2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 23:00

fleurs-cerisiers-du-japon-3

......O mon Jésus, ô mon Amour !!!!!

 

 

 

Bonjour, petit frère,

 

 

La fleur, prés de Toi, au Tabernacle,

Se réjouit, en ta douceur, de vivre ces instants

En ton unique compagnie,

Fleur de tendresse et d'amour,

Elle embaume alentour,

Du parfum de l' amour.

Pourtant, elle y est en solitude infinie prés de Toi

 

Elle fût déposée, un jour de printemps,

Dans un vase d' eau limpide et claire,

 Cueillie avec soin, par des mains aimantes,

Qui ne la blessèrent pas

De la déraciner de sa terre natale...

 Elle ignorait le lieu de son repos,   

Et  lorsqu' entrant dans le petit cénacle, 

 Elle en devina l' endroit,

Son coeur tressaillit d' une indicible tendresse.

A peine éclose, sa corolle se para 

De toutes les nuances du ciel, 

Son calice intérieur s' agrandit

Sous le regard aimant caché en ce lieu,

Son coeur tressaillait d'allégresse....

    xhftwe47 

Parfois, elle entendait des chants mélodieux,  

Un orgue jouait un air qu' elle aimait,  

 Des voix murmurant des prières, 

 Des âmes riant, remerciant ou pleurant, 

 Ames silencieuses ou chantantes...

S' agenouillant, se levant, ou s' asseyant,

Mais restant là quelques minutes, ou une heure,

  Qu' importe le temps et l' espace..

 

Mais personne, là, ne lui prêtait attention,

                        Si ce n' est la main changeant la clarté de l' eau


Là, elle fût heureuse...
 

Parce que son coeur se donnait à l' Amour,

Elle ne demandait rien de plus..

 

xhftwe47 

Un matin, elle se réveilla, malgré tout,

 Elle vit sur le bord de ce petit autel,

Un tout petit pétale s' étant évadé de sa corolle...

 

Elle sut alors, que ses jours,

 En ce petit domaine, lui étaient comptés.

Oh, elle n' était pas triste !!!

Pourquoi l' eut-elle été ???

Après tout, se dit-elle, c' est la nature,

 Fleur, je suis, fleur, je m ' offre,

 Fleur, je meurs...

 De mon Aimant, en ce lieu caché et adoré,

J' ai reçu le soleil de son Coeur,

Il m' a murmuré sa tendresse,

Embaumé à son tour de son nectar,

Sa source vive s' écoulait en ma tige  

Alors, je peux me retirer...

Ma tâche est accomplie...

 Si je l' ai comblée de ma présence,

 De la beauté de ma parure,  

De mon parfum, de mes mots silencieux....

Je ne peux que m' en réjouir

 

Là, je fus heureuse,

Il ne m' a rien demandé,

Et Il m'a tout donné...

 En me créant pour vivre sa beauté...  

  

 Il arriva ce qui arrive

 A toutes fleurs....xhftwe47 

 

Sa corolle se flétrit, et on la jeta...

Mais elle s' habilla, pour quitter ce lieu,

 De la plus belle de ses robes,

Déposa en son coeur, 

Le plus doux des parfums,

 Se nuança de la plus belle des blancheurs....

 

 Et se laissa emmener hors de cet oratoire,

alors même,

Qu' elle apercevait le Lys lui succédant...

 

Pour son âme, la terre se finissait là,

Jetée au fond d' un seau 

 

Mais au  Ciel,

 

 Elle savait qu' elle fleurirait l' autel de Dieu

Et qu' elle ravirait comme elle le fît sur terre

Le coeur de son Bien-aimé,

 

 Et que là, aucune flétrissure ne l' atteindrait

Parce que le Lys du Ciel

 Cueille avec amour les touts petits lys

 Qui éclosent au Jardin de l' âme...

 

 Que le Jardinier Céleste s' offre en Sublime Lys

Au sol de votre âme...

 

 N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do

 

-----------------------------


En Jésus tout amour

Le tabernacle est orné de fleurs fragiles et délicates.
Une lumière discrète y révèle la Présence
Il s’ agit de bien honorer Celui qui y habite.
 Pourtant, Il est seul !
Pourtant, la lampe est allumée qui invite à entrer !
A-t-on appris au monde qui habitait ces lieux ?

Une toute petite fleur se pose délicatement

 au bord du tabernacle,
Personne ne la remarque !
Le monde est habitué à ses propres beautés
Aux riches et somptueuses compositions florales
Aux fleurs sans liberté, qui ont poussé à l’ abri de l’air libre

Mais, un jour, Dieu vint semer une humble fleur des prés
La terre qui accueillait était quelconque et anonyme.
 Et puis le champ était trop grand pour elle ;
Elle se sentait perdue en ce milieu hostile et rude.

Il l’ habilla des plus belles parures,
 Qu’ au faîte de sa gloire, Salomon n’ atteint jamais.
Il la protégea du vent et des tempêtes,
Les prédateurs ne purent rien contre elle,
Il fallait qu’ elle soit belle pour honorer son Dieu....
Elle se laissa alors façonner à son gré,
Elle refusa tout artifice qui rehausse la beauté
Personne ne lui proposa jamais d’ entrer dans le bouquet
Elle ne voyait que  Dieu
Elle voulait être pure comme Dieu l’ avait conçue
Lui seul avait le droit d’ entrer en son intimité
Alors Dieu la fit sienne .

Elle aurait bien aimé que son discret parfum se mêle

aux autres fleurs déposées sur l’autel
Qu’ ensemble, elle embaument le cœur du BIEN-AIMÉ
Quel chœur, elles auraient fait, pour le divin Epoux !
Elle voulait tant l’ honorer ,avec les fleurs du monde
Elle croyait que l’ amour se décline simplement
Elle se serait fait bien petite au milieu du bouquet
Elle voulait seulement être tout près du Maître
L’ adorer nuit et jour, en veillant sur l’ autel

Mais les vases du monde sont parfois ébréchés,
Les mains des jardiniers souvent un peu brutales,
Qui écorchent la tige, et qui la font saigner....
Alors la sève s’ écoule doucement,

sans personne pour panser,
Ils ne se doutent pas de la souffrance

des fleurs trop faibles pour se plaindre,
Ils ne discernent pas la robustesse de l’ âme

qui s’ est cultivée seule

Le BIEN-AIMÉ entend le murmure plaintif

 de la fleur écorchée
 Il a lu dans le ciel la peine du rejet
Il connaît tout cela,

Lui que les hommes clouèrent sur la croix....
Alors le Fils lui-même la nourrit de son corps !
La coupe du sang précieux se versa en son âme !
L’ Esprit, tel un tuteur, vint fortifier sa tige
Nul ne put en toucher un pétale

sans l’ accord du Très -Haut
Elle était toute à Lui
Il était tout pour elle !
Elle était réservée à son seul Dieu et Maître..

Vous la rencontrerez au gré des oraisons,
 Vous la reconnaîtrez sans jamais l’ avoir vue,
Le parfum qu’,elle dégage est un parfum d’ amour
Il est unique étant œuvre de Dieu.

Pourtant, Elle voudrait bien partir du bord du tabernacle,
 Il y a tant de fleurs qu’ elle croit plus jolies qu’ elle
Leur suprême beauté honorerait  l’,Epoux
Et puis quelque main d’ homme pourrait fermer la porte ,
Ses modestes pétales, être enlevés au Maître
Elle comprend tout cela,
 Alors, elle se retire le cœur un peu serré
Elle laisse quelque main créatrice obéir

à la loi des critères humains

Alors le BIEN-AIMÉ ceint  son habit de fête !
Il vient à sa rencontre et la prend sur son cœur !
Les anges et tous les saints l’ accompagnent en chantant,
Lorsqu’ Il la dépose au cœur du tabernacle
Là où le feu d’ amour puise l’ amour en elle

Alors :
Jésus l’ accompagne vers le Père
« Dieu la transporte en lui-même »

La coupe est élevée
Elle monte doucement emplie du sang précieux

aux couleurs de l’ amour

Le  Pain alors très doucement s’ y pose
,Il touche dans la coupe, le Sang précieux versé...

Réunion de l’ amour pour le salut des âmes,
Tout est sérénité en l’ âme qui contemple

Alors, Ils ne font qu’ un en la Trinité Sainte

Alors, l’,humble petite fleur devient fleur d’ amour
Disponible aux âmes de passage
Alors, elles s’ offrent toutes en un délicieux bouquet

 aux senteurs éternelles


Daniel en Jésus  Eucharistie

    

 d2vuih6w

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Stephen 03/09/2011 15:03


Cher frère en Jésus Eucharistie,
Chère âme silencieuse,

Que voici là, dom, une sublime nouvelle écrite au coeur de la nuit comme toujours, je crois, non ??

cette petite fleur te ressemble, fragile, cassée, déracinée, et dépouillée de tout depuis si longtemps, que même le temps ajourd'hui t'importe peu..

cette petite fleur se vit là, prés de son Seigneur, sans jamais qu'un mot de reproche ne touche l'un ou l'autre, sans jamais que tu ne clames ou tu ne hurles ta détresse.
sans jamais rien dire..

tu te montres si discréte, que l'on est même étonnée de te savoir là..

on arrive même à t' oublier..complétmen, n'est-ce pas, dom, et là encore, malgré ta souffrnce, tu ne dis rien..comme toujours...

oh si seulement, tu la partageais...

en acceptant toujours tout ce que l'on te demande, sans jamais dire non...

tu es là, et tu acceptes la volonté du Père comme cette fleur au pied du Tabernacle...
tu vis là prés de Dieu,en attendant tout de Lui..
même si des mains pensant bien faire te retirent de ce lieu, pensez-donc, une fleur fânée ferait désordre là,

alors, on laisse là la douce fleur et l' on en ajoute une autre bien plus belle...

mais la première a une force, celle de l'amour et de l'humilité..
elle attendra son heure, celle de se blottir en Jésus...

Sois le Lys qui se donnant à la pureté de Dieu...

Daniel,

ta méditation m' a ému vivement..

c'est cela, pour chacune des âmes en Jésus,
Elles se donnent à Lui, et lui ne nous abandonne pas..
Lui est là, qui veille au Tabernacle, Lui tout amour et toute joie, la petite fleur peut se préparer à la rencontre,

Il vient doucement, la cueillir et l'offrir comme une fleur de grâce emplie d vetus à la oduceur de l'Esprit et de son Père...

là, il la dépose comme il dépose ton âme, au coeur du Calice du Père...
endroit suave et parfumée d'amour s'il en est...

Qu'en ton tabernacle intérieur, Jésus t'offre des lys de grâces et de vertus...

Bernadette,

tu es, toi aussi, dans ma prière, une fleur de cette couronen que nous transmettosn chaque jour au Seigneur, fleur d' amour véritable que tu nous offres comme une pierre précieuse...

et à tous, dans la joie du Seigneur,

cher frère en Jésus Eucharistie,
chère âme silencieuse,
je vous bénis tous deux+++Amen
Stephen


Jean-François 03/09/2011 14:42


Daniel dom, Bernadette et tous, là présents,


Quel don déposé, en votre sagesse, Daniel, dom, par le Seigneur !!!

Ne rien dire, oh que vous nous émerveillez tous deux de savoir écrire de si belles nouvelles ...

je ne peux rien dire parce que tout est là dans une réalité concréte, mais aussi dans une vérite, non philosophique,


mais oserais-je dire " évangélique ??.."

l'un comme l'autre l'on devine l'enseignement que le Seigneur produit en vous...

et que vous nous transmettez en toute humilité, comme cette fleur porté au tabernacle et qui y demeure le temps de l' éphémère,

puis elle se trouve à bas, jetée sur le sol, et Jésus la relève...si fânée soit-elle, elle se trouve être la plus belle de ce bouquet...

alors, comme cette petite fleur, ayons l'humilité de nous laisser cueillir par le Seigneur..
Lui qui est le Jardinier Céleste...

Que le Père vous donne en son coeur d'etre cette petite fleur

Jean-François


Gaël 03/09/2011 14:33


Daniel, dom, Bernadette,

A tous deux, quelle beauté en ces lignes !!!!

que cette fleur nous là une immense leçon d' amour, et d'humilité,

elle se présente au Père qui l'agréée là, en ce tout petit lieu qui est si grand, elle veille là, elle sait aussi sa fragilité,
se sachant fine et fragile, elle demeure blottie là au pied de ce tabernacle, lieu ou vit son Amour...

Elle le quitte, sachant son temp écoulé, mais elle a une espérance folle,
celle de rvivre en son coeur...
comment Dieu pourrait-Il oublier cete petite fleur qui se pare pour Lui ??

Il la voit, la recueille, et la dépose au plus doux de son amour...

en son coeur, calice intérieur de la Trinité...

la petite fleur s'éveille à une vie nouvelle..

celle que Dieu lui accorde..
là, à l'autel du Ciel...
et cetet petite fleur ets chaun d enous..
fleur sensible, fragile, isolée parfois,

mais fleur épanouie pour le coeur du Père..

qu' au ciel, nous devenions couronne de fleurs pour embaumer l'Autel de Dieu...

Gaël


Kathe 03/09/2011 14:19


A tous, en Jésus, un mot :

MERVEILLEUX !!!!!!!!!!

Que Jésus vous cueille comme cette fleur, prés, tout prés de son coeur..

Kathe


Anne 03/09/2011 14:16


Daniel, dom, Bernadette,

dom,

quelle merveilleux conte tu nous créés là !
cette petite flur qui sr donne au Seigneur, au pied du Tabernacle, Lieu saint s'il en est,

cette petite fleur qui se pare de toute blancheur pour vivre et aimer, cette toute petite fleur qui souffre au moindre péché commis,
cette toute petite fleur qui se flérit là doucement, jusqu'au jour où...

amis, voilà, elle posséde une autre force, celle de l'Amour qu'elle a glané au pied du Lieu Saint..

elle sait, elle met son espérance dns son Seigneur, alors elle se prépare pour aller à la rencontre, elle se désire la plus pure, la plus belle, la plus douce,

Le voilà qui arrive, Il se baisse et la prend délicatement,
Lui son aimant...
on pourrait croire voir revivre cette fleur au Jardin céleste...c'est cela...
comme une âme qui appelle et qui sert, puis que l'on abandonne...une âme solitaire ou en solitude...

mais quelle âme...que j'aimerais rencontrer une telle âme sur mon chemin...parce que la sainteté se vit là, dans ce tout petit être qu'est cette fleur..

créée et désirée par le Père.

merci de cet enseignement.
que Dieu te prenne sur son coeur.

Daniel,

ton oraison a porté ma prière vers le Père..
elle a, cette fleur de l'attrait pour Dieu, que lui importe l'autel ou le tabernacle,
Il est là qui scintille en son calice, le reste importe peu...

elle se fragilise au long des jours, mais sa force réside en son amour et en sa prière, sa force réside en cette attente, sa force réside en cet Amour,

Jésus connait son coeur, qui la dépose au creux de Son âme...
Elle restera là le temps de l'éternité, et l'éternité dure longtemps...
ell vit dans la flamme du feu de l'Amour,
elle brûle là ,et parfume le coeur du Seigneur, son désir est exaucé...
être prés de son Dieu,toujours...

Demeure auprés de Dieu, voilà un désir que tous nous pouvons avoir au fond de l'âme..


En toi, Bernadette, danss la même prière, que Jésus marque ton coeur de son sceau de vie...

A tous, en Jésus Roi d'Amour...

Anne


Grégor 03/09/2011 14:00


JOLI !!!

Beaux récits là encore... si simplement touchant aussi...

que dire là ??? rien juste comprendre...


et tous deux, vous nous apportez là beaucoup de tendresse en c elsignes...
cet petite fleur au pied du tabrnacle a su trouver la meilleure place, peu de temps certes, mais suffisament pour plaire à son Dieu...

qu' Il vous couvre de cette corolle de pureté...

Que Jésus vous bénisse tous...

Grégor


Jésus 03/09/2011 13:55


Bien !!!TRES BIEN !!! mieux encore

SUBLIME DE BEAUTE !!!

Daniel, dom, l' Artiste du ciel, Bernadette,

écrit dans l' encrier de l'Amour là..quelle joie, dites, Daniel, et toi, dom, l'Artiste du Ciel, de lire de tes écrits..

alors je ne dirais rien là aussi...
parce que 'il n'y a rien à ajouter, Daniel et toi, vous avez tout dit...

quelle beauté..!!!! j'en suis tout ému...

Que le Christ vous donne de Le vivre en lys du Ciel

Bernadette,

que Jésus te garde en son coeur...

Que la grâce de son Esprit vous couvre de son manteau

Jésus


Nathanaël 03/09/2011 13:27


Daniel, dom, , Bernadette,

Petite soeur, que cette fleur est bien vivante en ton coeur, décrite là avec tendresse...
une parabole donnée pour instruire nos âmes,
conte sans leçon, sans véritablement de morale, à nous
d' en deviner ce que le Seigneur désire, par là-même, nous enseigner...
cete fleur là, se trouve en nos âmeeees, près du Seigneur, à nous de ne pas la voir se fâner...

la vie l' a créée fleur, oui, mais l' âme est éternelle...

Tu as su là nous dire l' amour de la fleur..simple et humble création du Père, voilà qui est une attention de tous...

Qu'en ton coeur, Jésus déverse le plus doux de Ses parfums


Daniel,

ta méditation se donne là comme une splendeur,
Ton âme est aussi comme cette fleur, toutes sont fragiles et pourtant, elles purifient, et s'embellisent au coeur même de l'Adoration,

elle est solitaire, oui, mais combien de ces fleurs forment des couronnes d' amour pour le Seigneur, ces toutes petits, petites âmes, qui sous le souffle de l'Esprit s'offre à Jésus??

ton oraison nous donne cette voie de la prière, cette envie du ciel, ce besoin ardent de Jésus,
la fleeur est heureuse prés de Dieu, n'en-est-il pas ainsi de ton âme.
Que la douceur de Jésus habite ton coeur et ton âme en tous instants...
alors, que nos âmes à tous demeurent au Ciel, dans l'éternité de son amour...

Que Ton âme se dirrige vers le Père chaque jour...

Bernadette,

Laisse Jésus cueillir le lys de ton âme,
Il parait le plus doux de son bouquet.
En toi, que son nom soit loué

Tressaillez de joie en Jésus Bien-Aimé...

Nathanaël


Colombe777 03/09/2011 12:08


je tiens à te remercier pour tout..contente de t'avoir rencontrée...ma vie sur les blogs s'arrête là...Que Dieu te bénisse


Kyllian 03/09/2011 11:25


Oh là encore, je n' ai pas su dissocier vos prières l'une de l'autre, l'une est une magnifique narration d'uajourd'hui,et l'autre plus belle encore, parce que vécue, une splendide oraison...

Daniel, dom, vous nous réjouissez tous deux !!
mais que partager si ce n'est la prière, l' écoute et l'attention,

la prière pour tous, et c'est que nous montre cette petite fleur prés du tabernacle,
la prière pour tous,
l'écoute pour tous, là encore, en nos chemins de vies
et l'attente de Jésus qui se cache et se présente en ce saint Lieu
et l'espérance de la joie d' aimer un peu plus chaque jour,

que c'est merveilleusement bien conté !!!

vous nous offrez là une superbe leçon de désir de Jésus...
Quelles lignes toutes à la gloire du Père..

Qu' Il vous montre chaque jour sa douceur et son amour...

Bernadette,

quelle merveille , non ??
puis, toi qui nous donnes tout l' amour d'une maman..
alors, vis Jésus en toi pour tous et pour tous les itens...
qu' Il te chérisse là encore...

En tous, que la Trinité vous embaume de son nectar.

Kyllian


Angélyesse 03/09/2011 10:23


oh mes amis !!!

Daniel, dom, Bernadette,

mais que partager là ??

c'est d'une telle beauté et d'une telle pureté que nos mots seront bien petits à côté !!!!

quelles paroles d'amour et de toute humilité là postées là en vos deux prières

alors, moi non plus, je n' ajoute rien...
et je les garde en mon coeur...
afin de méditer cela au creux de ma chanmbre ...
prés de Dieu

Que le Coeur du Père se fleurisse de vos vertus.

Angélyesse


Jeanne 03/09/2011 10:18


Oh alors là !!!

Tous deux,Daniel, dom, et toi Bernadette

je me tais, et je médite ces deux prières !
parce que ce sont des beautés d'écritures pour le Seigneur qui vont imprégnées nos âmes...

A tous deux, Daniel, dom, merci de nous instruire ainsi

Laissez le souffle de l' Esprit vous guider en toutes choses,

puis que dire aprés le témoignage de Paul ???

Bénissez le nom du Siegneur, en vos coeurs...
lui qui est bienveillant...

Jeanne


Nicholas 03/09/2011 10:02


Oh laissez-moi vous dire jute une chose !!!

Daniel, dom, Bernadette,

cela laisse en mon âme et sur mes joues, des larmes d'infini bonheur...
que c'est beau !!!

voilà une magnifique ode au Tabernacle de Dieu, en cette fleur,

que voilà écrit là une belle leçon d'espérance, sur la vie ua Ciel !!!

je ne dis rien de plus, si ce n'est un immense MERCI !!!
je n'ajoute rien...

que Jesus vous comble

Nicholas


+++Paul+++ 03/09/2011 09:51


Daniel, dom, Bernadette,


oh ma douce marraine, pour mon retour, là au gré de vous tous, quelle merveille tu m'offres en cet écrit !!!

je vais bien, oui, je remarche normalement, et je ne reprendrais le travail qu'en début d'année

je repars deux mois pour la Gréce, mes parents ont besoin de moi..
ici, je réglerais les derniers arrangements...
mais ne craignez rien, je ne romps pas le lien..je viendrais sur le blog,

le Seigneur m'a donné une grâce en me guérissant, sans Lui, et votre prière à tous, alors, recevez toute ma gratitude...

dom, cette narration est splendide, parce que nous devenons ces fleurs au fil du temps..

tu en décris la vie, et là, prés du Tabernacle, prés du plus bel endroit qui puisse être...
le besoin de se sentir prés de Dieu, de se sentir aimé, et de sentir attendu..
avoir en cette histoire sut nous montrer toute la beauté de l'âme, puis qu'au moindre péché, elle peut se flétrir, puis ensuite qu'il suffisait d'une main aimante pour qu'elle soit de nouveau
montrée au Seigneur,

voilà le mystére de la miséricorde établi...

oui, c'est la leçon que l' on reçoit..et lorsque je dis leçon, c'est une façon de parler...

parce que là, aucune leçon n'est donnée, véritablement, il suffit simplement de méditer ce texte pour le comprendre...

j' aime, dom, lorsque tu nous écris de telles merveilles...
tu vois, même les "petits "comprendront cela

Que ton coeur tressaille de paix...

Daniel, doux parrain,

quelle joie de te retrouver !
je t'écrirais si tu le souhaites toujours, je ne t'ai pas oublié..
je vais bien...

et puis, quelle oraison !!!

l'âme en solitude sert de toutes façons son Dieu plus que tout..à qui parlerait-elle ? si ce n'est à Dieu ???
le temps ne lui manque pas, je crois pour vivre Jésus seul...
au contraire !!!
il est des fleurs que l 'on a brisées, volontairement, que l'on a cueillies, que l'on froissées, que l'on dédaignées, que l 'on a abandonnées, nous sommes tous de ces fleurs qui furent flétries, un
jour ou l'autre,

amis il y a toujours un retour aux sources, toujours un attente, toujours un désir, celui de Dieu..
celui où Dieu éblouit la fleur si fânée soit-elle, alors, elle brille de mille pétales d'maour pour on Dieu,

je crois que voilà une extraordinaire leçon d'espérance, non ???

Qu'Il te prenne en toute charité sur le coeur de son coeur..

Bernadette,

que Jésus livre son amour en ton coeur, toi qui nous l'ffre toujours aussi pleinement...
douce maman que le Seigneur nous donne ici..
reste cete fleur dans le coeur du Père...

et vous tous,
soyez bénis dans le Coeur aimant du Père,

+++Paul+++


bernadette 03/09/2011 09:39


Dom en Jésus tout Amour de l'Eucharistie.

Comment vas-tu ??? Cette fleur , c'est toi… mais Jésus T''aime tellement ,que même fanée Il te gardera prés de Lui … Jésus regarde nos actes, pas notre beauté ,qui elle ,est éphémère …..

Que je voudrais être cette fleur…pour être encore plus près de Toi Jésus…Que d'autres viennent se serrer contre moi, pour que Tu ne sois jamais Seul…
Fanée,que d'autre prenne ma place , moi , je veux seulement être sur Ton cœur où à tes pieds …Pour que je puisse Te dire "je t'aime" …

Bonne journée ,
Que le Seigneur vous bénisse et la Sainte Vierge Bernadette


Pierrick 03/09/2011 09:29


Daniel, dom,

dites-moi comment vouslez-vous que l' on commente aprés de tels écrits???

c'est une sublimité donnée là par le Père pour notre enseignement là encore,

il en rssort une vive émotion...

j'en tire une leçon de sagesse, d'humilité, d'espérance, d'amour authentique,
j'y lis une reocnstruction, j'y découvre une soif de Dieu, et ue attnet..
il y aurait beaucoup à dire, mais je crois que le silence se présnte pour mieux imprégner nos coeurs de cette parabole..

cela est digne d'etre imprimé et publié..ce que je vais faire,
parce que voyez-vous, tous deux, je lirais ces deux écrits demain lors de mon homélie en citant la source...
quelle joie de trouver de telles beautés scripturales en ce petit oratoire...

oh, s'il vous plait, ne cessez jamais de nous partager vos écrits...

que la Trinité vous apporte cette soif et cette faim de Dieu
et que tous demeuriez unis au coeur du Seigneur

Pierrick


Rodolphe 03/09/2011 09:18


Oh que c'est beau !!!

Daniel, dom,

aprés une telle lecture,qu'ajouter de plus ???

la vie de la fleur, n'est-elle pas là celle de la créature, de toutes créatures ???

elle vit, croit en beuaé et sert devant l'Autel du Seigneur, ainsi en est-il de nos âmes, mais lorsque l'âme délaisse Jésus, elle se fâne...
alors, elle se souvient qu' elle est aiméee.
alors, elle sait que malgré sa faute, Jésus l'aime, et Il la rapppelle, Il l'embellit de grâces et de vertus, et denouveua elle fleurit prés de Lui,

c'est une trés belle parabole, qui laisse un nseignement là encore sur l'humilité et le service...

merci dom, de nous l'avoir montrée une fois encore, parce que vois-tu, jamais je ne pense ainsi à ces toutes petites merveilles de la vie que sont les fleurs...

sois bénie de deviner en tout, toutes choses créées par le Père, pour nous, les hommes...

Daniel,

mais que répondre à une telle oriosn ???

rien...parce que des âmes solitaires, nous en connissons au moins une qui ne dit jamais rien, et qui pourtant a servi bien des fois, comme nous le faisons tous,

une fleur cueillie au gré de la saison, que l'on déracinée, que l'on porte au plus doux des lieux et que
l' on a jeté, une fois le service accompli...

mais il existe un Etre Sublime, empli de bonté qui sit reconnaitrela valeur des événements, qui sait aimer plus qe tout,

et la fleur contre son sein, porte là, une parure plus belle encore
Que notre âme demeure comme cette fleur, devant le Tabernacle de Dieu, Lui saura la combler pleinement...

Qu' Il te chérisse, doux frère, en tout temps...


Bernadette,

ma prière vit prés de toi, que le Père fasse de toi une fleur posée sur son coeur...
il vit en ton coeur chaque instant...

Sois bénie vivement.

Rodolphe


Marc 03/09/2011 07:49


Oh que c'eet splendide !!!

INFINIMENT SPLENDIDE !!

que ce soit ta narrraton, dom, que ce soit ta méditation Daniel, c'est d'une finesse et d' une réalité flagrante...

alors, je ne dirais rien de plus,
si ce n'est que nous avons à réfléchir à cela, et à vivre plus prés du Seigneur encore,
comme cette fleur laissée là, par des mains aimantes, et qui vit Jésus en son abord.

vivre Jésus por contenter son Coeur.
LE contenter, Lui...

Qu'en Lui, vos souhaits se réalisent...
vous êtes dans mes prières


Marc


R-M 03/09/2011 07:36


Oh Daniel, et toi, dom,

que vous dire ?

Dom, quelle magnifique prière pleine de tendresse tu nous as écrite là !!!

un conte, je dirais comme Jacques une parabole des temps modernes...
c'est exactement, cela, et toi, tu le sais, mieux que nous encore, parce qu tu es comme cette fleur..
fragile, délicate, servant l'un ou l'autre, puis partant...
rien ne te retient..comme cette fleur..
on la tailla, on la déposa là, elle fit son office de fleur, puisqu'elle ne fut plus assez belle, on la retira de ce lieu..
Déracinée, une première fois, puis une seconde, et une troisième fois encore...tu me comprendras...
mais vois-tu..au Ciel..
cette humble fleur sera plus prés encore de son Seigenur...

Que le Père te prenne sur son sein...

Daniel,

je suis émue par ta méditation...
J'ai pendant des année, orné les tabernacles et les autels de douces fleurs, mais vois-tu, jamais je n'aurais songé un seul instant à voir cet office comme cela...

l'office des fleurs, ces fleurs qui emblissent les autels, pafument les chapelles, et qui ne sont présentes que quelques jours...

pour moi, c'est une belle leçon d'attention donnée à la moindr petite chose, à la moindre créature, à la moindre aprure que le Seigneur donne...
oui, la leçon là encore est un trés bel enseignement...

Oui, cette prière et cette méditation ont donnés à mon âme, ue uatre visiondes toutes petites choses qui se créent, en nous, au gré de nos vies.

Soyons donc plus attentifs à ce qui nous apparait.... inexistant...

parce qu' il y a existence en tous et en tout...

Que Dieu te bénisse, Daniel, et qu' Il comble ton âme

Bernadette,

que ton coeur loue le Seigneur et que ta prière monte vers le ciel...

R-M


Jacques 03/09/2011 07:22


Magnifiques prières postées là en ce samedi matin !!
voilà qui et plus beau que tout !!

Daniel, dom,

comment dom, toi qui es toujours à l'écoute, peux-tu nousd écrire de telles chose s???
là, c'ets uen parabole !!!
et une magnifique leçon de simplicité, d'humilité plus encore, et de vie...
être au plus doux des endroits comme une fleur,
puis être taillée, pur être déposée au Tabernacle,
un jour, là, prés de Jésus, en cette petite lumière qui appelle à la prière...
puis un jour,flétrir et fâner,
etre mise à bas, mais espérer malgré tout...
cette fleur nous ressemble..oui...de plus en plus..
parce qu' en fait, c'est là la vie..

Le Seigneur a besoin de nous, mais lorsqu' Il n'a pas besoin de nos âmes, Il nous laisse à, un meps pour revenir plus tard...
ou, alors, allons là, au pied du tabernacle, ne le
lais sons pas vivre sans que nos coeurs ne se donnent à Lui...

Daniel,

ton oraison est d'une délicatesse...
La fleur coupée se dépose au vase de la vie,
elle attend que vienne le jour, où elle ne sera plus...
en attendant cela, ell embellit une pièce, elle embaume
l' air...

et bien souvent personne ne la remarque...
pourtant, elle vit en solitaire, même si on la rencontre, on en apprécie le parfum, la parure, mais on l'oublie si vite passée devant elle...
Elle sert le Seigneur au silence,elle vit sa vie de fleur...
mais son coeur a appris ussi à mitrier ses entiments...
Elle part, ne dit rien...
Elle est fargile, en tous pints..mis elel a aussi uen infinie tedresse pour le lys qui la remplcera..

voilà où est l'Amour...

pour Dieu et pour tous..dans cette fleur qui se retire doucement, parce que son service a pris fin...
mais elle devine ausi que son Bien-Aimé lui offrira un tabernacle, qui lui donnera d'embellir le Ciel

Que le Lys du Ciel embellisse ton âme...

Bernadette,

Tu es en Jésus, une fleur douce et belle, qu'Il par de son coeur,
demeure en son âme,joie paix, et lumière.


En ce samedi, que Jésus vous bénisse tous,

Jacques


Karol 03/09/2011 00:21


Oh tous deux,

ne rien dire, rester au silence, méditer ces prières,

Daniel, dom, Bernadette,

que je voudrais être l'humble fleur, là, déposée tout contre le Tabernacle, en rcevoir la douceur, en sentir le nectar,

vivre Jésus en mon calice intérieur...

oh quelle tendresse en ces mots..
pouvioir vivre prés du Tabernacle, sachant Jésus adoré se cachant là...

Et ne pas ooublier de l'AIMER...

oh, vous me comblez !! Daniel dom, merci, oui, merci..

Que Jésus vous bénisse tous trois...

Karol


Michaël 03/09/2011 00:16


SUBLIME !!!!!!!!!!!

Rien n'est plus doux que ces deux prières,
Oh, Daniel, dom !!!!!!!!

que vous me faites pleurer de bonheur en lisant ces méditions..

l'on dirait deux contes d' antan,

puis quel enseignement là encore, pour vivre l'humilité..

plus encore dvant le tabernacle...

alors, je me rends à la contemplation, l' appel y est lancé...

comme une fleur offerte au Père...

Que le Seigneur vous accorde une douce nuit..

Michäel


Xavier 03/09/2011 00:12


Oh, Daniel, dom,

Tous deux,

je n'ai jamais rien lu de si beau !!!
là, ces deux prières sont deux méditations, splendides d'amour donné...
tout se joue là, au coeur du Seigneur, devant le Tabernacle, nous sommes ces fleurs que Dieu séme
et nos âmes lui sont offertes au coeur de son amour...

je n'ajoute rien de plus..si ce n'est que c'est une joie parfaite en mon coeur..

etre là, tout prés de Jésus dans la simplicité de la fleur...

Demeurez en fleurs de grâce dans le coeur du Seigneur.

Xavier


Marie-do 03/09/2011 00:07


Petit frère,

Voici ce texte, qui ce matin, se publie ici :

" La fleur, pres de Toi, au tabernacle..."

En toute affection spirituelle et fraternelle,
En union de prières,
Ta petite soeur,
Marie-do


Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]