2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 23:00

 imagesCA59HTBF

 

 << ...Pour que l'Amour dont Tu m' as aimé soit en eux,  

et Moi en eux !!!>>

 

 

Bonjour, petit frère,

 

 

Les blés mûrissent pour la Moisson,

Pour Ta Moisson,

Tu appelles et l'âme en amour répond 

En  ton coeur si désiré.

Elle se cueille sur le champ de ton âme,

Et elle se repose près de Toi

Les blés disséminés au coeur des vallons,

Se laissent pénétrer par le soleil du printemps,

Les vignobles se dressent sur les côteaux,

Pour que le Pain et le Vin

Se livrent au soir du Cénacle,

Ta croix est Lumière qui nous embrase de Ta vie !

  Agneaux[1]

 

Les blés mûrissent pour la Moisson,

Tu nous invites à cette union près de toi,

Et Tu nous prépares le Banquet nuptial...

Et Tu nous ouvres le chemin de la terre promise,

Tu nous crées amour pour Ton amour,

O doux Verbe Incarné, Tu me reposes en Toi,

O Agneau de la Pâque nouvelle,

Tu combles mon âme de Ta vie

Anime-moi de ton amour,

Je me blottis en Ton flanc transpercé,

O Pain de vie, partage d' amour,

O Vin de vie, partage d' amour...

Corps levé sur la croix 

Corps du Repas se mourant pour nous!

O Divin fiancé qui m'offre la Résurrection, 

Pour la douceur de Ta gloire !!!  

 

    Agneaux[1]   

Les blés mûrissent pour la Moisson,

Voici le pain et le vin sur la table,

tu me crées le ferment de la pâte, 

Et tes mains me pétrissent avec délicatesse.

O doux Fils Bien-aimé, 

Que ne suis-je grain de blé pour mourir

Et demeurer en Toi, 

Pour mourir et germer en un épi nouveau, 

   O Tabernacle de l'alliance nouvelle,

TU jaillis en une source indicible d'amour et de grâce !

Que n'ai-je reçu davantage que Toi même

Pour combler mon attente de Toi

O doux Fiancé, épouse mon âme, 

Pour que je meure revêtue de Ta tunique d'Amour

 

Agneaux[1] 

 

Les blés mûrissent pour la Moisson,  

O Pain vivant descendu du ciel,

Comble ma faim de Toi...

Comble ma faim de Toi

  Agneaux[1] 

Déo gratias !!!

 

N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do 

--------

 


En Jésus tout amour

 

 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »
Le Maître a créé la semence.
C’ était il y a longtemps…
C’ est ce que dit le monde ..
Il a même oublié ..
Pire ! l’ apparentant au mythe ..
Avec imprimatur …
C’ est vrai qu’ il n’ a pas de mémoire !!
Enfin pour les affaires de Dieu !!
Car pour ce qui est des siennes….
  Il sait comment s’y prendre.
Alors, parfois l’ Esprit lui rappelle qu’ il a perdu

sa fraîcheur d’ antan.

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »

 C’ est qu’ il faut beaucoup d’ eau pour faire croître les blés.
Celle qui sépare la terre des eaux.
Celle qui se verse de la croix.
Celle dans laquelle l’ âme va chercher la Vie.
Dieu se souvient de sa créature.
Alors, il faut qu’elle vive pour entretenir le sol.
Celui qui accueille la croix.
L’ eau qui s’ écoule du flanc régénère l’ âme en Dieu.

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! » 
Maintenant, la graine est dans le tablier.
Dans celui du semeur rempli d’ une bonne mesure.
C’ est celle de l’ amour que Dieu vient déposer en l’ être.
Abondante et tassée,
Débordante et bien secouée.
La créature du Père plonge à pleines mains.
Confiante et sereine,
Dans la grâce du salut qui se donne sur la croix.

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »

Le grain de Dieu est tombé dans la terre.
Dans celle que le Père a conçue.
Dans celle qu’Il a donnée au monde.
C’ est dans le Fils de Dieu que se forme la graine.
Celle qui fera le bon pain.
Celui qui s’offre en pain de Vie.
Graine pure et sans défaut.
Grain qui s’ offre dans le Corps en nourriture céleste.

 

Agneaux[1]  

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »
 Ils blanchissent au soleil.
Ils attendent la moisson.
Ils ont hâte d’ être rentrés,
Dans les greniers du ciel.
Ils y seront bien à l’ abri.
En attendant le pain
Le divin pain du Christ.
Oui mais en attendant… ils attendent…
Que les moissonneurs répondent à l’appel du Maître.

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »

Les premiers moissonneurs s’ en sont venus à l’ aube.
Ils ont travaillé dur sous le soleil ardent.
Large sera la paie pour laquelle ils travaillent.
Mais ils seront déçus quand viendra la récolte.
Quand les derniers venus seront payés comme eux.

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »

Et puis d’ autres viendront qui n’ ont pas de faucille.
Le Maître y pourvoira disent-ils sans chercher.
Voyons ! faut-il qu’ Il s’ occupe de tout ?
Alors, ils attendent sagement en regardant les autres.
Ceux qui coupent les tiges en s’ écorchant les mains.
Telles les vierges folles, ils comprendront trop tard.
Que le Maître n’ attend pas les fantaisies du monde.

 

  Agneaux[1] 

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »
 Et puis d’autres passeront choisissant les « tournures »
Là où le chaume n’ a pas l’â preté du milieu.
Et puis, il y a de l’ ombre, alors que dans le centre,
Les gouttes de sueur dégoulinent sur les corps.
Au moment de la paie, ils tendront leurs mains propres.
Et ils diront au Maître :
« Vois comme je suis net, pas comme tous ces malpropres,

 qui n’ osent te regarder »

 

Agneaux[1]  

« Les blés mûrissent pour la moisson !!! »
 Et puis il y les lointains qui regardent de haut .
Ils surveillent que les grains ne soient pas gaspillés.
L’ ouvrier de ce temps est tellement maladroit.
Alors, le règlement leur donne la méthode,
Du bon service des hommes mais pas celui de Dieu.
Vivons la tradition sans tenir compte du temps.
De la tempête qui gronde dans le ciel de Dieu.
Qu’ importe la souffrance des ouvriers du champ.
L’ indifférence recouvre le divin champ de Dieu.

Agneaux[1]  

Et puis, un jour, le Fils passera dans le champ.
Égrenant des épis pour apaiser sa faim.
La sienne et celle des autres qui le suivent docilement .
Alors va-t-Il attendre que sabbat soit passé

 pour nourrir ses disciples ?
Faut-il se conformer aux usages du monde

pour contenter les gens ?
L’amour de l’ origine n’ a pas changé depuis .
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
Mais c’ est qu’ on aime bien Dieu !!
Comment osez-vous en douter ?
La bouche en cœur le répète alentour !!
nous on ne constate rien !
On remarque seulement que les pauvres affamés

sont laissés sur la route !!
Lorsque l’ on utilise des outils qui ne sont pas dans la bible !!
Lorsque l’on n’ entend pas la plainte des assoiffés d’ amour.
Ils ne demandent rien, juste quelques grains d’ amour.
Un peu du temps précieux que l’on réserve au monde.
Mais un jour le Seigneur sera à leurs côtés,
Disant au monde pressé qui se trompe de champ :

« J’étais seul, et tu n’ as pas moissonné avec moi

dans le grand champ de Dieu »

 

 Agneaux[1] 

P.S:

 

Bonne Fête, Thomas !
Agneaux[1] 
Daniel en Jésus Eucharistie

 

  ageau[1]

 

  Agneaux[1] 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Stephen 03/07/2013 15:00


Cher frère en Jésus Eucharistie,


chère âme silencieuse,


Quelques  lignes pour vous dire que je recommence doucement à retrouver l'usage de mes mains, mais cela est encore raide !!!


Voici que ces prières ont touchées mon âme en profondeur,


voici que le Seigneur appelle les oujvriers à vivre la Moisson,


et à partager avec tous le fruit d eson amour,


voici que les blés mûrissent doucement sous ce regard aimant.


Bénissons le Père de nous offrir un tel champ où l'amour abonde !


En toute joie !


 


Cher frère en Jésus Eucharistie, 


chère âme silencieuse,


Je vous bénis tous deux+++Amen+++


Stephen

Jésus 03/07/2013 14:53


MERCI !


Vous allumez la fête en mon coeur !


quelle allégresse !!


 


Daniel, doux et tendre frère, et toi, l'artiste du ciel,


 


voilà que nous sommes invités à vivre le mûrissement des blés,


voilà que les épis se cueillent doucement sous la main délicate du Seigneur,


voilà que les épis se meulent là aussi,


sous le regard de Celui qui a semé le plus petit de ces grains,


et chacun de nous est un de ces petits grains semés en terre,


La fragilité de ce grain de blé,


la fragilité de ces petits agneaux nous dévoilent lant soin d enous !


Oui, Il nous dévoile là toute sa tendresse !


Malgré nos chemins " tordus " parfois, Il nous invite à semer,


à veiller sur la semence,


et à moissonner ensuite les fruits que la Parole,


par la grâce ont produits...


Alors, DIEU EST AMOUR en tout temps, et pour tous !


Alors,  moissonnons par grâce et par Amour,


car Lui se donne par grâce et par amour !!  


  à encore combien, malgré notre petitesse,


nous avons un DIEU prenant soin des blés,


 pour que la moisson abonde


 


 


  Je vous bénis tous deux


 et tous,


 


Jésus


 


 

Pierrick 03/07/2013 14:34


Doux parrain et douce marraine,


voilà de sublimes lignes,


voilà deux oraisons qui en disent beaucoup sur l'amour que le Seigneur dépose en vous,


voilà une prédication qui me touche,


nous sommes le grain du Seigneur, nous sommes l'amour du Seigneur,


et l'amour, comme le grain se sème,


voilà pourquoi nous avons été crées pour êtres des dispensateurs de cet amour fou que le Seigneur dépose en nous.


rien n'ets plus vivant, pus lumineux, plus authentique que cet amour lorsqu' Il se vit en Lui,


et en Lui seulement..


Il a propagé cet amour, Il a semé en nous cet amour,


folie de Dieu, folie d'amour qui nous murmure l'amour, le coeur se vit dans l'amour,


et Jésus nous parle de Lui en nous ensemençant...


Portons alors le fruit de cet amour,


visitons l'amour en ce champ dont les sillons sont tracés par la Main délicate du Père !


en Lui, chaque jour, toujours et partout !


Pierrick


 

Angélus 03/07/2013 14:27


AMEN AMEN AMEN !!!


MERCI MERCI MERCI !!!


ALLELUIA ALLELUIA ALLELUIA !!


voilà, Daniel, dom, tout ce que mon âme répéte depuis que j'ia lu ces prières !


 


tout ets donné pour que nous LE VIVIONS EN PLEINE LUMIERE,


en nous laissant caresser par le souffle de l' Esprit !


Qu' Il vive en tous !!


Angélus

Jacques 03/07/2013 14:19


VOUS OUVREZ MON AME A LA JOIE !!!


Daniel, dom,


Ces prières m'offrent une grande émotion, et une grande joie !


Je ne sais pourquoi, mais c'est ainsi !


Les blés mûrissent pour la Moisson,


Voilà un titre qui en dit beaucoup...


D'abord, parce que vous êtes proches de la nature,


vous savez regarder, écouter, et aimer la création,


ensuite, parce que vous êtes participants de cette moisson s'ouvrant en ce champ du Seigneur,


 puis là encore, parce que vous écoutez ce que l' Esprit vous dit !


Je suis heureux de vous savoir ainsi dehors,  parce que vous portez du fruit.


parce que vous partagez l'amour que le Seigneur trans met en vous.


Oui, nous sommes les épis que le Seigneur moissonne,


nous sommes ces grains qui meurent en terre afin de porter du fruit,


nous sommes ce fruit qu'Il pétrit pour en offrir le pain,


 nous sommes alors Eucharistie vivante, et devenant Eucharistie vivante, nous nous confondons en Lui,


voilà pourquoi il y a tant de joie en mon coeur...


Le Seigneur nous offre la terre, alors que nous en sommes issus, et en cela, Il nous abandonne l'AMOUR pour que se fortifie le Fruit de l'amour
qu'Il établit en nous !


tout est là, en ces prières qui nous appellent à moissonner pour le Seigneur...


demandons Lui la grâce de demeurer grain de blé entre ses mains


oui, pour tous et chacun au coeur même de son amour !


 


Jacques

Lanrateck 03/07/2013 14:09


CHUT !!!


Méditons ces paroles !


Daniel et toi, dom,


Souvenons-nous de la parabole du Semeur...


parce que voilà qu'elle nous est montrée ici....


Les blés mûrissent pour la moisson,


sous le soleil de Dieu, sous le vent,


sous la rosée de l'Esprit,


sous l'amour fortifiant du Fils bien-aimé,


ces blés se fondent au sein même de la terre,


Ces blés se fondent au sein de la Croix, ces blés se fondent au coeur même de la résurrection,


soyons Pentecôte,


soyons épis fauchés pour l'amour et par amour,


donnons du fruit à Celui qui nous aime au-delà de tout !!


Laurateck

Adryel 03/07/2013 14:03


MERCI POUR VOTRE ACCUEIL !!!


C'EST FETE EN MON COEUR !!


FETE EN MON AME !


LE JOUR SE LEVE !!!


Et mon coeur jubile de paix et de joie !


LES BLES MURISSENT POUR LA MOISSON !!!


Daniel, dom, il fallait oser écrire c ela,


Il fallait oser nous rappeler qque nous ne sommes que des grains prêts à être ensemencés,


et je prends conscience de cela...


vous nous dites tous deux, combien ce champ attend les ouvriers, alors, chacun peut dire :


SEIGNEUR, me voici tout petit devant Toi, me voici, le coeur et les mains vides, oui,


MAIS EMPLIS DE TA PRESENCE, Me voici, JESUS, pour TE servir !!!


Chauqe instant de ma vie, si pauvre soit-elle !!


Que Son nom chante comme les épis de blés ondulent sous la caresse du vent !!!


Oui que son Nom soit loué !!


Adryel

Vivette 03/07/2013 13:54


C'EST UNE MERVEILLE !


" LES BLES MURISSENT POUR LA MOISSON "


et nous sommes ces blés là...


Oh Daniel, oh dom,


Prêts à être moissonnés, coupés, puis moulus, et pétris pour faire le pain,


fruit de la terre, dont nous sommes issus,


blé en épi que Jésus prit pour se nourrir,


nous qui nous nourrissons de son Corps de son Sang, nous ouvrent à la Vérité de l'amour.


L'maour mûrit en nous, l'amour s'établit en nous, pourquoi alors aller ailleurs chercher ce qui nous dévoilé par la Trinité ???


Père, Fils, et Esprit...


nous sommes les enfants de la Trinité, les héritiers de ce doux royaume, et plus encore :


puisque nous devenons Lui lorsque nos âmes se laissent séduir en sa présence...


Menons nos coeurs en Lui,


et qu' Il vous chérisse tous !!


Vivette

Thomas 03/07/2013 13:45


MERCI POUR VOS VOEUX DE FETE !


Ils me vont droit au coeur !


Voici de très beaux épis de blé, et de  jolis agneaux !!


Daniel, et toi dom,


Voici des lignes qui me bouleversent, parce qu'elles m'apportent une immense allégresse !


Nous voici prêts à  l'embauche,


nous voici embauchés, dirais-je même, au service de Celui qui est tout Amour,


L'âme va chercher la vie au champ de la Moisson,


 L'âme va chercher la vie, la vie de l'amour en Celui qui se dévoile tout amour,


L' amour se donne au grand champ de l'oraison, et la prière se contient ne chaque épi que le Seigneur pétrit entre ses mains
délicates...


Lui qui nous submerge de cet amour infini.


Je sais alors que le Seigneur m'aime, que le Seigneur ne m'isole pas,


 que le Seigneur me ramène à la bergerie céleste


Mon coeur jubile pour aimer plus encore Celui qui me tend la main ...


Pour moissonner près de Lui !!!


Que je L'aime, oui, que je L'aime !!!


Thomas

Marthe 03/07/2013 13:21


SUBLIME ORAISON !


Que de joie rencontrée en ces paroles !


Oh Daniel, oh dom,


Oui, Daniel, cher frère, oui, dom, chère soeur,


comment ne pas arpenter le champ de Jésus,


Le champ de son âme ???


Ne nous invite-t-Il pas à Le visiter ???


A ensemencer ce sillon qu'Il trace devant nous,


ce sillon qu' Il éclaire de Sa Présence, ce sillon où l'amour prend forme ???


Où l'amour se meurt afin de renaitre plus beau encore ?


Ne nous séduit-Il pas en Moissonneur d'amour, n'est-ce pas ce qu'Il séme en nos coeurs ?


N'est-Il pas le Semeur, le Moissonneur et le Vendangeur .


Il est en notre âme CELUI QUI EST, à ne jamais en douter...


Oui, à ne jamais en douter...


Ce sparoles écrites là nous invitent à la corix, nous invitent à tailler le sblés,


à Lui rendre les plus beaux épis, et nos âmes désirent être ces épis-là...


Iol y a là tant de joie...


qu'est-ce qui m'émeut à ce point ???


Je ne saurais le dire...


alors, je reste là au silence...


Pour vivre l'amour...


Marthe

Etienne 03/07/2013 13:14


A compter ces petits agnelets, je vais finir par sommeiller !!!


Daniel, doux frère, dom, douce soeur,


Magnifique, ce champ de blé !!!


Quelle belle image que ces petits agneaux pour nous montrer là encore combien nous sommes fragiles,


combien nous sommes aussi forts en la Présence du Seigneur !


quelle joie alors de lire de telles prières !


aller à la moisson, voir mûrir les blés du Seigneur, pour qu' Il emplisse le grenier de Son coeur,


nous dire que nous sommes les moissonneurs de cette Parole, que nous ommes artisans de sa vie en nous,


que nous sommes créés par amour pour dispenser cette semaille, et cette récolte...


N'oublions jamais que nous sommes issus de la terre, tel que DIEU le Père l'a souhaité


que la terre porte et donne du fruit, et qu'étant créés par amoujr, nous devrions porter ce fruit...


Alors,  portons nos pas au champ de blé, ce champ du Seigneur, Il y a là de l'ouvrage pour tous !!


Daniel, dom, vous m'avez, par ces paroles offert de vivre un moment intense de liesse !


quel bonheur, oui véritablement !!!


 


Etienne

Amélie 03/07/2013 09:54


QUEL EBLOUISSEMENT !


Je suis touchée, alors, je n' ajoute rien,


 Daniel, dom, tout est donné par le Seigneur pour que nous Le choisissions, et le choisissant, Il nous appelle à oeuvrer pour
Lui


Les blés mûrisent parce que semés dans une terre arrosée par l'Esprit, et c'est là que se réside la beauté du Message...


vivons la Parole,


vivons l'Amour,


vivons le Service!


Parce que chaque âme donnée par le Seigneur se déire un épi de blé dont le fruit se fortifie en sa Présence,


alors, qu' Il vous chérisse tous deux et tous,


Amélie

Roland 03/07/2013 09:50


Rien que le titre !!!


Oui, Daniel, dom,


 rien que le titre pour conduire nos pas auprès de Celui qui nous ouvre le chemin de la Moisson..


son champ est à moissonner,


Il vient pour nous anonce rla nouvelle


veillons à Le servir et à l'aimer...


veillons à être en Lui chaque instant...


Lui qui nous accueille et nous cueille dans l'amour !


Merci de cette joie qui apparait alors que je vous écris...


Sublime d'amour !!!


En Jésus partout et toujours,


Roland

R-M 03/07/2013 09:15


QUELLE JOIE !


Oh Daniel, oh dom,


Comment pouvons-nous être aussi imprégnés de cette joie ???


Je ne sais pas, en ouvrant cette page ce matin, je me suis sentie entourée par cette joie...


Les blés mûrissent pour la moisson...


Oui, c'est cela, c'est cela qui me emt en joie, savoir que l'âme ensemencée pa rle Père se crée doucement ne Jésus, par l'esprit, savoir que nous allons
oeuvrer pour al gloire du seigneur,


savoir que nous portons ou que nous porterons du fruit, selon la grâce qui n ous ets donnée,


Lui qui nous rend capables d'aimer et de vivre par Lui,


Lui qui est le Semeur et le Moissonneur,


Le coeur alors court à l'ouvrage,


Il ne peut rester là à attendre que passe le bateau à la gare,


Il doit s'animer de l'Amour et de la vérité christique.


Jésus venant nous ofrir la bonne nouvelle nous demande d'enseigner, de moissonner cette ferveur qui crée tant de paix, de joie, et de
béatitude,


Bienheureux sommes-nous alors d'aller à la Rencontre de Celui qui nous embauche tojours !


Il est là présent...


Et s'anime lorsque nous L'appelons...


 Il n'attend que la disponibilité de l'âme...


quelle grâce, non ???


Prodigieux de LE VIVRE !!!


oui, prodigieux de LE VIVRE !!!


et mieux encore, DE L'AIMER ET DE SE SAVOIR AIME !!!


Quelle fête...


puis, Daniel, dom, merci pour ces photos !


Ces petits agneaux...mmmmmmmmmmmmmmmm.... gambadant en cette feuille...


C'est une idée géniale !!!


 


R-M

Louise 03/07/2013 08:26


QUELLE PAGE !!


Encore une merveille !!


comment voulez-vous, Daniel, dom, que l'on ne vienne pas méditer ici, prier et relire les Ecritures ?


vous nous offrez de vivre Jésus en touts instants, parce que l'on peut revenir ici, et s'attarder près de Celui qui nous offre de moissonnenr, de
travailler à son oeuvre.


Personne n'est dispensé de cela..


chacun à notre niveau, nous puvons vaquer près du Seigneur, azvec Lui et pour Lui,


Les blés mûrissent pour la moisson,


Pour la moisson du Seigneur, et que l'on soit au début, au centre ou à la fin du champ, il y a toujours une âme en attente de Jésus quelque
part...


et cela, vous nous le démontrez en écrivant ces deux prières...


Il renouvelle en nous le désir ardent de conduire nos pas dans le sillon qui s'ensemence de la grâce,


car sans la Grâce, nous ne pourrions avancer...


allons à l'ouvrage, édifions nous les uns et les autres, délivrons la beauté du message,


et partageons ce que le Père nous offre, pour tous et chacun...


soyons des moissonneurs d'amour !!!


et ces petits agneaux ....!!!!!!!!!!!!!!!!


Louise

Elisabeth 03/07/2013 00:23


Moissonnons, Daniel, dom,


allons vivre cette moisson qui dure depuis la nuit des temps,


vivons en serviteurs, soyons les grains de blés broyés sous la meule, et laissons nous pétrir par les Mains du Père !


Lui seul nous conduit dans l'amour au champ de blé du Père !


Et ces petits agneaux me marquent aussi !


Quelle joie !


Pourquoi, je ne sais pas !


Jamais je n'ai ressenti une telle joie !!!


Joie de l'Esprit ???


sans aucun doute !!


Elisabeth

Maria 03/07/2013 00:20


SUBLIMES ORAISONS ET QUELLE PREDICATION !!


Doux frère et soeur, Daniel, dom,


QUELLES IMAGES !!!


La première nous montrent les blés mûrs,


et la dernière nous dit combien nous sommes fragiles, commes ces petits agneaux, combien nous somme saussi dans la main du Moissonneur
Céleste,


 combien nous avons à être guidés par Celui qui cueille au jour de note conversion!


que dirions-nous alors ?


rien, laissons nous mûrir par la chaleur unqiue du Seigneur,


 Lui qui est flamme ardente d'Amour !!


Maria

Dan 03/07/2013 00:16


Oh ben alors là !


Je me sens comme ce petit agneau qui gambade sur cette page !


Je bondis, de joie, Daniel, dom, de voir que nous sommes prêts à moissonner les  blés ( quoiqu'ici, cela soit déjà fait...)


C'est d'une force et d'une tendresse!


aller à la moisson,


prendre le temps de vivre, d'aimer, d'écouter le plus petit,


prendre le temps de moissonner dans le champ du Seigneur, quelle merveille !


tout laisser, pénétrer en ce champ et vivre Jésus en plénitude !!!


dites, quelle joie !!! et ces images me touchent !!!


Dan

Fr Corentin-Marie 03/07/2013 00:13


HEUREUX !!!


JE SUIS HEUREUX !


Daniel, Marie-do,


Je découvre ce site en lisant un autre lieu, et quelle surprise de découvrir là des prières que l'on ne découvre nulle part ailleurs,


Je vibre là au coeur même de ce champ de blé que le Seigneur nous donne de moissonner,


j'avais oublié combien mon sacerdoce nous demandait d'aller vivre avec ceux qui enseignent, aiment et font découvrir le Seigneur à tous,


quelles prières, quelles oraisons,


rien à voir avce les éternelles homélies du dimanche qui m'angoissent....


j'ai vu apparaitre ces prières il y a quelque sminutes, et mon âme a été séduite par tant d'amour !


quelle approche du Seigneur,


 quelle vie d'amour laissée, là, en ce petit oratoire ouvert jour et nuit,


quelle veille pour tous !!!


et puis, là, il n'y a pas besoin de code !!


MERCI , et si vous me souhaitez près de vous !!


Corentin-Marie

David 03/07/2013 00:07


Ainsi, voilà comment mûrissent les blés pour la moisson !


Daniel, dom,


Quelle joie de découvrir ces prières, en ce début de matinée !


Quel bonheur de se réfugier dans ce champ de blé et d'y travailler à la moisson du Maître,


Tout nous est dit pour aller à l'oeuvre, pour le salut des âmes, et la gloire du Père !


Quel bonheur infini de livre son âme dans le champ du Seigneur !!


Belles images et ces petits agneaux nous permettent de gambader dans de vertes prairies !


Merci !


David

Daniel et Marie-do 03/07/2013 00:04


Petit frère,


Vois ces prières qui s'installent, en ce jour, pour la gloire du Père,


" Les blés mûrissent pur la moisson..."


En toute affection fraternelle et spirituelle,


En union de prières,


Ton petit frère,


Daniel


Ta petite  soeur,


Marie-do,

Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]