1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 00:00

4203354631

 

 

 

.....En Jésus Amour, tout Amour......

 

Bonjour, petit frère...

 

  O ma masure, 

 Eh bien, 

Te voilà bien mal lotie.....

 

Fallait-il attendre ce temps 

Où plus rien ne tienne debout 

Pour la réparer enfin...???

 A-t-il fallu que chaque mur 

Soit détruit, pour qu' enfin

L' on vienne reconstruire et colmater  

Chaque joint???

  Tu en as monté chaque mur,

 Solitaire et ignorée

  Mais chaque pierre    

 S ' est effondrée, 

L' on a tout enlevé de toi, 

Il n' en reste rien

Comme une tour que l' on débâtit.

Le toit a quitté sa charpente...

Le sol s' en est allé 

La porte est dégondée

Les fenêtres ne s' ouvrent plus

Sur aucun paysage.. 

La lassitude, la fatigue ont pris le pas

La solitude et l' indifférence

S' en sont mêlées

Tout a pris l' avancée

 Sur ton courage et ton espérance

Sur ta vaillance et ta fermeté.... 

 

  Il faudra reconstruire...

 

....Cependant....

 

...Un lot de branchages fera l' affaire.... 

 C' est  tout ce dont  je suis capable

D' abandonner...

A la force de mes mains...  

 

cabane 

  Une silhouette au loin qui s' anime,

Et qui approche d' un pas léger...

Qui s' assied là, et regarde sans comprendre

Peut-être....

Pourquoi tout est  mis à bas... 

 

 

...Me voici, là, assise sur l' un des murets...

 

 Qui es-Tu, doux Étranger,

 Et que désires-Tu en ce lieu  ruiné ???

 

....Entrer ???  Entrer  ??!!!!! 

 

Mais dis-moi, Tu rêves,

Tu as vu l' état de cet endroit ???

 

Crois-tu que j' aurais l' audace

De Te faire vivre dans un tel  taudis ???

Puis, un jour,

De tout reconstruire ???

Il y faudra plus d' un coup  

De pioche pour tout raser

Et plus qu' un peu de ciment 

Pour tout consolider...

 

 Tu  souhaites entrer là ???

 Tu désires que je T' accueille là ???

Dis, T'es fada ???? 

 

Mais vois, vois

 L' immensité de cette ruine ...

 

Tu  pénètres.... malgré tout ???

 

 Écoute, doux Étranger,

Il n' y a qu' une natte,

 Râpée et effilochée,

La table est de guingois,

Les chaises n' ont plus que trois pieds

Et sont dépaillées,

 Et je ne  Te conseille pas de T'asseoir 

Dans le vieux fauteuil, 

Il se déglinguerait sur son assise,

Et le ressort prendrait 

La  poudre d' escampette

 Au moindre effort,

Et  les accoudoirs s' absenteraient

  Au moindre appui !!!

 Les rideaux n' existent plus,

La cheminée ne tire plus,

Et le toit est inexistant..

La lumière ne pénètre pas...

Et la pluie et le froid,

  S' en donnent à coeur joie,

 Et je ne supporte plus le froid, 

 Encore moins le froid du peu d' amitié. 

J' y attends le temps de partir

 Il n' y a plus d' eau au puits, 

Celle-ci s' est tarie, 

 Et je n' ai pas la volonté 

D' aller à la source...

Je suis fatiguée... 

Pardonne-moi, si Tu le peux..

Mais T' accueillir  ainsi

 Est un défi qu' il me faut atteindre...

Ma seule joie est de contempler la nature

Et  les cerfs, et les biches, 

Et  les faons qui s' ébattent 

A l' orée de ce bois.. 

  

 

jésus à l'arbre

 

 

Tu demeures là, 

 Appuyé sur cet arbre ???

Eh, Tu as de la patience à revendre !!!

 Tu évalues les dégâts ???  

 Dans cette charité qui est Tienne,

Juste pour mon âme en détresse ??? ???  

 

Vraiment ... ???

 Tu ne changeras pas d' avis ...

Dis, Tu ne partiras pas ???

Alors, viens, j' ai besoin de Toi,

Il me reste un peu de vin,

Dans une timbale fêlée,  

Un peu de pain,

 Sur une assiette ébréchée

La misère dans toute sa splendeur.

 Si cela Te suffit

Cela me suffit alors !!!  

 Et la prière pour bénir le Tout...

Est-ce ceci que Tu désires ???

 

Profondément ???  

 

 Avec Toi, si présent, 

 Je reconstruirais le tout, 

 Chaque pierre au verset de Ta parole, 

 Chaque mur au creux de la prière,

Chaque joint unira la foi et l' espérance, 

 Chaque fenêtre s' ouvrira sur la charité, 

Chaque porte accueillera l' Amour, 

Chaque tuile du toit

Se couvrira de la rosée du ciel, 

J' y mettrais des stores de percale, 

Et des voilages de mousseline, 

Je referais le sol 

Et taillerais dans le bois 

Une  table et des chaises, 

J' y poserais une nappe blanche, 

Et sur la natte, 

Tu poseras ta tête, 

Pour Te reposer de ce long voyage.

La Lumière y pénétrera à flots,

L'  Amour y aura les ailes

 De l' Esprit-Saint, et de la tendresse.

 Et le coeur battra de joies et de rires.

Cette masure sera palais de Roi, 

Et Ton Domaine...

 Elle ne sera pas bien belle, ma masure,

Mais qu' importe !!! 

 Puisque prés de Toi, 

Elle sera Palais de Roi

Puisque Tu T' y inviteras 

En Hôte majestueux.

Les Voyageurs Solitaires,  

Et les Aimants y seront chez eux,

Et les Vagabonds de Dieu,

Y trouveront le repos.

Quand aux Mendiants de l' Amour,

Ils vivront  de cette eau claire... 

L'  Amour en sera la force 

Celui-ci débordera

Sur l' Essentiel de Toi

Le temps d' un moment de grâce....

 D' un moment de grâce...  

 

Puis si Tu le désires, 

Laisse chanter les rossignols,

Ils réjouiront mon âme, 

 Laisse fleurir là les lys et les roses

Ils embaumeront mon coeur

De Ton infinie délicatesse.

Prés de Toi, je ne crains rien...

  La masure se bâtit sur du roc...

 

 

Allez, viens,

Redresse tes manches, 

Il y a là de la rebrousse pour tous !!!!  

 

 

N' est-ce pas petit  frère ???

 

Marie-do  

 

 

07

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Stephen 01/03/2011 16:30


Oh, Dom !!!eh bien, tu as été rise d'un coup de colére ???

quel abattage !!!!

chére âme silencieuse,

eh bien là je suis sidéré de voir combien tu as retrouvé le chemin de l'essaimage.

voilà une homélie que je reprendrais un jour, parce que tu nous dis toute la réalité de la vie de l'âme qui se laisse avoir par les biens de ce monde, les doutes, les ténébres, les questions, la
lassitude.

voilà qui me montre aussi que tu sais toujours nous narrer de telles paraboles.
la masure qui est abattue, la masure qui se reconstruit, toi tu le sais...si bien, qui as tout perdu à un moment donné.

et qui risque encore de tout perdre un jour..
Dom, tu as su remonter l'ouvrage oui, fiat d emurs, mais avec la grâce du Seigneur, tu as reconstruis ta maison.

la maison de l' âme, de ton âme et pourtant...

en ce chemin... il faudrait qu'un jour, je te le demande, tu nous dises ici ce que tu as vécu en ton chemin spirituel...

tu as su avce simplicité et humilité reconstruire ta maison intérieure.

pourtant tu en vis une énome souffrance...


Daniel,

que voilà une belle méditation.que voici aussi un enseignement des uns et des autres qui se pratique ici.

j'y trouve toujours matière à réflexion.

La masure se reconstruit par les mains et le coeur du Seigneur,

Il y deverse l' amour, et prends la pleine mesure de cette âme,
il sait où il construit, et il le fait sur le roc.
alors, peut prendre feu, tant pis.

le roc, lui, ne s'incendie pas, jamais...

Que la douce Eucharistie demeure le trésor de ton âme.


Franck,

à toi, merci pour ce com, il me surprend, et je porte dans la prière, tu es amour en Jésus, et Jésus demeure en ton âme.
construis ton âme sur Lui, Il est le rocher...

Bernadette,

A toi merci, et si tu passe,s je et bénis.
qu' Il soit le rocher sur lequel tu bâtis et bâtiras ta maison.
Lui est solide.et nous le sommes lorsque nous vivons prés de Lui


Jésus,

heureux de voir passer là.

je vois que tu as su traduire alors je suis satisfait.
si tu reviens demain , je te bénis toi aussi...


ET A TOUS,
MAINTENANT, JE VAIS AUSSI PARTAGER LA QUELQUES LIGNES QUI
SE DOIVENT D'ETRE ECRITES

je lis les coms parce qu' ils m'enrichissent.

je suis trés étonné de ce que cela apporte...

apprendre des uns et des autres, c'est reconnaitre aussi que l'on est disponible à chacun...
que le coeur et l'esprit sont en union avec tous.
que l' on est à l'écoute, et en l'attente de l'enseignement offert.

la masure détruite peut aussi l'être intellectuellement, si l 'on ne voit pas cela.
alors c'est que l 'on n'est pas assez vigilants
la richesse de l'enseignement est pour tous et à tous, et doit se partager.
c'est reconnaitre avoir besoin de l'un ou de l'autre en ce qu'il apporte et en ce qu' il peut recevoir.

c'est une aide précieuse parfois dans mon ministére.
la masure se reconstruit pour demeurer palais de roi,et Jésus y demeure

en toute simplicité et en toute humilité.

Jésus parlait à des gens simples, en un langage simple.
c'est ce que je crois deviner, un parler simple pour de personnes qui passent, un langage simple que l'auteur donne,
alors, qu' elle parle 7 langues et qu'elle en écrit 4 couramment. elle pourrait le signaler. et elle le fait rarement.
il en est de même de ceux qui viennent ici et écrivent simplement,
j'ia reçu il y apeu deux mails me diasnt que ce blog devrait être plus ancrée sur le sdisours théologiques ou ecclésiaux ..
que sur ce blog n'apparaissaient que des inepties..

alors...si le Mystére Eucharistique, si la vie de Jésus
dans l'Adoration ou dans la contemplation sont des inepties, passez votre chemin.
ced blog n'est pas pour vous.


l'auteur le fait dans la simplicité, dans la joie et dans la prière..., sachons alors recevoir simplement ce qui nous est donné.

recevoir et lire les coms, c'est respecter ceux qui les écrivent.
et respecter aussi leur opinions
c'est avoir l'humilité aussi de reconnaitre que l 'on a à apprendre de tous.

ce blog n'est pas fait pour les longues palabres ou les longues emmanchures d ethéses théologiques auxquelles l'on ne reconnaitrait rien des Ecritures.
Il est là parce que le Seigneur l'a souhaité et Il y demeure.

il y a quelques semaines je ne lisais pas les coms, je l'ai regretté...

aujourd'hui, je le fais, et je voudrais dire à chacun merci parce que vous m' aidez dans mon misnitére...

Et à tous merci et pardon d'avoir été si long, mais cela devait être dit et partagé.

chére âme silencieuse,
je te bénis+++Amen
Stephen


Thierry 01/03/2011 14:52


Ben, Dom,
Tu as joué à l'apprentie chimiste ???

tu as trouvé une bombe sous le plancher ???

parce que dis, là..tout a sauté..

quel texte.., oui, il donne matière à homelie.
et tu vois, je le reprendrais.

je pense que tu as su nous décrire là la ruine et la reconstruction d'une maison telle que le désire le Seigneur.

cette maison qui lui plait, et tant pis si elle a l'apparence d'une masure.

tant si elle est pauvre ou autre.

pour Lui, cela ne compte pas..
l'apparence n'est que l'apparence.

dehors.. Il se moque. Il regarde l'intérieur et si le lieu lui convient, Il reste...
il est


Grégoire-Marie 01/03/2011 14:47


douce soeur , c'est chef d'oeuvre en péril ???
parce que là.. c'est le délabrement

écoute, je te le promets, je ne reconstruirais pas parce que j'en suis incapable !!

rien ne serait droit

mais je peux t'aider à rebâtir en présence de Jésus.

pour que tu montres cette intensité de ruines,
c'est qu' il a fallu que tu l'approches de prés, voire même pire encore.

qu tu es l'âme bien en mauvais état poour que chaque mur en soit ainsi retombé.

le Seigneur est venu, dom, un jour, Il s'est arrêtée, et il a su qu' Il serait accueilli en Bien-aimé.

alors, il est resté et il y demeure encore..

la preuve en est la beauté lumineuse de ce texte qui est toute espérance.

oh attend...

Grégoire-Marie


Ludovic et tous les choristes 01/03/2011 14:42


Dom, ben dis !!!

tu as voulu planté un clou et tu as tapé trop fort ??

dis, tu pouvais attendre que l'on rentre.

ah non, c'est pas cela,

on a chanté trop fort dans l'avion.. et boum...
au fa diése, les murs se sont effondrés.!!!!!!!!!!!!


à tous, juste pour vous dire que nous sommes bien arrivés, que nous sommes fatigués encore, mais nous allons bien..

nous avons une répétition tout à 'heure, et un concert ce soir,
alor,s je ne tarde pas.

tous ici vous embrasse.

j' espére que Daniel et Paul se portent mieux.
Cher Berger, chére Mamaouilou, et toi Franck,

merci à vous tous.

nous vous emmenons chez les caribous

Ludovic et tous les choristes.


+++Paul+++ 01/03/2011 14:36


Dis-moi, Dom, tu as passé l'aspirateur trop fort ???

un petit coucou, chére marraine, cher parrain,
et à tous,

je suis encore faible, mais je peux rester debout un peu plus longtemps.

j' ai eu beaucoup de joie à lire ce texte que je vais méditer.

je crois que là tu nous ouvres de voir comment une âme peut se laisser perdre.

veillons à cela.

je vous laisse tous, en vous redisant mon affection et ma prière se porte vers vous...

+++Paul+++


Benoit 01/03/2011 14:33


Oh, Dom, tu as oublié les cookies dans le four ?

c'est pas bien çà, dangereux même
tu as vu le resultat ?

cette parabole est là pour nous montrer de veiller et de prier.
finalement c'est cela. nous garder de tout mal, en veillant à ne pas laisser piller notre demeure.

l'âme est la demeure du Seigneur, si l'on n'y entretient pas le feu, cela s'éteint, et elle tombe en ruines.

Mais voilà que nous avons une immense chance,

c'est que le Seigneur est miséricorde,patience et amour, alors, Il daigne venir.

et répare doucement, en y mettant tout son baume sur chaque blessure.

dom, dis-moi, il a fallu que tu sois drôlement blessée pour nous donner à partager cela.

cette maison détruite complétement nous donne une autre leçon, celle de reconnaitre que l 'on peut toujours reocnstruire en y mettant toute sa volonté.

qu'Il batisse en ton coeur Dom, une maison sur le roc.

Il est d' amour et de joie...


Daniel,

L'âme est construction divine, parce que bâtie sur le roc qu'est le Seigneur.

l'âme se donne et se conçoit comme une maison.

fondations, sols, murs, charpente et toit.

les murs se jointent et se colmatent à l'ensemble.

et Jésus habite cette demeure.

qu'elle soit masure ou palais de roi.

Il y demeure parce que cette Présence est désirée.
Peut-il rester dans une demeure où Il n'est pas aimé ???

à moins que son amour réussise là une conversion foudroyante ???

je crois que oui...

Que le seigneur soit prés d etoi et qu' Il pôse s amain sur toi.


Frnack,

je voudrais te dire combien je suis touché par ton témoignage.
tu demeures l'humblle frère qui sait aussi nous dire que l'âme peut parfois se trouvait prise par les doutes.

mais mets ta confiance dans le Seigneur, nous sommes aussi là pour prier pour toi.


Que Jésus te comble

Bernadette,

laisse ta demeure être habitée par le Seigneur, Il y est chez lui et son amour pour toi est grand.
qu' Il bénisse ton âme et celles de ceux qui sont avec toi.


Le Seigneur vous porte sur son coeur et sur son âme.
Il est l' Amour de nos vies à tous...

Benoit


Padre Jésus Hustado, Tampico Tamaulipas, Mexique 01/03/2011 14:11


Marie-Do,eh toi l'Artiste du Seigneur,

que je suis heureux de te retrouver là...!!!!!!!!!!!!
j' ai du corriger mon français.

cela est une surprise pour toi, non ???.

c'est Stephen qui m'a donne ton site.
tu vois..me voilà.
il est 7 heures ici. je vois déjà, tu as ecris là ce matin tres tôt.

puis, si tous vous me voulez..
j' ai connu Marie-Do il y a vingt années, alors que je suis à Compiegne pour la mission mexicaine avec Jean. tu te souviens ???

puis avec Yves ??? avant que je parte ??

tu te souviens que l 'on jouait au piano tous les deux ???

tu chantes ?? puis j'ai gardé les tableaux que tu m'avais fait.

puis là, je retrouve Stephen par hasard à Noël
qui me donne le site.

je vois que le Seigneur à été aussi dans ta vie plus qu'avant.
c'est parfait cela. tu donnes là beaucoup à lire.
cela va apprendre mon français.

Hé, l' Artiste, tu te souviens de cela aussi ???

merci si vous, vous m'accueillez parmi vous...je crois que je fais bien de venir là..

Jésus vous donne la vie de la Lumière de l'Esprit

Padre Jésus Hustado


Elisabeth 01/03/2011 13:45


Ben, Dom, oh ???

y avait une charge explosive dans le rôti ???
Dis, il ne reste pas grand chose de ce lieu...!!!

mais que tu as raison de nous donner à méditer en cela.

la maison en ruines nous montre comment l'âme peut ^tre atteinte lorsque rien ne la nourrit, où lorsqu' elle est abandonnée à son propre sort...
lorsque plus rien des biens spirituels, ne la tente...
le smurs ss'effondrent et lâchent.

alors, elle se désagrége totalment.

Il faut une silhouette aimante pour la rattraper aux
branchages...

et tu en conçois alors cette parabole qui nous livre là une charmante narration.
qui nous apprends aussi comment reconstruire en la Présence du Seigneur

merci à toi...

Daniel,

Toi, tu nous le dis plus encore en nous parlant de l'Amour et de l'Eucharistie qui est le " béton armé " de l'âme,
Pres d eLui, alor,s plus rien ne s'affaise et cete masure devient Palais d eRoi.

palais intérieur aux yeux du Seigneur et d el'âme..
Là où le Seigneur aime à habiter.. en joie simple.

l' Amour y a colmaté les bréches, et plus rien ne sera ruine...

Qu' Il soit en ton âme cet Hôte bien-aimé.


Franck,


Merci à toi tout simplement pour nous partager cette vue de ton âme.
nous sommes là et nous te gardons dans la tendresse et la prière...

Que le Seigneur et bénisse


Bernadette,

en tous, sois bénie de nous porter dans ton coeur.
La prière est aussi pour toi ici.
Que le Seigneur te donne courage et force
Qu'Il soit Roi d' Amour pour chacun et tous.

Elisabeth


Florence 01/03/2011 13:28


Oh, Dom ?? t'as laissé l'incendie tout brûler de la sorte ???

Oh, dis, fallait appeler à l'aide ....

La maison détruite et qui se rebâtit à la source del'Amour
la maison qui une fois, par terre, n'est que ruines et cendres.
mais la maison qui sait aussi se reconstruire, qui sait s'ouvrir sur l'espoir, même si tout est à refaire.
tu le sais, toi ...

la maison qui se laisse aller à son desespoir mais qui renait de ses cendres.

parce que parait au loin une silhouette aimée et aimante.

et là, la lumière jaillit et tout repart comme au matin de Pâques.

tu sais cela, dom..Jésus venant réparer les dégâts provoqués..

puis il s'établit en ce dommaine, le fleurissant de sa présence.

alors, que Jésus soit Roi en ton dommaine.

Daniel,

" la masure se bâtit sur du roc.."

Oui la masure se bâtit sur du roc,

mais lorsque
l' habitant l'a désertée, elle se vide de ses membres.
Lorsque le Seigneur parait et qu' il trouve la demeure en ruines, il en sort ce qui est à émonder, et il embaume de son baume ce qui est encore debout.

et il reconstruit.
Il restaure en donnant la parole, la prière et le temps de l' amour,
Amour total, flamme vive de l'Esprit, eau vivifiante.
et dna sla maison bâtie par le Seigneur , chacun y a s aplace,
comme ici sur le blog.
Le Seigneur en est le bâtisseur.
Dom l'auteur, et toi le Berger,

Parce que c'est Lui, le Seigneur, qui à travers vous deux, nous aprle et nous enseigne.
Un jour, vous l'avez compris, et vous avez dit " oui " à cela.

Ici, j' ai appris beaucoup, et à travers les textes et à travers les coms.

ici, j'ai découvert l' Amour véritable du Seigneur, et le vôtre.

alors, ne partez pas, ni toi, ni dom...
parce que vous nous aidez sans le savoir si intensément, que vous avez empêchés bien des fois l'âme de l'un ou de l'autre de tomber en ruines.

de grâce.....

votre mission et là.
Que Jésus mette son amour en ton coeur

et que le Seigneur vous aide en cette mission
qui est avant tout mission d'amour pour Lui...


Franck,

A toi merci infiniment, de nous dire combien lâme peut être fragile.
merci d ecette humilité que tu as su nous donner là.
Que le Seigneur et bénisse.

Bernadette,

si tu passes,

ne crains rien, je te garde aussi dans cette prière aimante que le Seigneur nous distribue et qu'Il construit dans notre maison.

qu' Il soit feu vif et ardent en ton âme.


Et en tous, que l'Esprit soit vôtre...

Florence


Patricia 01/03/2011 11:28


Dom, tu as laissé chauffé la chaudiére ???
çà a fait boum !!!

il faudrait là reconstruire cette maison, elle est en piteux état, crois-moi

La maison détruite toi, tu sais, qui a dû, un jour, reocmmencer ailleurs, tout ce que tu avais bâti avec amour et ardeur.

et as su y remédier, repartir de zéro.

ne pa sattendre, et laisser choir.

non, tu t'es mis à l'oeuvre.

que de fois je t'ai vu tout recommencer..

aujourd'hui encore, tu batailles pour un bien le plus précieux de tous, et pourtant, je me souviens de ta détresse,et de tes larmes.
il n' y avait personne pour te dire que faire.

a la force de tes mains,comme tu le dis, tu a stout reconstruit.

Alors oui , le Seigneur avec toi a tout rebâtit.

tu as recommencé avec courage et témérité.

à ta place.

alors que tu n'avais rien, tu m'as encore hébergée.

alors, si toi, tu ne sais pas ce qu'est une vie ruinée, qui le saura ???
merci à toi de nous montrer cela.
aller d'une maison en ruines à un palais de Roi interieur,

c'est bonne et belle leçon à retenir.

Daniel,

tout se construit avce le Seigneur sur le roc.

Il estl'âme de nos vies.
l'âme de notre coeur.
Il vient en Hôte, en mai, en frère et en époux.
Il se donne en roi, et Il reocnstruit, et il n'y a pas meilleur architecte.

Qu' Il demùeure l'Architecte de ton âme.


Franck,

qu'il vive en ton coeur et en ton âme, nous
t'aiderons à rebâtir aussi ton âme par la prière et l'maour.
la chaine de prières est là pour cela.
Que Jésus te bénisse



Bernadette,

trouve ta joie dans la maison de ton âme, prés du Seigneur, qu' Il demeure assis prés de toi.
Il goûte aux mets délicieux que tu lui prépares...


Et à tous, je vous emméne là, à la messe.

Patricia


R-M 01/03/2011 11:14


Eh dom, tu as fait éclater un pétard ???
parce que là ,c'est en ruines !!!

Qu'elle est raisonné cette méditation,
tu en dis beaucoup.
la masure est en ruine, en te lisant, il m'est revenu en mémoire ce que tu avais vécu à la mort de ton pére adoptif ou tes frères et toi vous vous êtes retrouvés pratiquement sans rien.

tout ce que tu avais construit s'est écoulé comme chateau de cartes.

ta foi en a subi aussi le contre-coup, et il n'y a pas si longtemps.
il a fallu que tu redresses tous les murs, aussi bien de la maison de pierre, que la maison de ton âme.

le château de ton âme en a été balayé à une vitesse fulgurante.
alors ton texte est pour toi du vécu.
tu te souviens de ce jour de 1997 ?? puis de ce matin de 2009 ??

alors, je comprends mieux encore ce que tu nous dis là.

tu as aujourd'hui recommencer avce foi et courgae,
tu as reconstruit et seule qui plus est ..

il n'y avait là personne.

les portes ne se sont pas ouvertes.alors, que tu en aurais pu penser avoir un peu d'aide.

alors, la maison en ruines, tu le sais, plus encore que nous tous ici.

parce que toute ta vie..fut cela.

ruine et reconstruction...
dieu te bénisse.


Daniel,

" La maison bâtie sur du roc "

et bien voilàq ue cela nous ets donné e en cette méditation.

voilà que la masure est détruite, mais il y a là un message d'espoir
Le Seigneur, et aide à la reconstruction, voire reconstruit lui-même.
Il y vient, s' y adonne à la tâche et se donne enfin
totalement dans la Vie de La Parole, del'Eucharistie, de la flamme de l'Esprit?

Il donne à reconstruire. et la masure prés d e"Lui debient palais de Roi.

Il est l'habitant prinicpal.

et Il est là le plus doux des Hôtes.
tout et Rien de Lui demeurent aini en cette maison de l'âme.

Nos âmes sont parfois des masures, mais qu'importe, le Seigneur veille.
tom com nous en donne beaucoup

alors que Jésus demeure en ton âme le doux constructeur..


Franck,

Sois au pied de Jésus, il reconstruit chaque pierre, chaque mur à sa joie à Lui.
Il met l' Amour pour en colmater les bréches ouvertes, et il verse délicatesse et joie

sois heureux prés de Lui,
je te porte dans la prièree lui..


Bernadette,

Dans la joie aimante de notre Seigneur, qu' Il veille sur ton âme.
benie es-tu en Jésus

R-M


Jacques 01/03/2011 08:38


Douce soeur,

Tu as laissé la porte ouverte et la tempête a tout emporté ???
Il ne reste rien debout !!!

Mais que j' aime ce texte. j' en ferais uen homélie.

Il m'a surpris mais j' ai lu cela avec attention et j'ai vu se dérouler le film d'une âme qui sait se reconstruire, alors que rien ne tient plus.

Elle se désespére, puis voyant revenir l'etree AImé, elle repart de nouveau, laissant là ses plaintes, elle se remet à l'ouvrage.

ainsi en est-il de nos âmes qui se perdent parfois sur les détours du monde, ainsi en est-il de nos âmes, qui se détournent du Seigneur, par lassitude, ou par fatigue, et pire parfois,

ainsi en est-il des âmes qui s' éteignent.

et pourtant.

Il vient, s'approche, et nous aide à reconstruire, tu le déclares à la fin de ton texte.

L' âme l'invite à entrer.
Lui n'entre pas sans notre accord, il ne force pas la porte.
Il entre lorsqu' Il est invité...
et il demeure là serein et paisible parce qu' Il devine que l' Amour reprendra sa place.

A toi, dom, merci de cette parabole.

oui, merci ce matin, voilà une aube nouvelle qui se léve...

En Jésus, toute foi et toute grâce.



Daniel,

" La masure est bâtie sur du roc."

En Jésus, sur la foi et l' Amour, et la flamme de l'Esprit.

peu importe que les murs ne soient pas droit, cela est affaire d'hommes.

la maison consolidée veille alors à ce que le Seigneur en soit le parfait invité d' Honneur, peu importe la couleur de la peinture des murs, ou le temps qu' Il fait.

Il est présent, le reste initie que peu de choses.
Il est là, vivant et aimant,
il est là brûlant d'amour.

Il partage le peu qu' Il reçoit, et pourtant ce peu,

à Ses yeux est beaucoup parce qu' Il est pain de vie, et vie d'maour.
Qu'importe alors que le reste s'échappe.

Lui présent, l'âme ne peut se dissoudre dans les ténébres.

Il y veille et nous devons aussi y veiller.

comme nous devons aussi veiller sur la masure des autres.

sur l'âme des quatres.

et se tetxe dans la dernière ligne emploie une belle image,

celle de " redresser nos manches et d'aller à la rebrousse "

comme l'on dit en Picardie.

sois béni en tous temps, cher frère.


Franck,

que ta parabole est belle oui, parce que que tu nous
parles de ton âme.

et bien, ne crains rien, nous sommes présents et nous te prenons dans la prière.

des moments ainsi,nous en connaissons tous.
nous te suivons à la mese, et nous serons disponibles pour t'aider par la prière et l'amour, à te porter vers l'Esprit-Saint.

sois dans la paix de Jésus..
qui sait nous montrer comment reconstruire notre âme.


Bernadette,

sois bénie et comblée en la maison de ton âme qui
s' épanouit devant le Seigneur.

sois tendre en toutes choses avec les tiens et avec tous.
laisse ton coeur s'enflammer à la douceur de l'Amour

Que le Seigneur vive en vous tous.

Jacques


Marie-Gabrielle 01/03/2011 08:12


Eh, dom,

tu es enrhumée ??? tu as éternué trop fort ???
parce que là franchement !!!

J'ai lu avec attention cette parabole, qui est aussi une réalité.
Le contexte est bien analysé.
dis !!!

ainsi en est-il de l'âme qui ne se nourrit pas,

de l' âme qui refuse que Jésus pénétre plus avant,

de l'âme qui rejette tout amour.

ainsi en est-il de nous parfois, lorsque notre demeure n'est pas prête pour recevoir Jésus.

tu nous le démontres bien, tant par les mots que par les images, j'ai souri bien évidemement, ne pensant à cela.

parce que pour en parler si bien, il faut avoir vécu cela. n'est-ce pas ???
lorsque plus rien ne tient si ce n'est encore juste une graine de foi grosse comme un grain de sénévé.

et ton monologue avec Jésus le prouve.
Il vient, arrive, entre, s'installe à demeure et reste jusque ce que l'âme reparte.

puis une fois l'âme en route pour la rencontre, il sait qu' Il pourra " s' absenter "
l' âme est là qui veille à la fondation.

dom, merci à toi ce matin, de nous dire que nous sommes solides, mais que nous pouvons etre fragilisés par le soutes, les ténébres, le squestions et autres..

il suffit d'un rien pour que cela s'écroule.

merci aussi de nous dire que par Jésus, nous pouvons reconstruire.

ce texte, je vais l'imprimer.
parce qu'il me touche

QUE l'Esprit demeure en ta maison !!!

Daniel,

Oui, la masure peut demeurer masure si elle est bâtie sur du roc.

qu'importe tout le reste dés l'instant où l' Esprit de feu en embrase l'intérieur.
dés l'instant où Jésus se reçoit ici comme un Aimant pleinement l'âme.

Alors, que la masure soit de bric et de broc, il en a
mesuré la beauté, et cela lui suffit.
le reste n'est qu'ajout d'homme..

tout en cette demeure alors et consolidé par l'Amour.

et la foi y demeure et l'amour s'y installe.

le reste n'est que vent au soleil d'hiver...
Béni es-tu d'avoir une telle demeure, dans le coeur du Seigneur...



Franck,

A toi merci aussi, parce que ton com nous montre ce qu'une âme peut vivre.
alors, ne crains rien, nous sommes là tous pour t'aider à reocnstruire ta demeure.

Le Seigneur accompagnera cette reconstruction avec Amour et joie.

Qu' Il te bénisse et qu'Il soit chez toi le bienvenu.

Nous t'accompagnons aussi à la messe...



Bernadette,

si tu passes,
nous te gardons une place au chaud dans notre maison, comme toi tu nous grades aussi prés d'être, feu de toute chaleur d ' amour que tu portes en toi...

Le Seigneur soit en votre coeur...

Marie-Gabrielle


Gabriel 01/03/2011 07:49


Douce dom,

tu as claqué la porte trop fort que les murs se sont effondrés ???

la parabole est belle.
oui.

chaue mur est monté par l' Amour, chaque fenêtre s'ouvre sur l'Amour, chaque porte ouverte l'est sur la tendresse et la foi.

cette mainosn ne ruines se recnstruit à l' abri du Seigneur.
Le voilà qui vient, et qui rassemble les biens spiritueles en ce même lieu, pour inaugurer une maison rénivée de nouveau.

elle a été blanchie au crépi de la vie divine, et de la joie eucharistique.
reconstruire alors que tout est perdu.
repartir infiniment avec le plus doux des Présents,

là, c'est une narration où il n'y a que toi pour écrire de telles maniére que l' Evangile revienne toujours.

jez prendrais ce etxte pour uen prochaine hoimélie.

parce qu' Il nous exlique trés bien comment rendre vrai l'evangile de Luc qui dit que la maison est bâtie sur du roc.
j'aime la dernière phrase :

" la masure est bâtie sur du roc..."
merci à toi, ce matin.


Daniel,

La masure est bâtie sur le roc, oui, parce que Jésus y demeure.
il n'est pas nécessaire d'un palais de roi...
L'essentiel étant qu' Il demeure.

La maison est solide si la foi est ancrée profondément en Lui.
Les fondations sont bonnes, basées sur Sa vie.
la terre est fertile pour une telle construction...
mais la démolition peut intervenir trés vite si l'on n'y veille pas.
et dnas cette pauvreté, l'Amour est là, parce qu'empreint de Celui qui en est l'Hôte...

alors, la masure se transforme à la lumière et à la chaleur d el'AMour Véritable.

Plus rien ne sera plus comme avant.

et je suis heureux de trouver une telle narration, ce matin...

Que Jésus demeure en ta maison..
Elle lui est douce..

Franck,

A toi aussi, Jésus vient réparer toutes bréches ouvertes.

Ton com est là aussi empreint de vérites.
nous avons tous connus des moments de doutes, et Jésus est venu joindre ce qui était disjoint,

alors mets en lui ta confiance, et nous somems là pour t'y aider.

ma prière est là pour toi.


Bernadette,

Que Jésus reste dans ta maison.
Il est fier de loger chez toi.
dans cette demeure qui est plein de Son amour et d' amour en tous.

Jésus vous donne sa bénédiction à vous tous.


Franck Sabatier 01/03/2011 05:13


Ô chère et douce petite soeur, que Dieu Trine et Un soit toujours avec toi et nos esprit...
Le texte de ce matin, ou devrais-je dire parabole, est de ceux que j'apprécie le plus, cela me parle et me porte à la méditation, la prière.
Je crois en te lisant que mon âme a besoin de quelques branches car le toit semble fuir et les murs se lézarder, quelques gouttes d'une mauvaise averse pourraient m'atteindre, me mouiller...
heureusement, vous tous ici, sur ce blog, avaient les matériaux nécessaires pour colmater ces brèches et ainsi faire d'un toit troué, un dôme d'or orné de beaux saphirs, mais les murs tiendront-ils
? Oh, pour ces murs, abba Daniel et ima Bernadette et toi douce et tendre petite soeur, trouverez bien là un bois d'essence rare pour l'ossature et le bon maintien de ces pans, et la Bonne Parole,
source de miel, de bonheur, qui m'est donné du Seigneur viendra s'y imbriquer comme des diamants de la plus hautes valeurs... et le sol, les fondations me direz-vous ? Bien je crois me souvenir
d'un jour, il y a exactement quarante quatre ans, où l'on me versé du sel et de l'eau sur la tête, et depuis lors, cette eau et ce sel se sont transformé en sol de crystal, les fondations étaient
posé... Donc, merci douce et tendre petite soeur et vous tous ici, merci de l'aide apporté pour l'entretien de cette maison.

Bonne journée à tous, je vous emmène avec moi à la messe de 9 heures... Fraternellement, Franck.


daniel 01/03/2011 01:53


Dom en jésus tout Amour de l'Eucharistie.

"La masure est bâtie sur le roc"

Voilà qui est juste !
Saint Luc nous le rappelle dans son Evangile ! Ce qui est important c’est l’assise sur laquelle repose la construction ;
Trouver la solidité en chacune des maisons dans laquelle entre l'âme sachant que chacune d’elle est construction divine ;
Secouer la poussière du chemin collée à ses chaussures, là la porte reste close !
Qu'importent les voilages, les meubles, le décorum, les ors, s'il n'y a pas l'Amour !!!
L'Amour qui allume le feu même s'il n'y pas d'âtre !!!
Atre qui accueille le bois et la fumée !!!
Fumée vite dissipée par le vent afin que l'Esprit attise les braises !
Braises qui se confondent avec le feu ardent !!!
Feu ardent qui dégage une unique chaleur intense et bienfaisantes :
Celle du visiteur qui vient rompre le pain en occupant les lieux !
Celui qui ne regarde pas de l’extérieur mais qui veut entrer dans la maison l’état de la construction important peu ; il ne craint pas que les murs s’affaissent mais ils restent debout maintenus
pas l’amour

Telles sont nos âmes :
Des masures parfois !
Certaines sont néanmoins de splendides demeures
Elles savent accueillir,
Elles sont avides de donner !
Offrir Jésus à ceux qui, sur les parvis, sont malades d'attendre, crèvent de solitude, jeûnent d'Eucharistie !
Pourtant rien n'est compliqué !
Il suffit simplement de penser, de regarder à travers les jointures des pierres disloquées!
Masures qui se révèlent véritables palais, parce que bâties dans le royaume de Dieu sur le roc de l'Amour et de la miséricorde.

Daniel en Jésus Eucharistie


Pascal 01/03/2011 01:39


Il y a eu un courant d'air ou quoi ???

Douce petite soeur, je ne m'attendais pas à une telle
oraison ce matin..

ton âme a été, ou est ainsi ??? n'est -ce pas ???

Allez, retroussons nos manches il y a là de l'ouvrage à accomplir.

Redresser cette ruine ne va pas être uen mince affaire !!!

Nous dire ce matin que l'âme peut se détruire, si nous n'y entretenons pas la flamme del'Esprit que Jésus dépose en nous,
si nous ne veillons pas en priant,
si nous ne veillons pas à la vie eucharistique dans l'adoration,

c'est nous montrer que les murs tombent aussi trés vite.

et là..c'est ce que tu fais..

mais, tu nous désignes aussi que lorsque le Seigneur passe, et demeure,

tout est reconstruit à la grâce de son amour qui vivifie le tout..
c'est montrer que l'on peut espérer reconstruire sur du roc, avec Lui, qu' il suffit d'entendre son pas, et d'écouter son amour fleurir en nous.

c'est donner une espérance nouvelle, et rebâtir fermement mais véritablement sur du roc.

la leçon à tirer est celle-ci...

je crois que tout peut se détruire, mais que tout peut être reconstruit avce la foi et l' amour du Seigneur.

la prière et l' eucharistie sont le ciment de notre âme.

sachons alors les employer et veiller à ne pas mettre en péril notre demeure intérieure.
nous avons à veiller sur nos âmes mais aussi sur l'âme du prochain...

Dom, douce soeur, merci à toi, pour ce texte.

Que ton bien-aimé soit l'Hôte de ta demeure.
Il est là bien présent ...

si seulement tu disais ta souffrance...

Puis Daniel, Bernadette, Franck, que le Seigneur vous comble et veille sur votre demeure intérieure.

Pascal


Xavier 01/03/2011 01:27


Oh, dom ???
Il est passé une tornade sur cette maison ???
qui a pu la détruire sans rien laisser debout ???

Dom, tu as dû vivre cela pour le narrer ainsi ???

non ???

Ce texte nous donne des raisons différentes à comprendre.

la première est que l'âme qui vivote sans lumière, sans prières sans la parole, sans la présence de Jésus est là, qui se meurt.

elle se délabre comme cette maison en ruines.

cela nous dit comment nous devons veiller et être vigilants et attentifs à notre bien le plus précieux.

elle nous dit aussi de laisser entrer Jésus lorsqu' Il avance et que le coeur, soudain, entend la voix ou le pas du bien-Aimé,
cela nous montre qu'une fois que la place est envahie par le Seigneur, plus rien ne compte,

qu'importe alors, que cette maison soit masure ou palais de roi.

Il est là, se donne, de nouveau , et laisse pénétrer toute paix venant de Lui, l' on reconstruit dans l'Amour de Lui.

et toute l' âme se réjouit.

cela peut demander du temps, mais qu'impore.

Le Seigneur demeure dans une âme qui est baignée dans la vie de Son Nom, et de Sa Présence.

à toi, Dom, merci de nous accompagner là, en ces mots et de nous les donner à méditer.

la leçon est là, et elle est joliment donnée.
le sligne s sosnt belle set le simages nous frappent elles aussi.

Que Jésus, bénisse ton âme.

Et vous, Daniel, Bernadette, Franck, si vous passez par là, voyez combien il est bon d'être vigilants...

Dans le coeur et l'âme de Jésus, soyez bénis

Xavier


David 01/03/2011 01:15


Eh, Dom, là il est temps de faire quelque chose !!

Y a quelqu'un qui a un peu de platre ???
on va essayer de recoller les morceaux..

quoique..il y a du travail...

Dom, pour parler ainsi de l'âme qui se meurt, il a fallu que tu passes là aussi, non ???

oui, voilà un texte qui nous donen à réfléchir sur le fait de ne pas entretenir par la prière, l'Eucharitie ou autres

là voilà , l'âme où Jésus ne passe pas.

elle se délabre et se dépérit et tu nous l'expliques bien en somme.
les images sont parlantes elles-aussi
on penserait voir un film se dérouler là sous nos yeux.

que tu as bien fait de nous mettre cela ne ligne.

cela done à méditer sur l'âme et ce que nous faisons lorsuqe nous ne l'entretenons pas ...

alors Jésus vient, et Il cherhce à entrer, le fait qu'Il vienne en ce lieu détruit nous prouve combien son amour est grand.

je suis là, nous dit-il et vous avez tout en main pour restructurer votre coeur.

avec Lui prés de nous, l'on revit et la demeure de l'âme se reconsttruit à Sa Lumière.

et lo'n rebâtit sur du roc...
Dom, jolie oraison..oui..

comparer l'âme à une maison que l 'on peut détruire, et reconstruire me pense beaucoup à penser.

merci pour ce texte.
Et tous, si vous passez, que Jésus doux et humble bâtisseur de notre âme vous bénisse

David


Marie-do 01/03/2011 01:02


Petit frère

Vois ce texte qui s'intitule :

" Oh ma masure....."

En toute affection fraternelle et spirituelle,
en union de prières,
ta petite soeur,
Marie-do


Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]