23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 00:00

 

<<  Je vous donne ma paix....>>

 

Bonjour, petit frère, 

 

Que Noël soit votre joie !!!

Voilà ce que nous devrions entendre...

Voilà ce que devrait être Noël...

Mais non, hélas....

De cette joie nouvelle apparue il y a deux mille ans,

On en a créé une fête commerciale, 

On  ouvre des milliards de cadeaux

Que l'on revendra à la première occasion,

L'on coupe et recoupe des sapins abîmant ainsi nos forêts,

Sapins que l'on déposera sur les trottoirs

dès lors que la fête se terminera...

L'on gave canards et oies pour un foie gras,

que l'on mange, tout en se disant que l'on est écolo,

les orgies de chocolats en tout genre,  

L'on déborde soi-disant d'imaginations

plus bêtes les unes que les autres, 

L'on s'empare d'une fête chrétienne

pour l'éliminer au nom de la laicité...

On autorise les crèches,

mais on oublie de les monter,

afin de ne pas heurter les sensibilités soi-disant mineures...

Et tous, nous demeurons comme hypnotisés

par cet engouement soi-disant festif....

Et il y a pire encore... 

Il y a l'indifférence...au long de l'année...

Sauf à Noël...

Alors, là, l'on se souvient du pauvre vivant

sous les ponts,

du chômeur qui ne peut offrir un jouet à son enfant,

de la grand-mère vivant en solitaire,

Des parents que les enfants ignorent,

des familles dissonantes, ou séparées par le deuil, 

de ceux qui souffrent, que l'on bat, qui se meurent, 

de ceux que l'on torture,

des innocents que l'on ignore....

du paralysé dans son fauteuil roulant,

de l'aveugle qui ne peut voir,

du sourd qui ne comprend rien à ce qui se dit,

et du muet dont le cri est assourdissant,  

Et je peux continuer ainsi pendant des lignes... 

Je ne supporte plus cette indifférence qui perdure.... 

Puis, il y a les dorures, les crosses sculptées,

les lumières illuminant les villes,

les dentelles que l'on ressort,

les chasubles dorées et argentées,

les calices  sertis de pierres précieuses,

les messes de minuit célébrées à 18 heures 30,

afin de participer au réveillon....

 L' on s' invite en oubliant le voisin qui se repose,

parce que lui, demain, travaille.... 

Et tout ce tralala me pompe, en ce temps de fêtes... 

Que Noël soit votre joie...

Comme il y a deux mille ans, 

Comme les Bergers ont entendu la voix de l'Ange

leur annonçant la naissance...

Comme les Bergers allant à l'Etable, 

Comme les Bergers accueillis par le Tout Petit....

Comme les Bergers ont annoncé ensuite cette merveille, 

Pour qu'aujourd'hui, nous en vivions....

Que Noël soit votre joie...

Comme une grâce éblouissante, 

Comme une certitude d' amour,

Comme une vérité irrépressible,

Comme une flamme vive,

Comme un instant d'amour infini..... 

A la porte de l'Etable....

Comme un instant d'amour infini..... 

A la porte de l'Etable....

N' est-ce pas, petit frère ??? 

Marie-do

--------------

En Jésus tout Amour 

 

Que Noël soit votre joie ! 

Joie de recevoir nombre de cadeaux !

Joie de se voir saluer en son rang !

Joie face à de belles célébrations !

On a sorti les plus belles parures !

On a allumé les grandes lumières !

On a décoré de fleurs somptueuses !

On a répété les plus beaux de tous les chants !

On est venu invités par l'Amour !

On a bien écouté !

Et on est reparti chacun de son côté.

Pourtant des pieds attendent d'être lavés !

Ce n'est pas uniquement un seul jour de l'année !

Ce n'est pas un simple mémorial !

Ils sont là fatigués !

Ils ont beaucoup marché !

Ils n'avaient pas de bâton soulageant leur lassitude !

Pas de siège pour reprendre leur souffle !

Et ils se reposent sur une croix de bois.

Les portes se sont fermées sur les grandes solitudes.

Pas seulement à Noël.

L'aveugle qui crie sur le bord du chemin

n'attend pas le temps précis.

Il a reconnu son Seigneur !

"Jésus...aie pitié de moi"

Car il sait que lui seul l'écoutera !

Lui seul prendra sa main pour le conduire au Père .

Lui seul laissera les insignes du pouvoir pour s'occuper de lui .

Lui seul qui le fasse entrer dans la puissance de Dieu.

Qui donc tentera de guider les aveugles en ce monde ?

Qui donc osera demander au prochain

qui ne peut plus marcher :

"Que veux-tu que je fasse pour toi?"

Qui donc prendra le risque de troquer son joli vêtement

contre un linge à la taille ?

Qui laissera de côté son beau bâton sculpté

pour pousser la charrette de l'infirme ?

O Seigneur !

Que les intentions sont belles en ce jour de Noël !

Mais les mots composés ne passeront pas le jour.

Que les signes temporels enivrent ceux qui les servent !

Mais un esprit brisé qui se donne aux petits

est bienvenu au ciel.

A force d'indécisions il n'y aura plus de pieds à laver !

A force de vouloir s'ajuster dans le monde

il n'y aura plus de vocations d'amour!

Dans les cages d'escaliers des démunis attendent !

Ils espèrent une main charitable qui prendra leur fardeau !

Ils comptent sur une visite qui ne viendra plus chez eux !

Peut-être que quelqu'un entendra la peine de leur vie ?

Mais seul l'amour entend la voix du tout petit !

"Heureux les pauvres en esprit l

e royaume des cieux est à eux"

Et là ils partageront le repas en l'Agneau !

Ils seront les invités d'honneur !

"J'étais en prison et tu ne m'as pas visité..."

Daniel en Jésus Eucharistie

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Daniel et Marie-do marie-do
commenter cet article

commentaires

Daniel et Marie-do 23/12/2016 08:20

Petit frère,

Vois ces prières s'installant en ce lieu pour la seule gloire du Père....
...QUE NOEL SOIT VOTRE JOIE !!!!....
En toute affection fraternelle et spirituelle,
En union de prières,
Ton petit frère,
Daniel,
Ta petite sœur,
Marie-do

Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  •  parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Contact

Texte Libre

bougie 44[1]