31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 23:00

 vieux moulin

 

 

 .....O mon Jésus, ô mon Amour !!!!!!

 

Bonjour,  petit frère,

 

 Jésus, en cette toute petite église 

Se désirant au silence,

Tu viens préparer nos âmes et nos coeurs,

Pour te recevoir chacun à sa façon, 

Chacun en ce qu'il est...

Tu lui donnes de demeurer ici, 

quelques heures ou quelques minutes, 

Selon le besoin, l' attente, l'espérance, 

Où tu te devines, si indiciblement,

 Au bord de l'eau vive, 

L'  église de ce petit village

 A accueilli de coeurs aimés et aimants, 

 Elle a vu naître les enfants des enfants,

Et elle a vu partir les anciens, 

Les conduisant d' un chant 

 A leur dernière demeure...

Si prés de cette église.... 

Que desservait un vieux curé,

S'habillant d'une soutane râpée, 

Où flottait un surplis en dentelle,

Il devenait, toujours, au fil du temps,

Un don  Camillo si l'on attaquait ses ouailles

Mais il savait aussi se transformer 

En ami de la famille.

Il pouvait être dur et tendre,

Oh !!! nos vieux prêtres au coeur si empli de Dieu !!!!

 

f61cac97 

 Jésus, en cette toute petite église,

Qui résonne du carillon de Noël

Sous la nuit étoilée, 

Il y a des gens qui t'aiment sur les parvis...

Lorsque l' angélus, répété en écho, Jésus, 

Les laboureurs savent que l' heure du repas approche,

  Alors, sur le blé grandissant et mûrissant,

Dans les sillons si bien tracés, 

Sur les vignes éclatant au soleil,

Ils baissent les yeux, si saintement,si possible, 

Accompagnés par le son de la cloche,

Un murmure se conduit au ciel

Tu  les entend là aussi,

.Un jour, en revenant des labours, 

Ils te trouveront assis là,

Sur le banc au pied du portail...

Je  les imagine bien, les enfants

De ces humbles serviteurs 

Jouant au foot au pied de la flèche si fine...

Qu' elle cherche à atteindre le lieu de ta vie Céleste...

Ces enfants, plus grands, se marieront

En cette petite église.

Elle recevra toutes les générations,

Qu'elle aura vu passer sur ses bancs.

Elle les conduira à l'autel de l'Amour,

Où ils s'uniront pour le meilleur ou le pire... 

Partiront-ils qu' ils reviendront toujours

Chercher au coeur de ce village

Le seul lieu de leur vie d'enfants du Père,

Ils connaissent les jours de processions,

La fête de la paroisse, 

 Et la date anniversaire de leur vieux prêtre....

 

f61cac97  

     Jésus, en cette toute petite église, 

tu as vu et connu bien des larmes, 

Larmes de joies en des jours de fiançailles,

Ou de noces,

Et aussi des larmes de souffrances,

Lors du départ vers toi, d 'un être cher.

Il en est ainsi de notre chapelle intérieure, 

 Au matin de la résurrection,

Lorsque les agneaux s'ébrouent dans les prés voisins,

Tu inaugures et renouvelles le coeur

Et l'amour s'installe pour toujours, 

En ces enfants vêtus de leur costume de communiant,

Au jour béni de leur première communion, 

voile au vent pour ces petites filles 

 En robe de mousseline, 

Ils ont reçus de Toi, leur premier baiser d'amour

Le lys embaume soudain au choeur, 

Où officie ce vieux prêtre aux cheveux blancs...

Alors, cette petite église s'illumine soudain

Pour recevoir la foi de ces enfants du doux Berger... 

Les vitraux s' allument des couleurs 

De la rosace du choeur...

Le vieil orgue retentissant 

De ses accords et de ses triolets,

Chantent alors la douceur de Toi

 A tous ces petits fidèles de Ta paix et de Ta joie

En ce lieu cher à leurs coeurs... 

 

 

Croyez-moi, si demain, cette  petite église s'écroule, 

Parce que les bancs, et les bois, en sont vermoulus,

Seigneur, tu sais, Toi, qu' ils viendront la reconstruire,

Elle demeure leur vie et leur mémoire en leurs coeurs, 

Ainsi que ce vieux prêtre qui dort au cimetière voisin.. 

 

 

N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do

 

-------------------------------


En Jésus tout amour          

J’ avais huit ans lorsque j’ arrivai dans « cette église »

après avoir déménagé.
Le curé était âgé et le caté vite fait !
La retraite de communion se passa sur les bords de la rivière.
Un enfant y tomba que la bonne  réchauffa près de la cuisinière.
Les « retraitants », rassemblés sur le pas de la porte ,

 n’ aperçurent que la blancheur des fesses du petit imprudent !
Tout le reste était l’ objet de grosses fictions maugrées par des :

« y minqo pus fauque cha! »
(il ne manquait plus que çà)

Puis vint le jour de la confirmation !
Qui était donc ce docte personnage

qui donnait sa main à baiser

aux femmes qui se pressaient dans la nef….
Je n’ en menais pas large quand une copine me dit ,

que sa mère lui avait dit , que sa tête fit un quart de tour

quand Monseigneur lui donna la gifle de confirmation
Je  m’ avançais tremblant, ayant peur de mon ombre,
,quelques mots de latin dans un filet de voix

 éteignirent mon angoisse…

Le  vieux curé partit l’,année suivante vers une maison de retraite
Un jeune le  remplaça   « ouvrier »… disait-on
Ma communion finie, je devais néanmoins renouveler mes vœux,
Et  là, je fus happé par la force qui émanait de ce prêtre exigeant !

« L’ excellence réside en l’,exigence !! »

Mes  parents n’i,ntéressaient personne.
Pourtant, il vint les voir un soir !
Maman me demanda si je voulais être prêtre
À douze ans, je ne comprenais rien.

Mais le grain germait doucement comme dans la Parole.

Sans savoir que Jésus reposait dans le tabernacle .
Sans penser à la présence dans l’hostie déposée

 en ma bouche .
Sans rien connaître à la Parole car :

« la bible ne se mettait pas en toutes les mains »

Indifférent à l’ Esprit que je découvris des décennies plus tard

Et puis un jour je rencontrai l’ Esprit !!!
Ce fut pour moi l’ embrasement !
Et puis, dans la foulée, la Parole de Dieu !
Et puis Jésus qui ne m’ intéressait qu’ à Noël et à Pâques…
Le tout fut une nouvelle naissance !

Personne ne m’ instruisit jamais des « choses de religion »
Autodidacte ?

Oui pour le monde !
Non pour l’ Esprit !

Car, sans cette église, jamais le grain n’aurait percé

la croûte après des décennies de germination

dans le terreau divin

Aujourd’ hui les églises se ferment...
Les  bancs poussiéreux n’ accueillent plus personne
Faut-il s’ en attrister ?
Bien sûr que non !

Fallait-il abandonner tout espoir lorsque Jésus fut crucifié ?
Bien sûr que non !
Cependant les disciples avaient déserté !
Fallait-il se dire que tout était fini ?
Bien sûr que non, puisque tout commençait !

Le  vin nouveau se bonifie !
Les oratoires bouillonnent en la fermentation !
Aucune main humaine ne les construit !
Ils sont bâtis sur le roc de l’ Esprit en lequel ils se multiplient !
Le vin ne peut rien, s’ il n’est pas contenu en l’outre neuve...
Le vin , l’ outre et celui qui donne Vie au vin ..
Alors la Trinité Vivante érige la construction
Seul l’ amour de l’ âme peut en admirer l’ œuvre

N’ est-ce pas merveilleux?
Qui aurait pensé que le persécuteur de la nouvelle église

en serait le pilier ?
Que serions-nous sans les écrits de Paul ?
Et pourtant, il y a plus que Paul en l’ amour de la croix
En la Cène qui se Vit à chaque Eucharistie

«  Faites ceci en mémoire de moi »

Il est là !
N’ en doutons pas !
« Mais nous le savons!!! »
disons-nous  alors !
Mais savons-nous ne pas céder au découragement de la solitude ?
Quand nous affirmons  :
« J' ai  raté quelque chose »
Aucun des amoureux de Dieu n’ est passé à côté

 des missions que le ciel lui confie

Les églises se ferment ?
D’ autres églises s’ ouvrent en l’unité divine !
Elles accueillent tous ceux qui sont sur les parvis!
(Chacun de nous nous en connaît les contours )
Elles nourrissent de l’ amour de la Cène

tous les affamés d’ amour !
Elles brisent les solitudes!
Les âmes qui s’ y rencontrent se fondent

en d’autres âmes dans l’ union de l’ amour!
Elles convergent vers Dieu !
L’ oeil ne peut certes les voir,

les oreilles entendre leur cri
Mais elles se rejoignent toutes dans l’ amour infini….
Celui qui est au ciel
Celui que nous vivons chaque fois

que nous aimons Jésus

et l’ autre plus que notre propre vie !

Prêtres, pasteurs et popes semblent

vouloir être remisés au rang des accessoires
Mais il en vient bien d’ autres !
« je serai avec vous jusqu’à la fin des temps »

Qu’ avons-nous à savoir comment en sera-t-il ?
Cela ne nous est pas demandé !
Seulement d’ être deux ou trois réunis au nom de Jésus
Les lieux ne sont pas précisés
Les formules non plus ?
Si !!!
 Le langage de l’ amour  y est obligatoire
Parce Jésus ne sera jamais là où il n’ y a pas amour
Celui qui pardonne, qui absout, qui donne sa vie
Celui qui nous rend fou d’ aimer
Celui qui en redemande sans cesse !
Celui qui prend la place de nos respirations

Oui !

Chaque seconde de notre vie est offrande d’ amour !
Chacun de nos actes de vie érige  le Corps du Christ !

L’ église est invisible pour ceux qui ne voient pas ….
L’ église est en souffrance pour ceux qui ploient sous les fardeaux 
Mais l’ Eglise se construit dans le corps de Jésus
Là où toutes les âmes l’ aperçoivent ,

le vivent, en vivent dans l’amour de Christ...

Ps :


 pardonnez ma longueur ; je n’allais rien écrire

n’étant pas inspiré mais les mots ont glissé, débordé,

 je dus même en couper …demain je n’ abuserai pas de votre patience

Daniel en Jésus  Eucharistie       

 

 39011790

 

 

 

 

 

  calice 3

 

Pour Alice....

 Douce petite fille

 m'offrant tant de bonheur...

Que Jésus te bénisse !!!

 

Marie-do      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Stephen 01/08/2011 15:25


Chère âme silencieuse,
cher frère en Jésus Eucharistie,

je me suis régalé à vous lire...

Que voilà, là encore, une belle légende...

et pourtant...

cela n'a rien d'un conte pour enfants..

le village vivait aurour de l'église et de sa place,et été comme hiver, l' on savait que Jésus était présent au coeur de la vie...
La porte ouverte nous invitait à entrer en ce lieu saint...

mais aujourd'hui ???

la chapelle était pleine, les enfants se tenaient tranquilles et les parents les accompagnaient,

mais aujourd' hui ???

le prêtre suivait ses paroissiens jusqu'au dernier soir,
mais aujourd'hui, qu' en est-il ???

on est loin de tout cela...

Aller à la rencontre aileurs que dans uen église, nous el savons tous, aller à la rencontres e fait là oùm nous somems, mais quejou'dhui qui prend le temps de répondre à cet appel ??
ce temps nous parait lointian, et pourtant...

Il est là,Présence Réélle si seulement, nous acceptions Jésus dans nos vies...
Les églises s'empliraient mais là...
Il est une Eglise invisble qui nous accueille...

A nous de la construire avec joie , amour, et paix...

Sois en son coeur, dom, toi qui vis en un tabernacle silencieux et aimant...

Daniel,

Merci de cet extraordinaire témoignage de vie que tu nous donnes là,

avec une émotion trés belle, certes...

merci, je ne dis rien de plus, et je loue le Seigneur de t'avoir mis, sur ma rouite...
combien je suis heureux d'être enseigné par toi...

Qu' Il emplisse ta coupe intérieure d'amour vrai et pour..


Franck,

oui, cela mérite une édirion, et tous deux, je crois non ???
l' un et l'autre savent nous mener à la méditaiton et à la réflexion,
qu'il est doux, alors, de se savoir aimés par le Seigneur et par chacun ici...

Que le Seigneur se penche sur toi...


Bernadette, douce soeur en Jésus,

sois toi aussi bénie pour toutes choses...
qu' en ton coeur, Il allume l'espérance folle d'un jour nouveau en amour et en joie.
Qu' Il pose sur toi son regard, et qu'Il te chérisse...

et vous, qu'il vous garde en son âme..

Chère âme silencieuse,
cher frère en Jésus Eucharistie,
Je vous bénis tous deux+++Amen
Stephen


Vivien 01/08/2011 14:55


Daniel, dom, Franck, Bernadette,

SUPERBE TEXTE et MAGNIFQUE ORAISON !!!

quelles lignes, Daniel, dom, donnés là à tous...

C'est un témoignage, dom, et toi Daniel, un enseignement,

comme certains, je ne dirais rien de plus, afin d'en méditer toute al beauté dûe au Seigneur..
parce qe c'est cela qui est demandé ici...

recevoir, partager, et rendre au Seigneur toutes choses...

Bénissez le Seigneur en chacune de vos paroles...

Vivien


Kathe 01/08/2011 14:51


BRAVO !!!!

et je dis rien de plus...

A tous, dans la main du Seigneur,

Kathe


Myryam 01/08/2011 14:49


Daniel, dom, et vous tous, qui lisez ici,

MERVEILLE QUE CELA !!!!

Quelle narration, on croirait un conte d'autrefois, dom, mais il nous dit l'Essentiel, c'est que tous allaient à la messe dominicale et respecter les lieux
toute occasion était là pour rencontrer Jésus à l'église
oui,

aujoufd'hui, on s'installe devant son écran, et l'on regrdre la messe téléisée, en écoutant la sonnerie du téléphone...

combien pourraient se déplacee et ne le font pas, alors, qu' ils ont tous moyens mis à leurs dispositions...

dommage, non ???

Daniel,

merci pour ce témoignage, c'est une trés belle leçon de vie, et un véritable enseignement...

Sois béni d'avoir répondu fidélement à cet appel du Seigneur

Franck,

oui, cela mérite une publication, l'un et l'autre la méritent, ils en aideraient beaucoup, et ils le font déjà.

ils ont au coeur le salut des âmes...
Ils sont un modéle et un enseignement pour nous tous...

Berandette, que le Père pose sa main sur toi,n qu' Il vive en ton âme et te bénisse en toutes choses que tu offrairs à tous..

sois bénie.

et tous, dans la joie d'aimer chaque jour le Seigneur qui se présente à nous...

Myryam


Nadia 01/08/2011 14:40


Daniel, dom,Franck, Bernadette, et chacun,

j' ai peu de temps, je pars pour quelques jours, alors, ne vous inquiétez pas... !!!

SUBLIME !!!!!!!!

alors, à tous, ne rien dire, et méditer seulement ces deux textes qui nous sont donnés à méditer..


ces narration et oraison, mo'nt données de vous deux une autre image plus belle encore...
vous savez communqiuer l'amour du Seigneur en toute ligne...

merci à vous tous, dans le Seigneur ressuscité.

Nadia


Rodolphe 01/08/2011 14:19


Daniel, dom,

maginifiques textes et quelles émoitions rendues là...
que je suis content de venir de nouveau vous retrouver ici, cela me manquait !!!

aprés quelques jours de repos..
j' ai lu avec une attention particulière ton écrit, dom, et je suis stupéfait de la façon dont tu nous écris les choses...

c' est comme cela la vie d'un village et de ces villageois, tout tournait autour de la petite église et de son prêtre..aujourd'hui, cela n'existe plus...

puis nous pouvions aller là pour prier et adorer, confienr nos joies ou nos peine, bien souvent nous en ressortions réconfortés..
Le coeur de Jésus au taberncale.. nous donnait d'apprendre à aimer cette petite communauté qui était là, présente..
aujou'dhui, nous allons à l' adoration, comme tu le fais, dans le bois !!!

ou ailleurs

sur la plage ou au sommet des mmontagnes ou chez soi, la nuit...


oh non, la siréne...

je vous laisse tous...

Que la Trinité vous donne de vivre Jésus en son âme...

Rodolphe


Jésus 01/08/2011 13:29


Daniel, dom, l'Artiste du ciel !!!!

Splendides lignes !!!

Merci à tous deux...


Jésus vous bénisse tous,

désolé de vous quitter si vite, mais des célébrations de funérailles m'attendent..

Et j'ai un peu de route à faire...

A demain,

Qu'un doux instant vous emplisse de Jésus

Jésus


Jean-François 01/08/2011 13:25


Daniel, dom,

une fois encore, tu as fait fort dom !!
et toi Daniel, quel témoignage !! j' en suis ému...

quelle belle notion des temps pas si lointains...

je crois que mes parents ont connus cette époque !!!
aujourd'hui cela nous parait une époque évolué, parce que la plupart des églises sont fermées...

nous y allons en famille ou alors pour adorer le Seigneur, là,

dans mon village, il y a une église et un oratoire, mais ils sotn toujours vides..
je me rends en cet oratoire..mais j'y suis seul des heures entières.

jamais personne ne vient, pousse la porte,et s'offre là au Seigneur...
je suis blessé aussi par cela...
merci de nous donenr de nous rappeler cela...
La Présence est là qui nous attend

oh attend, on sonne !!!

A demain, je pense...

Jean-François


Pascal 01/08/2011 11:01


Daniel, dom,

Douce fleur du Ciel,

que coiic un récit que ceux qui ont plus d etrente peuvent rapporter !!!
nous aovns connu ce spr^tres de famille qui comme els médecins connaissaient le sgénétations, d'âge en âge...

Ils suivaient tout le monde d ela naissance à la mort preatiquement...

mais aujour'hui, l 'on nous change de paroisse tous les six ans environ, pas le temps de voir un enfant que nous avons baptisé, faire sa communion !!!
voir de le marier !!!
ces petites églises de village ou de petite ville sont dna smon coeur, elles ont une grande différence avec celle d'aujourd'hui, elles ont un e âme...
ou elles ont une Présence celle du Père..aujourd'hui elles ont vides...d' amour...

oui...d' amour...

merci dom, de nous avoir ramené à ces souvenirs-là...

Bénie es-tu par la Trinité de vivre Jésus en toutes choses...

Daniel,

ton témoignage de foi est là, un exemple des merveilles du seigneur..
I est venbu te checher, et tu as répondu en fidéle serviteur..
alors, voilà que tu nous offres cela aujourd'hui et que comme toi, nousd eovnsons uen chose...

le langage de l' Amour...
Il faut que ce langage soit connu, donné, reçu et aimé au-delà de tout...

je t'"écris ds que j'ai terminé d'emmenager papa..
il y a encore là du travail.. ne crains rien, je vais bien

Que la paix descende en ton coeur
Que Jésus se vive en toi...

franck,

oui, cela mérite chaqe jour uen publiactiokn cela se fait là, est-ce là ce que le seigenbur désire, je crois que oui, infiniment..

laisse les choses aller, le Seigneur s'occupe de tout

qu' Il vive en ton coeur...


Bernadette,

sois toujours en son âme et en son coeur,
Il vit en toi et te laisse dans la joie de l'Amour infini...

Qu' Il te comble

Et vus bénisse tous, et chacun en son domaine particulier...

Pascal


Olivier 01/08/2011 10:46


Daniel, dom, et en tous, dans la gloire du Bien-aimé...


Merci à tous deux, pour cette oraison et cette prière qui nous entraine vers le Seigneur,

nulle place n'est plus importante que celle qu' Il prend dans mon âme...
et que je voudrais lui donner plus encore..

a tous, en Jésus,

Olivier


Calixte 01/08/2011 10:36


a toi, Dnaiel, cher berger,
a toi dom, et tous,

je n'ajouterais rien de plus, tout se donne là ne Jésus, ces écrits ont envahies mon âme d'une paix et d'une lumière qui m ' atteignent en plein coeur, alors, je pars me réfugier là où Jésus
m'attend...

qu' Il prenne en son coeur et vous porte au Père...

Calixte


Gabriel 01/08/2011 10:28


Daniel, dom, et à tous,

je ne dirais rien, parce que là encore, tout est une perle d'enseignement et de joie dans l' amour du Seigneur... à vous lire tous deux...
vous nous dites que Jésus est présent même hors des enceintes des églises, je suis là d'accord avec vous tous,

allons au coeur de son coeur,
sa présence est là plus belle encore...

et qu' Il vous bénisse tous...

et Daniel, ne crains jamais d'etre trop long, avec toi, l'on ne trouve jamais le temps long !!!
merci pour ton témoignage, il m'a touché, et montré qu' il ne faut jamais désespérer de la Rencontre

Qu' Il nous accueille en tous instants et qu' Il nous donne de le vivre pleinement...

Qu' Il vous bénisse tous en début de semaine..

Gabriel.


Stéphanie 01/08/2011 10:01


Daniel, dom,

Que je suis heureuse de vous retrouver.
et de vous lire
Dom, encore une fois, tu nous racontres un temps passé mais tellment vrai !!
qu' il est bon de se remémorer le temps où l' église ouverte, les fidéles y allaint..aujourd'hui l'on trouve porte close..
que j' aurais aimé connaitre cette époque !!!

Merci à toi de nous toujours donner à lire et à nous instruire...

Daniel,

quelle superbe témoignage de vie tu nous offres, et ceualle cnfiance en l'Eprit tu nous partages...
voici un exemple à médfiter, et le tien est là pour rendre témoignage de la Vérité du Père..

laisse ton coeur s' envahir de cet amour...
puis ne crins jamais d'etre long
c'est une joie que de te lire, tu le sais...
et même si tous ne te le disent pas...cela est une réalité concréte...

Pendant que j'y songe, Noël s'absente toute cette semaine..
Il parte sur une paroisse pour aider un prêtre...il t'écrit dés lundi...
et il vous salue tous en Jésus bien-aimé

Franck,

Oui, tu as raison, la publication de leurs écrits à tous deux méneraient d'autres âmes à la prière.mais là, je coris que la mission est établie dans l' amour et la présence de Jésus..
ce blog est là pour nous dire que Jésus nous aime, et chaque page est empreinte de foi, d'espérance et d'amour, et les auteurs vivent tous deux
de cet amour enraciné en eux...

béni es-tu, cher Franck et que Jésus soit sauveur en ton âme...


Bernadette,

Merci à toi de nous montrer la prière et la façon dont celle-ci est exaucée par le Seigneur, toi qu'un êvêque porta sur les fonds baptismaux..
tu vois, tu étais prédestinée à aimer et à vire en Jésus !!!

Qu' Il laisse en toi la source féconde de cette eau du baptême...

et tous, dans le coeur de la Trinité sainte..

Stéphanie.


R-M 01/08/2011 09:07


Daniel, dom,


Dom,

vibrant hommage à une vie tranquille qui se pasait entre la masion et l'église, où chacun savait que le prêtre était là,
lui qui ocndusait les âmes au Père tout au long de cette vie sur cette terre...

aujourd'hui, il en va différement,
ils sont pressés, et oublient que l'Essentiel de leurs saceroces est de mener le troupeau au Berger du ciel...

tu nous narres là une belle page d'histoire, et elle me rappelle des souvenirs que je connais aussi...

notre génération et les générations précédentes peuvent parler de ce temps où les églises étaient pleines...
et je crois que là....
l'église ne restait pas fermée..
les petites églises d'autrefois ont un un autre " charme "

elles ont une âme...parce que les gens y vivaient leurs joies ou leur peine..ils y entraient, en sortaient, et suvent ils étaient transformeés..mais aujourd'hui, l 'on a enfermé Jésus au
tabernacle, et tous l'oublient là...
même toi...

l ' on erntendait sonné l'angélus, le mois de mai, consacré Marie, celui du Sacré Coeur, en juillet, on savait les petits communiants, ou la noce de la fille du meunier...

mais aujoud'hui..c'est l' indifférence quasi générale...
et cela me fait souffrir...

meric à toi dom de savoir parfois nous ramener en arrière, mais aussi d enous rappeler à l'ordre...

cet écrit est beau..oui...

Daniel,

magnifique oraison là encore,
rappelant à tous que nos églises se vident, mais que nos coeurs sont le Temple du Seigneur...
merci pour ton témoignage de vie...
Il est surprenant de vérité et d' amour...
Comme l'Esprit Saint appelle qui Il souhaite,

tu es sans la main du Père, doux frère,qu' Il te garde en tout temps

Franck,

Merci à toi de toujours nous montrer ce que nous ne voyons pas toujours..
Que Jésus en tende ta prière !!!

Ils méritent tous deux d'etre publiés...

Sois en Jésus tendrement iamé...

Bernadette,

Que la main du Seigneur se pose sur toi, qui es attentive à tous, qu' Il te donne d evivre l'amour en plénitude, et te donne d' aimer plus que tout...

et à vous et chacun, dans sa paix...

R-M


Eylleen 01/08/2011 08:10


Daniel, dom, et chacun de vous tous

merci à vous deux...
jolie narration et splendide oraison !!!

que dire ??? rien...
cela me touche beaucoup, parce que je ne connais pas cette époque-là..

alors, pour moi, je découvre les beautés des temps anciens...

Daniel,

merci pour ton histoire personnelle en ce que tu as vécu prés de Jésus, merci de tout coeur...

j' aimerais qu'un jour, dom nous racointe son chemin de vie spirituelle elle aussi...
je crois que cela nous aiderait là aussi à la connaitre... non ???

Franck,

oui, ils méritent tous deux d'etre publiés..parce qu'ils ont eu coeur d'offrir Jésus à tous...

ils le font ici à merveille, en tous les cas...

Bernadette,

eh bien que voici là aussi un témoignage de vie qui me donne à avancer doucement mais sûrement...
merci à toi...

Sois dans le coeur de Jésus,

et que tous, Jésus vous porte en son Sein...

Eylleen


Jacques 01/08/2011 08:01


Daniel, dom,

Que voici là encore un meveilleux écrit empli de tendresse et de paix !!!
oui, les petites églises d'autrefois qui le dimanche étaient pleines
oui, ces places de village qui voyaient passer les communiantes en robe de mousseline et les commnuiants, brassard au bras,
qui voyaient les noces villageoises se célébraient en leur choeur, et ce vieux prêtre qui vivait Jésus de toute son âme...
oh dom, c'est là une page d'histoire que tu nous a rappelle...
à l'époque où le dimanche était respecté et plus encore jour du Seigneur...
mais aujourd'hui... qu'en est-il ???

puis, merci pour la photo de l'église de Vieux-Moulin...
je connais bien cette église...

Que dire d eplus, tu as là tout donné aussi...

Puis il est vrai que nous n'avons pas besoin d emur pourprier, lorsque Jésus se présenter à notre âme...

mais en laissons jamais passer l'occasion de nous rendre au pied du Tabernacle...
dom, ne cesse pas d'écrire, c'est une grâce que je te demande, au nom de Jésus...

Il est là tout amour...

Qu' Il le soit en ton coeur...

Daniel,

merci là encore pour ton témoignage, ton histoire spirituelle ets un extraordinaire témoignage de foi comme quoi l'Esprit va souffler là où Il veut...et tu as entendu sa voix, et tu lui as
répondu.

alors, pour tout ce que tu es dans l' amour du Père, sois remercié et que Jésus se loue en ton coeur...

Tu as su demeurer fidéle..
qu' Il te bénisse et qu' Il t'aime, Lui qui nous aime plus que tout...

Franck,

comme tu as raison, cela mérite une publication, que cela soit dom ou Daniel, l'un et l'autre méritent d'être lus tous deux...
je crois qu'ils en aideraient beaucoup plus encore..
leurs écrits se complétent à merveille.


Que le Seigneur vive en toi, en ce début de semaine...

Bernadette,

si tu passes, je te garde une place dans mon âme et dans mon coeur...ma prière se donne là pour toi aussi..

Que la Trinité vous bénisse, Elle qui vit dans la joie du Ciel

Jacques


Bernadette 01/08/2011 07:55


Dom en Jésus tout Amour de l'Eucharistie.

Comment vas-tu ce matin ???

En vous lisant tout deux,je sais que j'ai eu beaucoup de chance !!!

Mes parents ,très chrétiens,humains et plein d'Amour,nous ont élevés dans l'Amour des autres …et mon enfance a été bercée d'actes de charité…fait sans rien dire , sans se "venter"…mais l'exemple
reste !!! Ils "faisaient"…
Mon père était "sacristain,organiste de notre paroisse…et souvent il revenait "découragé" des… "vacheries"(excusez l'expression),que lui faisait le curé…maman lui disait : ne te laisse pas
faire…elle avait un caractère "bien trempé"…mais , il répondait : ce n'est pas pour lui que je le fais…….!
Moi petite j'entendais…j'enregistrais !!! Et,cela reste !!!

j'ai été baptisée quelques heures après ma naissance par l'évêque , venu pour les confirmations … étant la dixième !!! Mes parents étaient FIERS !!!

Bonne journée à l'ombre de votre église !!!
Que le Seigneur vous bénisse et la Sainte Vierge
Bernadette


David 01/08/2011 07:38


Daniel, dom,

une fois encore, dom, tu nous écris là un magnifique texte.
Je n'ia pas connu cette époque où le prêtre était de la famille à part entière, mais ma grand-mère en parlait parfois...
oui, les églises se ferment, oui, mais faute au manque de prêtres, mais aussi aux fidéles qui prennent le dimanche pour monter à cheval, et autres loisirs qu,i à leurs dires, les préocuuppent
davantage que leurs âmes...
j'ai beau faire, je n'y arrive pas...
à moins de fermer le cente équestre !!!!
puis il y a ceux qui pourraient se rendre à la messe le dimanche, mais qui ne le font pas, préférant la regarder à la télé,

alors, oui, les églises ferment,

et ton texte, Dom, nous remet là aussi en question...
comment les amener à l' église ??
je ne sais plus...
Dom, tu sais, toi comme Daniel, vous mériteriez d'etre publiés. parce que vos écrits augmentent en nous la prière et la foi...

Merci à toi pour cette narration


Daniel,

Merci pour ton témoignage, comme quoi...

merci parce que tu as illuminé ma journée et que je te connais un peu mieux,

merci d'avoir toujours su aller à al Rencontre du Seigneur, oui, merci à toi d'être envahi par le Père...

que la Trinité habille ton âme...

Franck,

continuons de prier, ne cessons jamais cela, les âmes attendent notre prière...
Daniel, comme dom, méritent d'etre publiés..
Ils en aideraient beaucoup...

sois béni en Jésus...

Bernadette, douce soeur,

Tu demeures au coeur de ma prière...
sois en Jésus toute paix et toute grâce..

et en tous, qu' Il dépose un saint baiser de paix...

David


Franck 01/08/2011 05:19


Chère tendre et douce petite soeur, cher abba, chère ima, chers tous, que Dieu Trine et Un soit toujours avec vous et avec nos esprits...

Je souhaite et je prie pour le prompt rétablissement de Marie-Gabrielle et de Paul, que le Seigneur vous prenne en grâce et vous bénisse, bon courage, je suis content que vousu alliez mieux.

Je le souhaite et je le prie pour toi Marie-Do, chaque jour, chaque heure ou presque pour ton rétablissement.
Ta prière de ce matin est merveilleuse et pleine de vérité, merci de nous rappeler les lacunes des membres du Christ, Il est la Tête de l'Eglise et nous en sommes membres, et malheureusement, oui,
Jésus est souffrant sur la Croix car il y a un manque, le manque du peuple des rachetés à venir remplir les églises.

Abba Daniel que Dieu te bénisse, ton histoire vécue est si bien écrite que je redemande 150 pages de ce style qui t'appartient corps et âme, je verrais bien les éditions du Cerf ou bien Plon, faire
honneur à ce genre de littérature, vise haut et je suis sûr que tu sera publié...
Merci abba, promet-moi de continuer ces merveilles...

Bonne semaine à vous tous dans la Paix, la Joie, l'Amour et que Dieu Trine vous bénisse et vous garde sur les chemins de la vie.
Affectueusement et fraternellement, Franck.


Kyllian 01/08/2011 00:22


Daniel dom, et tous,

SUBLIMES !!!
vous êtes tellement vrais tous deux en ces textes !!!

je ne dis rien, et je pars au coeur de la nuit relire et méditer cela...
parce que cela vaut beaucoup pour mon coeur...

Que le Seigneur vous offre de Le vivre en plénitude d'amour..

Kyllian


Louis 01/08/2011 00:19


Daniel, dom, et en tous,

Magnifique, dom, cet écrit sur les prêtres et les églises d'autrefois,
Il est vrai que l'église était le centre de la vie du village et de la famille, mes parents et mes grands-parents ont connu cette époque...

et où le prêtre était membre de la famille à part
entière...
Ils étaient là présents pur tout et toujours, et ils
n' étaient pas encombrés non plus de réunions inutiles d'aujourd'hui...

Merci, dom, cette parabole est là tres sensée, et trés vraie...

Que Dieu te bénisse de savoir aussi nous raconter les choses d'autrefois...

Daniel,

alors, merci à toi pour ton témoignage de vie spirituelle !!!

tu m' émerveilles et tu m'enseignes là aussi..Et tu n'as pas été trop, long, au contraire, tu sais que nous avons beaucoup de joie à te lire...et à être ensseigné par toi...

que tu sois comblé en Jésus et par l'Esprit...

et à tous dans la joie du Seigneur présent... en nos églises intérieures...

Louis


Marie--do 01/08/2011 00:08


Petit frère,

Vois ce texte qui s'abandonne ici :

" La petite église... "

En toute affection fraternelle et spirituelle
En union de prières,
Ta petite soeur,
Marie-do


Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]