30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 23:00

  18428875 rose and piano

 

...En Jésus,  Ame de mon âme... 

 

Bonjour,  petit frère,  

 

 

Sur la scène d' une salle de spectacle, 

Ou sur la place d' une église de village...

Ou au choeur du coeur d' une basilique,

Il est une voix qui s' élève...

Sur un orgue vieillissant, 

Ou un synthétiseur flambant neuf, 

Il est un artiste jouant une mélopée...

Connu de lui seul peut-être..quoique... 

 

Écoute, Jonathan, sur une note cristalline, 

Ce sonnet se désire pour Jésus...

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si... 

Les fines mains, sur les touches noires et blanches

 Courent, s' élèvent, s' abaissent

Et retombent doucement sur le clavier d' ivoire...

 

Lorsqu'apparait, sortant de nulle part,

Et en smoking noir, s' il vous plaît,

Le chef d' orchestre de cette troupe... 

Venant de sa Hollande natale...

Il s' invente en troubadour,

Pour s' évader au la donné...

 

note3 

Écoute, Aryel, cette note solitaire  s' égrenant..

 Du bout de ta baguette...

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

Et les voici, ces musiciens d' un soir,

Battant la mesure au rythme des bêtises de Ludo...

Ils jouent sans partition, une ode nouvelle..

Un air ancien, ou une valse viennoise...

 

  Lorsque, sur un morceau improvisé,

Résonne une voix, vibrant derrière le rideau..

Le patriarche s' avance d' un pas assuré.

Il a l' habitude du public...

Son micro à la main, il aborde la scène...

Et accroche le regard attentif des spectateurs...

 Voici le patriarche entonnant Wonderful Word....

 

 

note3 

 

Dis-moi, José, entends-tu l' allégorie de ce chant ???

Do ré do, do ré do,  si la sol, la sol si..

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

La voix effleure la gamme, s' attendrit, s' espace

Pour que naisse, plus pure encore,

Alors qu' elle avance, dans sa robe blanche, 

Fragile et délicate, une choriste, au doux visage

Et aux cheveux blonds,

 Serrés en une tresse égyptienne,

Entonne cette mélodie..

 

 

MM900173998 

  Écoute, Ange, entends-tu chanter 

Les Cieux ouverts ??

  Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...  

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

 Au second refrain de ce troisième couplet,

Une choriste, puis deux, puis trois,

Se placent en arc de cercle,

 Sous les spots bleu et mauve,

Rien ne dérange leur chorégraphie...

Et la mélodie ainsi répétée depuis quelques jours... 

 

 

Rien ???  Rien ???

 

Si ce n' est qu' une voix s'élève..une voix...

 Au milieu de cette improvisation musicale

Elle chemine doucement, glisse, se trille

Un souffle, un murmure naissant, 

Une soliste aux pieds nus... 

Dans sa robe de satin noir... 

N' ayant guère besoin de micro, 

 Sa voix porte au loin. 

Au-delà de la voûte des cieux.. 

Son coeur le lui dicte...

Elle devine l' âme de  ce chant...

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si..

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

Elle vient... elle risque gros...Au moindre dièze... 

Le cristal de ses cordes.. cassera... mais qu' importe...

 Ce chant, elle l' a composé, elle en connaît les notes, 

Et la douceur des mots... 

Elle les a écrites, un soir de printemps... 

Ce chant est peut-être le chant du cygne.

  note3

 

 

Elle s' assied sur le bord de la  scène, 

 Que craint-elle ???

N' est-elle pas sous le regard du Père ???

Elle chante, communie au souffle de l' Esprit, 

En étendant ses mains vides...

 

Et ses mains vides...

Accueillent, en son âme, la voix de l' Esprit, 

Elle en suit l' envolée... 

Le plus beau des chants s'éveille en ce lieu saint

Parce qu' il se révèle chant pour Dieu...

Parce qu' il  s'offre en chant d' Amour indicible,

La voix offerte au Père dans l' abandon total...

 

 Cesse soudain....

 .... Cesse soudain.... 

 

Un instant....

 Un instant paraissant .... d' éternité... 

 

 Avant que le choeur ne reprenne

Un alléluia majestueux et triomphal

La  soliste..

 Sur la note la plus aigüe...

 

  S' esquive sur la pointe de ses pieds nus...

  note3

 

 

Elle a chanté pour Dieu,

Son chant accompli  résonne encore de sa prière...

Elle n' a que faire des applaudissements... 

Et dans la nuit étoilée,

Se perdant dans le lointain, 

 L' on entend encore un filet de voix cristallin... 

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...  

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si... 

 

 

Dites-moi,  écouterez-vous ce chant qui s' absente ??? 

 Chantera-t-elle encore,

Cette soliste aux pieds nus ??? 

Ou vibrera-t-elle encore pour son Dieu

Sur la Scène des Cieux ??? 

 

Et l' Archange, en l' accueillant, lui chantera-t-il : 

Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...

 Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si ???

 

 

 N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do  

 

 

 49473355 

bon, et bien, comme d' habitude, 

j' ai  encore l' auréole de travers... !!!!! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Doris 01/06/2011 16:46


sublime, malgré l'auréole de travers ! merci marie-do
+do et un beau soleil de mon île


Stephen 31/05/2011 16:40


Chère âme silencieuse,

et bien tu as composé là une aubade splendide...
mais prends patiensce, je t'en prie...


comme toi, Patricia, je ne dis rien et j'écoute..
le silence d'abord qui se fait dans l'eglise..
puis je laisse évoluer ce spectacle.
chaque asteur y a sa place sans empiéter sur l'autre...ecoutez, mes frères et soeurs, pas une voix discordante..
c'est cela, l'union de coeur,
l'union des âmes, l'union des voix,
l'union divine qui se donne en ce concert...
silence, la musique se donne, emplit l'espace,

et les pectateurs se jouent des blagues de Ludo...dites, je sais là aussi de quoi je parle, je les entendus à trois reprises chanter..et les rappels..

puis Daniel, j' ai quelque part un enregistrempent des
" Trésors du Ciel, "
je te l'envoie ??? ou tu attends que j'arrive ??? ..

par contre, si je vois se pointer des choristes comme ceux de l'image, je ferme l' église tout de suite, ils vont faire écrouler les murs,

tu as vu leur allure ???
et c'est quoi ce costume ??? le dessous de table de la salle à manger du fermier ???

c'est qui ???
Mr de la Margelle Du puits et Madame ProutProut réunis et leurs enfants, ou des extra-terrestres ??? ???


Maintenant, je vais m'adresser à l'un de vous...

Eric,
Il,est vrai que tu vas et tu viens, tu as cette libertté, je te l'accorde, et je ne jugerais aucunement ton approche, cela ne me regarde nullement..

mais il est point que tu dois savoir, et certains t'ont posé cette question..
Lorque dom a failli partir, où étais-tu ??

Il est facile de venir et de partir, mais lorsque l'on a des frères ou des soeurs en Christ, en qui l 'on a mis son amour et sa confiance, l'on prend de leurs nouvelles...

Dom revient de trés loin, et ce n'est pas une plaisanterie...
Il y a peu d emoi, sella failli nous quitter.
alors, Eric, lorsuqe l'on a un peu, juste un peu d'affection , l'on prends le temps de demander de snouvelles...
Je trouve ton silence parfois difficle à vivre.
même sans venir tous les jours..là, tu reviens aprés cinq mois d'absence environ ...
tu connais l'affection que dom te porte, comme elle la porte ici à tous, alors, je crois que de ta part, un minimum de présence serait bénéfique aussi..non ??

n'est-ce pas petit frère ?? pour reprendre la phrase
finale de ce texte ???

Ta liberté s'arrête où commence la mienne et vice versa, et c'est avec beaucoup d'amour fraternel et divin que je te partage cela...

Merci Eric, de m'avoir lu.

chère âme silencieuse,
je te bénis+++Amen
Stephen


Patricia 31/05/2011 16:23


a tous, moi, je ne dis rien, je m'assieds là, tout prés et j'écoute...
c'est tout... !!!

Patricia


Pascal 31/05/2011 16:22


Dom petite soeur,

dis-moi comment vas-tu ???
Il est vrai que jamais nous te demandons cela..et pourtant...alors, je viens là et je te pose cette question...
Maintenant, ton évoquation de ce spectacle est une réalité..

pour vous avoir entendu tous chanter...
et sans te connaitre plus encore..

la chnateuse aux pieds nus, alors, c'est toi, là je confirme !!!
et elle se sauve, mes amis, avant même que le rideau ne soit tombé...

Et puis dites-moi, n'avons-nous pas à chanter la gloire du Père,
n'avons nous pas à crier de bonheur et à nous émerveiller devant cette création ???

un ciel étoilé est plus beau que toutes choses venant des hommes, et là, aucune main humaine ne saura égalée cela..
alors, oui, chantons, comme nous l'avons découvert ici..

chantons pour Dieu qui se devine à chaque phrase de ce texte..
je suis là, et comme Daniel le dit plus haut, ce texte est une perle..
je le partagerais avec d'autres...
parce que je suis touché par ces deux lignes qui revienenent..

do ré do, do ré do...

et je suppose que ce fût sur un rythme différent pour chacun, non...???

Sur ces notes de musique, que le Seigneur vous invite à la louange...

Pascal


Marie-Gabrielle 31/05/2011 15:33


Merveilleux !!!

Ce texte m'atteint parce que tout se donne là comme sur uen scéne de spectavle..et l'on y rencontre le Seigenur à chaue strophe.

merci de nous faire vivre cela...
allez, je me sauve, il y a des retraitants plien le monastére !!!

En Jésus vie d'amour pour tous..
Marie-Gabrielle


Marc 31/05/2011 15:30


Quelques mots, Dom, pour te remercier.

cette vie d'un soir derrière, ou devant un rideau de scéne ou dans le choeur d'une église me rappelle aussi combien nous devons célébrer le Seigneur.

Je sais que tu nous en décris là une facette avec beaucoup de tendresse, d'humour, de délicatesse, voire aussi de tristesse, mais tu y as mis ton âme.
on pourrait l'entendre chanter.

j' ai souri en voyant la tête des choristes !!!

alors je me joins à tous pour te dire de faire attention à toi..
Le Seigneur nous donne des talents et nous apprenons à les utiliser pour sa gloire et pour tous, nous les distitbuons et nous les laissons à la disposition de ceux qui récoltent.
nous moissonnons, et toi, tu le devines par le chant.

la chanteuse aus pieds nus me donne à croire que c'ets toi, non ???
et tu nous liasse slà, sans attendr ele final, pour ne pas voler à dieu ce qui lui revient de froit..
voilà comment alors s'accomplit l'AMour...
etre là pur dieu,e t savoir se retirer ensuite, pour que Dieu prenne sa plénitude...

A toi, merci...ainsi qu' à toute cette troupe qui nous charme souvent par sa vivacité d'artiste...

à vous tous, dans la joie du Seigneur...

Un point encore, à nous de chnater aussi ces quelques notes..

do ré do...!!!!!!!!!!!!

Marc


Gonzague 31/05/2011 09:58


Dom douce soeur,

que voici une nouvelle qui m'émeut là aussi..
Tu découvres à nos yeux étonnés comment se déroule un spectacle.
non pas que je ne le sache pas, mais on pourrait voir s'ouvrir le rideau et évoluer chacun des artistes.

tu donnes là un ensemble de ressentis qui apportent une flamme ardente à ce texte
pour dieu d'abord, et tous, ensuite.
je crois que c'est aussi une mission que de chanter ainsi Dieu..
Et apparement, vous le faites tous trés bien...

Différentes choses sont à relever..

d'abord ces quelques notes que tu égrennes, là, comme si nous pouvions les chanter sur un air connu de notre coeur seul..Et chacun en donnera le ton qu' il souhaitera..

ensuite, ces notes sont aussi joyeuses que tristes.
chaque artiste entre à son tour, comme les fidéles entrent au creux d'une chapelle,
puis le chant s'éléve, sur une note donnée par le pianiste,
puis le chef d'orchestre apparait comme un ange, venu de nulle part,
puis la choriste, et totes enfin, et la soliste qui chante et...s'enfuit sur se spieds nus..
a-t-elle tort, a-t-elle raison, elle seul le sait,

mais chacun, à sa place jour sa partition...

eh bien, c'est ainsi dans nos vies de tous les jours.
je compare ce jeu de scéne à cela...

rejoindre Diue par le chant, rejoindre les fidéles par le chant et la miusique,
puis s'enfuir..

pour ne rien garder là non plus..
et c'est cela, la leçon à retenir...

Je crois que Daniel, qui te connait bien à deviner juste...

alors, Dom, aujourd'hui, tu as la plus belles des places,
parce que cette chanteuse aux pieds nus, te ressemble étrangement, non ???

si tu me le permets, Dom, MERCI, MERCI, MERCI
de vivre ainsi et de faire vibrer tous les autres, et à chacun de vous tous, MERCI plus encore..

vous réjouissez le coeur de Dieu, et tous...

A quand " Les trésors du ciel ??? "

Puis un mot encore,
A vous tous, MERCI pour vos voeux d'anniversaire, ils m'ont touchés profondément...

Jésus vous bénisse

Gonzague


Aryel 31/05/2011 08:35


Ouh!!!!!!!!!!!!
là, alors!!!!!!!!!!!!!!

tu m'imgines en smoking noir ???
eh oui !!là pas le choix !!

ton ode est une merveille.

Daniel dit " une perle ", mais c'est une réalité.

puis Daniel, merci pour ton humilité, oser reconnaitre que tu es nul en musique m'éméut..

tu me touches, petite soeur, puis dis, nous t'attendons...
tu manques à cette troupe...
puis Ange,dans sa robe blanche,
José qui vibre au moindre son donné,
et Sylvain, avec Jonathan, nous ravit au synthé..
alors, pour un chef d'orchestre, c'est " le pied "...

mais il y a juste un petit souci,

si un jour, je tombe sur des choristes comme ceux qui sont là, en image, je me sauve en courant !!
tu m'as bien fait rire...!!!
ils ont une tête à faire fuir les spectateurs!!!

ta mélodie s'entend..la beauté de ces lignes me disent aussi ta peine de ne pouvoir chanter..
pourtant je devine ton souhait le plus cher.
oh si tu pouvias juste un chant une fois..

mais non, assagis-toi, veux-tu?

prends patience dit Bernadette...
L'Esprit chn ate en ton coeur, là aussi, le Seigneur nous donne ces talents pour que nous le spartagions.
alors, nous y allons avce joie et simplicité.

La chanteuse aux pieds nus donne sa partition, et se sauve, là aussi, mais tu le fais si souvent!!!
te retirer une fois l'aubade terminée, et aprfois même avnt...
je t'ai vu t'enfuir...

alors, dom, ce matin merci.
ce poéme est une fête en lui-même..
une ode à Dieu...

Eric,

tu sais, les cordes vocale sont fragiles.si elles cassent, cela en est fini, si elles sont atteintes par un probléme important de santé, cela peut aussi se terminer mal

ce n'est pas pour le plaisir que Dom est en stand-by...
non, elle a failli nous quitter là..
et aujourd'hui, elle essaie simplement de tenir..
elle était au plus bas, mais elle n'a jamais eu une plainte...
où étais-tu à ce moment-là ...????

alors, prie pour qu'elle puisse rechanter la gloire de Dieu.
et vois-tu, même cela, elle ne le demande pas...

alors, oui, elle a peut-être l'auréole de travers, mais le chemin du Père, je crois que son coeur le connait, et pas pour elle, mais pour tous...

A nous, de mener à bien ce que nous aovns à faire, non pour elle, mais pour la gloire du Seigneur...
à cause d'elle, justement, ou pour elle...
Ce sera l'aider...

Puis chantez, oui, chantez pour le Seigneur, oui, chantez...
Je me sauve, je dois être à Assise ce soir...

Aryel


Jacques 31/05/2011 08:13


Eh bien!!! Dom,
tu m'émerveilles...
ce texte me réjouit car j' ai eu la joie de vous entendre chanter à Beauvais, il y a an environ..
et le spectacle a duré une heure de plus que prévu...

te souviens-tu de ce chant que tu as entonné pour la première fois ce soir là ???
vous l'aviez appris la veille...

et j'en reste encore sous le charme...

et j'ignorais que la chanteuse aux pieds nus, c'était toi, je ne l'ai déocuvert que plus tard..
et j'ignorais aussi que tu composais...
vous possédez de rééls talents que tous mettez à la disposition de Dieu, pour le plaisir de tous.

mais alors, quelles voix... tous...
Alors, reprends courage, comme le dit Daniel, tu chanteras de nouveau..
Je sais que la musique vit en ton coeur. alors prends patience...
je crois que ces quelques notes marqueront ma journée, comme une musique donnée par le Ciel.

do ré do..do ré do, si la sol, la sol si..

puis je vois que tu as conservé ton humour !!!
l' auréole de travers ?? ah non, je ne crois pas !!!

Daniel, tu donnes vie là aussi à cette narration,
parce que ce texte est superbe mais aussi il y dénote une pointe de tristesse.
cette soliste me touche, parce que nous souhaitons qu'elle se rétablisse vite, et qu'elle revienne là, chanter sa louange au Père.
Elle le fait, certes, mais ce n'est qu'un murmure...

un jour, Daniel, elle te les chantera,
"les trésors du ciel..."...

Eric,

toi aussi, tu nous dis que nous sommes des chanteurs tous,
mais parfois, le chanteur ne peut accomplir cela.
c'est le cas pour dom aujourd'hui, qui a eu de gros soucis de santé,

où etais-tu, alors qu'elle s 'éteignait chaque jour un peu plus ???
ta présence lui aurait été précieuse, là aussi...
pourtant, malgré tout, elle est venue écrire la chaque jour...
Lorsque Daniel dit qu'elle revient de loin, ce n'est pas sans raison..elle se remet doucement, mais, aujourd'hui, ses cordes vocale sosnt atteintes...
et il lui faut de la patience... ...


alors, chantez, tous, Dom nous y invite en ces lignes...
oui, une invitation à la louange...

Je vous bénis tendrement..
Jacques


R-M 31/05/2011 07:52


Oh !!!! Dom !!!!
quelle aubade là !!
Je t'entends d'ici !!!
pourtant, fais attention, dis... ?

J'ai entendu toute la troupe chanter en Suisse, prés de Montreux, et croyez-moi, le spectacle vous émerveille.
tous sont là, non pour eux, mais pur dieu..
il n'y a pas une voix plus haute que l'autre.

l'harmonuie est parfaite..

cela démarre au quart de soupir !!!
et la louange fuse, en toutes langues
Pas de doutes, ils sont habités par l'Amour du Seigenur et du chant..

puis, dis, Daniel, si tu avais la chance de les entendre tous...

bon, c'est vrai, Ludo est facétieux, mais il est comme cela, et cela fait rire les spectateurs..
mais en ce que tu écris, Daniel, elle souffre de ne pouvoir chanter...
la scéne lui manque, non pour elle, tu le sais, mais pour la gloire de Dieu...et l'Esprit demeure un chant en elle, parce qu'elle est aussi unie au Seigneur...


par contre, Dom, si tu as besoin d'une paire de chaussures !!!

je sais, je sais,tu chantes pieds nus si souvent...

Eric,

heureuse de te retrouver au milieu de nous..
Le chemin du coeur de Jésus, il est là en toi..
et Lui connait le chemin de ton coeur, petit frère.
Pas besoin de numéro de téléphone ou d'adresse mail pour nous joindre..
Il frappe juste à la porte de l'âme...et tu en vis pleinement toi aussi...

quand à Jésus, notre ami prêtre mexicain, j'ia hâte aussi de le retrouver parmi nous en octobre...

José, Ray Charles t'écoute !!!

Je vous quitte, parce que j'ai encore beaucoup à faire, ce matin...

A tous, dans l'union de la prière...

R-M


Bernadette 31/05/2011 07:51


oh ma Dom en Jésus tout amour....

Je sais que tu voudrais rechanter !!!

Tu rechanteras,déjà ,tu parles,avec l'état de tes cordes vocales le médecin n'en revient pas !!!et il a dit que si tu rechantais il viendrait "témoigner"....

Alors , TOUS ,prions , demandons sans cesse au Seigneur !!!

Un jour ,je te l'ai dit , tu chanteras ...Pour LUI !!!

Patience , Patience , Patience....

Patienter…c'était dans les verbes d'hier ???

bonne journée tous , que le Seigneur vous bénisse et la Sainte Vierge . Bernadette


L udovic 31/05/2011 07:37


Alors, là, dom, tu ne me rates pas !!!

mais c'est tellement vrai, et quelle surprise ce matin!!
c'est tout à fait cela.

tu as su là décrire avec finesse et tendresse la réalité de nos concerts et autres spectacles.
sur une note gaie et triste, aussi, ton texte m' a tiré des larmes..
parce que tu as su m'émouvoir.
c'est que nous t'attendons tous, justement pour chanter
" les trésors du Ciel " à Daniel..
cette beauté, en tes lignes me touche..

Eh, t'y z'auts, José, viens voir, y a dom qui nous a écrit un poéme...
à pleurer de joie !!!
eh, le patriarche, rate pas ton entrée !!!

mais tu nous manques, oui, infiniment...

Que Jésus vous bénisse tous.
Nous repartons pour l'Italie en début de semaine
Assise, Sienne et Rome...

Puis le chemin du chant nous conduit à la louange,

Daniel,

oui, ce texte est une perle...
je crois que je le reprendrais en prélude d'un concert..

tu la connais, Daniel, la chanteuse aux pieds nus ???
et Daniel, si tu savais ce que l'on iame chanter pour le Seigneur... !!!
alors, même si tu ne connais pas la musique, chante, jubile de joie,
que je t'entende d'ici... à Colmar...

On t'emméne, Dom, et vous tous, avec nous...

Que l'Esprit chante en vos coeurs...

Ludovic


Franck Sabatier 31/05/2011 06:35


Que Dieu Tout Puissant, Lui qui est Père, Fils et Saint Esprit soit toujours avec vous et avec notre esprit...

Chère tendre et douce petite soeur, je perçois là ton envie de chanter et je comprends ta tristesse, du moins j'essai de comprendre, avant mon accident je faisais de l'escalade avec grande passion
et j'en fût privé, je courrais entre 50 à 80 kilomètre par jour et j'en fût privé, j'adorais faire de l'équitation et etc... en quelques jours mes passions furent anéantie, maintenant j'ai la
passion des bonsaï et j'en suis ravi, alors peut-être que je peux comprendre ton envie mais je n'en suis pas sûre car le chant est quelque chose d'extraordinaire, j'espère que tu retrouveras ta
voix et je prie pour cela, alors ne perd surtout pas courage, je constate que tu n'as pas perdu ton humour et c'est une bonne chose, je suis persuadé que ton auréole est bien fixée, tu ne la perdra
pas en route, je t'embrasse et que le Seigneur te bénisse et te garde, affectueusement à tous, Franck.


Eric 31/05/2011 02:19


Et si je te prenais au mot cher Daniel en Jésus eucharistie !
Dom, quel est le chemin ?
Je ne sais où te joindre mais toi tu connais mon coeur


daniel 31/05/2011 02:11


En Jésus tout amour !

Que dire devant un tel texte si ce n’est que c’est une perle !
J’y relève la beauté mais aussi la peine que tu as d’être privée de ce qui te donne tant de bonheur à savoir le chant !
Tu m’as dit plus d’une fois qu’ils te manquaient tous et je te crois !
Comment ne pas languir après tes amis de scène qui sont plus que des amis !
Vous vous complétez tous admirablement à ce que j’en ai compris à travers ce que tu m’as révélé !
Je suis nul en musique mais je comprends l’harmonie des cœurs qui s’unissent et répondent à l’appel du maître de musique !
Je vous admire tous !
Vous êtes notre fierté !
Vous êtes néanmoins très humbles malgré votre talent !

Alors la musique te manque !
Alors tu te demandes si tu va rechanter un jour !
Nous sommes tous convaincus que oui !
Dieu a besoin de ton art !
Dieu a besoin de ton témoignage !
Tu reviens de loin a-t-on coutume de dire !
Et c’est vrai !
Alors courage sage petite fille ; la vie t’a appris cette patience et cette attente !

L’Esprit chante en toi ?
Ta voix chante en Dieu et pour Dieu nous régalant au passage
Et puis le Seigneur sait que j’attends de t’entendre me chanter « les trésors du ciel » !
Alors encore quelques mois de patience t’a dit l’ORL
Mais que sont quelques mois face à l’éternité ?

Chanteurs , musiciens , danseur vous accompagnent tout là-haut dans le ciel ,
Ceux qui s’en sont allés un peu trop tôt dans la maison du Père ,
Ceux qui contemplent la face de Jésus ;
L’Esprit vient vous rejoindre sur les scènes de la vie
Afin qu’ensemble vous chantiez tous les louanges de Dieu sur la musique des anges

Éternité de joie dans l’espérance en Dieu .

PS : Jésus : n’hésite pas à passer à, la maison lorsque tu seras en France ; si tu ne connais pas le chemin demande-le à dom ; tu seras surpris de ce qu’elle t’apprendra ; mais tu le sais toi qui
la connais !

Daniel en Jésus eucharistie


Eric 31/05/2011 00:56


Quelques notes qui nous parlent de nous en caressant doucement nos tympans attentifs à la moindre émotion.
Portées par les volutes légères d'un ciel étoilé, elles descendent jusqu'à nos coeurs parfois esseulés, en quête d'un monde meilleurs.
Le chant ne peut s'arrêter car il est le lien indéfectible, la vibration accordée des trois essences inter mêlées.
Quelque soit l'instrument employé, il passe et repasse sans jamais se lasser, traversant ainsi le mur de nos pensées.
Il est silence dans un monde sourd aveugle et muet.
Il est présence dans un ciel paré depuis toute éternité.
Il est absence de tout appui, de toute société.

La solitude, ça n'existe pas car le chant est formé de plusieurs notes, clés, bémols, comas, ou autres subtilités de déliés ajustés pour le plus grand plaisir des auditeurs
assoiffés de bonheur et de vérité.

Le bruit du silence permet parfois d'entendre le chant des baleines ou autres cétacés qui entonnent la vie comme une douce mélopée.

Le choriste est un ange véhiculant un chant qui ne lui appartient pas mais qui pourtant traverse les coeurs et les âmes avant de disparaître sans un bruit. Pourtant la vibration continue toujours
et encore à parcourir le monde dans une autre dimension mêlée de subtilité et de senteurs enivrantes de lys parfumé.

Voilà pourquoi le choriste doit continuer à chanter les oeuvres de son créateur. Il est fait pour cela, c'est ainsi qu'il en est de ce tout petit instrument inutile à ses yeux mais tellement
porteur d'espérance et de félicité à tous ceux qui prennent la peine de simplement tendre l'oreille pour entendre et écouter cet hymne à la vie transfiguré.

Peu importe le monde qui passe, seul le chant compte pour le grand chef d'orchestre, qui aime tant chacun des membres de sa troupe, considérant chacune et chacun comme son propre enfant...

Alors n'en doutons jamais, nous sommes utiles et nécessaires pour l'équilibre de l'oeuvre. Sans nous, pas de chant et sans chef d'orchestre pas de nous, simplement le néant.

N'est-ce pas petite soeur ?
Eric

N'est


Louis 31/05/2011 00:49


Alors, là, Dom !!!
merveille que cette nouvelle sur un spectacle...
On entend cette voix au loin qui nous dit la joie de chanter..
ces quelques notes vons rester dans mon coeur toute la journée...
et puis je louerais le Seigneur...
parce que là, tu nous y entraines, non ??

Daniel, et vous tous, qu'est-ce que vous pensez de cela ???

Allez, je vous porte avec moi vers le Seigneur...

Louis


Gabriel 31/05/2011 00:34


Superbe !!!
alors, là...rien à émettre si ce n'est que cette description en est belle...
On pourait entendre les voix de ces chanteurs....
merci Dom


Gabriel


Marie-do 31/05/2011 00:22


Petit frère,

Vois ce théme qui s'écrit là ce matin :

" Do ré do, do ré do, si la sol, la sol si...où..."

En toute affection fraternelle et spirituelle,
En union de prières,
Ta petite soeur,
Marie-do


Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]