeru !!
que je voudrias vivre de cet amour plénier, que je voudrias que cet amour vibre chaue jour en mon âme...
mais suis-je digne de cet amour si parfait que mon âme le déocuvre de plus en plus ???

Découvranty alors cet Amour des trois, je ne me pose plus cette question, je me laisse aimer, voilà tout...

vos prières rejoindront ma méditation et mon homlie de ce soir..

Daniel, dom, vous nous donnez tellement de cet amour indicible,

Soyez en toutes choses disponibles à cette douceur d'aimer...

John-Kyriel


Charles-Marie 02/10/2011 10:44


Que commenter là ??? aprés avoir perçu une telle peine ???

Daniel, dom,

Vos deux écrits ont laissés en mon coeur une espérance, celel de vivre en connaissant aujourd'hui cette souffrance du Père,
nous ne pouvons pas dire que nous ignorons int cela..nous recrucifions Jésus à chaque fois que nous commettons une telle faute ..chaque fois que nous le délaissons devant le tabernacle, pressés que
nous sommes par les choses du monde,

conduisons alors nos âmes à vivre dans la foi et l'espérance de ne plus faire souffrir le Père

Ne plus faire souffrir le Père et les âmes qui vivent pleinement de Jésus.

Je reprendrais vos textes au long de mes homélies..
Merci, merci, merci, infiniment pour vos prières...

Berenadette,

demeure présente dans le coeur du Seigneur.

Ma prière se donne pour tous

Charles-Marie


Ange-Marie 02/10/2011 09:47


Voilà là encore une méditation et une prière qui m'atteignent en plein au creux de l'âme..
Oser nous partager la souffrance du Père parce que nous vivons en l'ignorance de son Amour...

Oh Daniel,et toi dom, qui nous attache à Jésus de plus en plus doucement, vous nous démontrez une ferme réalité en cette parfaite page...

c'est aussi nous démontrer par là cet amour que le Père a pour nous lorsqu' Il ose, par vous, nous dire que nous le faisons souoffrir...
alors, si m'y autorisez, comme Jacques et Jean-Frnçois, je me reitre au silence pour mditer ces prières...

Merci infiniment de nous guider vers cette pureté que le Père désire en nos âmes...

A tous, dans la joie eucharistique du Seigneur,

Ange-Marie


Jean-François 02/10/2011 09:40


C'est une splendeur !!!

Il fallait oser, e tvous avez eu l'audace de nous écrire cela en ce dimanche...

Oh voilà un magnifique enseignement sur la souffrance du Père..

Daniel, dom, nous sommes conscients de cela, mais nos l'oublions si souvent, qu' il est nécessaire que cela nous soit rappelés

et comme vous deux, je ne supporte plus de Le voir souffrir,

c'est une prière dom, qui se devait d'etre écrite, et celle-ci se donne par Jésus, parce que cela te fût nettement inspirée, je crois...

alors, comme Jacques je la préfgére, cette méditation qui s' éléve en mon coeur, au silence...
A tous deux, merci aussi, parce qu'elles seront mon homélie de ce soir...

JE crois que làn, vous allez en toucher plus d'un...
Faisosns alors de sorte que le Père en souffre plus à cause de nous...
ue tous soyez dans Son coeur

Bernadette,

tu me touches,et ma prière t'accompagne...

et vous tous, en ce dimanche, prenons cette résolution de ne plus accomplir de fautes qui fassent souffrir le Père

Je vous bénis tous...

Jean-François


Bernadette 02/10/2011 09:12


Oh,non...Seigneur,Je ne veux pas Te faire souffrir...
Plus qu'avant,je HURLERAI :Arrêtez de faire souffrir Dieu...IL nous aime,à nous de l'aimer,de le prier,de proclamer !!!
Mais,Mon doux Seigneur,aide moi...Ils restent sourds!!!
Tu le sais,ils veulent des "preuves"!!!Cela ne se dit pas a la télévision!!!!
Merci de ce que Tu fais pour moi...Je T'aime!!!

Bon Dimanche dans l'Amour du Seigneur,allez,proclamez que Dieu nous aime...
qu'IL vous bénisse et la Sainte Vierge
Bernadette


Jacques 02/10/2011 09:11


Oh Daniel, dom !!!!

Un jour je pensais moi aussi lire quelques lignes sur ce sujet de la souffrance du Père,
mais jaùais je n' aurais songé que vous auriez écrits tous deux sur c ela...
Voilà une réalité que nous touchonsdes doigts et dont nous n'osons à peine parler.

Je suis complétement chaviré parces deux texes, l'une proière que le Seigneur nousd onen et que ej reprendrais, et l'autre qui pus encore nouis montre que nous puvons souffrir de cette souffrance
infinie du Père à laquelle nous ne pensons même aps, aprce qu'elle ne nous atteint pas...Et pourtant...
c'zst pour notre misére qu' Il nous offre le Fils en oblation sur la Croix, pour que chacun soit libéré du mal...
Lui vainqueur du mal, mais aujourd'hui nous continuons de e le faire souffrir.

je en crois pas qu' il soit nécessaire d'ne écrire ddavnatage.. vous nous avez donné un bel enseignement, qui se désire empreint d'amour et de vérité...

alors, Daniel, dom, si vous le désirez, je crois que je demeurerais dans le silence afin de méditer sur vos prières te sur cette souffrance que nous faisons subir au Père
MErci de nous l'avoir désignée..

Je vous bénis tous deux et chacun

Jacques.


Marie-do 02/10/2011 08:52


Petit frère,

Vois ces textes qui s'écrivent ici ce matin :

" Vous me faites souffrir, mes enfants..."

En toute affection fraternelle et spirituelle,
En union de prières,
Ta petite soeur,
Marie-do


Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]