Mercredi 16 avril 2014 3 16 /04 /Avr /2014 00:00

 

imagesCAQUT7ZO

<< C' est en Lui que tout a été créé,

...dans les cieux et sur la terre...>> 

       

Bonjour, petit frère,  

 

 O mon âme, fille de Roi,

Réjouis-toi,

Car l' Esprit chante en ton coeur !!!

O mon âme, fille de Roi,

 Le ciel explose d' amour

En ton âme,

O mon âme, fille de Roi,

Voici le jour nouveau !!

Car le Coeur se donne dans la vie,

Car la Vie se désire paix,

Car la Paix se dévoile

En un Fiancé s' émouvant de ta tendresse...

O mon âme fille de Roi,

Laisse ton coeur vivre en Son coeur !!!

ed948fad[1]

O mon âme, fille de Roi,

Danse de joie,

Il est un Père te tendant la main !!! 

 O mon âme, fille de Roi,

Il t' enseigne la prière,

Il t' instruit en l' adoration

En sa Pauvreté,

O mon âme, fille de Roi,

Voici le tabernacle s' illuminant de Lumière !!    

Car sa Présence fleurit ton sol,

Car ses Mains rompent le Pain,  

Car ses Mains bénissent la Coupe,

Et le doux Adoré multiplie le Pain

 Pour que tous aient la vie en abondance

O mon âme, fille de Roi,

Laisse-toi séduire en Son coeur !!!

ed948fad[1]

O mon âme, fille de Roi,

Eveille-toi...

  La lumière scintille à l' aurore

O mon âme, fille de Roi,

Il te dévoile la Révélation,

Il anime en toi l' Esprit,

 En toute humilité...

Voici la pierre angulaire bâtissant un sanctuaire

Il repose là, en ce lieu paisible,

Il se désire une sentinelle,

Il t' invite à la noce....   

Et le Fiancé Céleste cueille le dénuement

 Pour en parer ton âme...

 O mon âme, fille de Roi,

Laisse-toi vêtir en Sa tunique immaculée !!! 

 

ed948fad[1]

O mon âme, fille de Roi,

Ecoute Sa volonté...

 Il est doux et humble de coeur,

O mon âme, fille de Roi,

Par Lui, crée en toi Sa solitude,

Par Lui, crée en toi Sa croix, 

Par Lui, crée en toi Sa résurrection 

Pour que Sa vie soit ta vie...

En toute charité...

Voici l' amour ineffable ne s' achevant jamais, 

Celui se taisant devant le monde,

Celui s' immolant au bois de la croix,

Celui s' abandonnant pour chaque âme...

Et l' Amoureux Fils de Dieu s' habille de la déité

Pour que l' âme se sanctifie...

O mon âme, fille de Roi,

Cueille et recueille l' amour,

Laisse-toi aimer pour aimer plus encore !!!

Pour aimer Son Amour....

 

ed948fad[1]

Laisse-toi aimer pour aimer plus encore !!!

Pour aimer Son Amour....

 

ed948fad[1]  

Déo Gratias !!!

 

N' est-ce pas, petit frère ???

 

 

Marie-do

 

------------

En Jésus tout amour 

  

  

« Ô mon âme, fille de Roi… »
Le Fils s’ est approché de toi.
Il t’ avait remarqué depuis longtemps déjà.
Depuis le temps où tu vivais dans le Père,
Sans péché et sans tache.
ed948fad[1]
 

« Ô mon âme, fille de Roi… »
 Le Père te dit bien que tu es son aimée,
Sa seule préférence.
Alors, pour te garder malgré ton infidélité,
Il appelle son Fils à venir vivre chez toi.

ed948fad[1]  

« Ô mon âme, fille de Roi… »
 Une fille de Roi peut-elle désobéir ?
Peut-elle détourner son regard d’une face aussi belle ?
Hélas oui, depuis que le péché rôde dans son jardin,
Depuis que le désert dévoile le tentateur ;
Celui qui voulut même séduire ton Unique Promis,
Jésus dans le désert qui repoussa l’ ennemi,
Opposant seulement la divine Parole.
Celle qui est lue par le cœur.
Celle à laquelle l’ âme s’est donnée entièrement.
La Parole de Dieu est espérance de Vie.

ed948fad[1]

  

« Ô mon âme, fille de Roi… »
 Il fallait que l’ Epoux soit fort afin de protéger,
Celle que le Père lui confiait pour l’ amener à Dieu.
Alors, la fille du Seigneur veut faire belle son âme.
C’ est tout ce qui compte pour que l’ Esprit l’approche,
Afin de lui redire la parole qu’ elle avait oubliée.
Lui rappeler aussi comment entrer dans le dessein,
De son Roi tout amour qui lui offre son Fils.
Une femme vient de passer dans la salle du banquet,
Afin de parfumer le doux époux promis.
Son acte dérangeait car incompris du monde.
Mais le Divin Promis a fait taire le monde,
En se penchant vers elle y recevoir l’ onction.
Le nard le plus suave est versé sur son corps.
Les parfums de ce monde resteront tous ici,
Depuis que l’ Unique parfum se prépare au jardin.
L’ Amour de ta vie va se rendre au Repas.
Lui le Pur s’ est laissé purifié !
Alors que commencent les tendres fiançailles.

ed948fad[1]  

« Ô mon âme, fille de Roi… »
 Tous les convives sont là qui attendent le Fils.
Aucun n’ est rejeté car la robe se prépare,
Qui ornera chacun de la blancheur de Dieu.
L’ unique pureté que l’ Aimant va offrir,
À tous ceux qui vont tendre les mains

pour recevoir le Pain,
Alors qu’ au pressoir le vin se prépare à entrer

dans la Coupe.

ed948fad[1]  

« Ô mon âme, fille de Roi… »
 Tu t’ assoies humblement à la table du Repas.
Tu ne revendiques pas ton titre de fille de Roi.
Pourtant, tu le pourrais, toi, l’ unique à ses yeux.
Tu regardes le Fils qui se fait serviteur,
En ne se targuant pas de son titre divin.
Lui, l’ Unique Engendré reste dans l’ humilité,
Afin que s’ accomplisse la volonté de Dieu.
Alors, la fille de roi va suivre son Bien aimé.

ed948fad[1]

 

Elle le suit dans l’ accomplissement sublime.
Celui de la Parole qui annonce l’ Epoux.
Ils  ne feront plus qu’un dans une même chair.
Elle quitte son père et la maison de son père !
Le Père envoie son Fils pour faire Sa volonté !
« Moi et le Père sommes Un... »
Le  Verbe se consomme en la Vie éternelle.
Rien ne pourra plus jamais assombrir l’ amour,
D’ une fille de Roi avec l’ Epoux divin.

 

ed948fad[1]  

« Pour que l’ amour dont Tu m’ as aimé 

soit en eux, et Moi en eux »


ed948fad[1]  

PS :

 

 

Bonne Fête Benoît-Joseph

 

ed948fad[1]

Daniel en Jésus Eucharistie

 

 

  rouge gorge

 

  ed948fad[1]

 

Par Daniel et Marie-do
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Mardi 15 avril 2014 2 15 /04 /Avr /2014 00:00

 

violette

  << Si quelqu' un a soif, qu' Il vienne à moi...

et qu' il boive... >> 

 

Bonjour, petit frère,

 

 

Ai-je manqué d' amour, Jésus,
Pour que mon coeur se dérobe ainsi ???
Suis-je capable d' aimer ???
Dis-moi, Jésus
Ai-je fermé ma porte à Ton amour ???

Parce que vois-Tu, Jésus,

Tu te présentes,

Et Tu me parles d' amour...

De cet amour fou habitant ton coeur

Pour la vie des âmes...

 

0078[1]    

Ai-je manqué à ce point d' amour,

 Jésus, 

Que Tu viennes à mon secours

Porter la vie de Ton coeur ??

O douce promesse du Promis si aimant si délicat

Que nulle fleur n' en égale la beauté..

O  bienheureuse Révélation me parlant de la Vie,

Toute tendresse qui jamais ne me sépare de Toi,

O doux Humble, ai-je deviné ta peine sur le bois de la croix,

Que mon coeur en émoi ne peut te consoler

De tant d' ingratitude ?? 

 

0078[1]  

Ai-je manqué à ce point d' amour

Jésus,

 Que descendant du ciel, 

Tu te crées tout petit pour vivre l' homme ??

Pour que tant de grâce se résume

Au lit de la crèche

 Ou au bois de la Croix ?

 

0078[1]  

Ai-je tant manqué d' amour,

Jésus,

Que chaque geste de Toi,

Chaque miracle,chaque prodige,

Chaque parole m' atteigne au creux de mon âme...

Ai-je tant manqué d'amour, Jésus,

Que Tu daignas t'abaisser jusqu' à moi,

Pour que ma vie T'appartienne enfin ?

Toi, mon refuge,

T' ai-je oublié,

T' ai-je laissé là ?

Pour que Tu te penches ainsi sur mon coeur ???

  0078[1]   

O doux Coeur sacré,

Jésus,

Tu m'accueilles

Comme le Père accueille son enfant, 

Certitude infinie de l' embrasement de l' âme,

Lorsque le baiser unique la saisit...

O doux fiancé céleste,

Ai-je à ce point manqué d' amour,

Pour que Tu me baptises de l' océan de ton Coeur ??

  0078[1]

O doux Amour, Tu vis en mon coeur,

Source de l' amour Crucifié qui me dit :

  0078[1]

 

L' AMOUR !!!

  0078[1]

 

Déo Gratias !!

 

  N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do

 

----------

 

En Jésus tout amour  

 
« Ai-je manqué d'amour, Jésus ... »
Que les gonds de la porte s’ ouvrent sur la chapelle !
Que les yeux du regard fuient au-delà des montagnes,
Qui apparaissent au loin par la fenêtre ouverte…
Elle livre la perspective d’une sublime création,
Qui s’ évade dans le ciel bien au-delà des arbres.
Ils rejoignant l’ infini  perdu dans les nuages.
Bise glaciale ou zéphir le plus doux.
Qu’ importe le temps de ce monde !
 Car il n’ y a pas de temps là où va la prière,
Qui rejoint le silence de l’ âme dans son Amour.

0078[1]

 

Quelle sollicitude de notre Père des cieux !
Sublime création faite pour la créature!
Il fallait qu’ elle fut belle pour accueillir les êtres.
Ceux que le Père conçut à sa seule ressemblance,
Dans l’ âme de l’ amour qui naquit par amour.
Dieu ne se souciait pas de leur désobéissance.
Il voulait que l’ amour soit Sa beauté en tout.
Il voulait qu’ en toutes choses sa créature vive.
Alors, Il lui donna son Fils !
Et le Fils dit Oui !
Oui !
pour que jamais l’ amour ne manque ici !
Tout comme Sa mère, Il fut obéissant à Dieu.
Aucun ne posa de questions sur la façon d’ aimer !!
Aucun ne demanda :
  « Ai-je manqué d'amour, Jésus ... »
Puisque l’ amour de Dieu est donné en la croix.
Dans la grâce du pardon peut-être pas mérité.
Mais Dieu ne demande pas si l’ on est digne ou pas !
Dieu se donne en entier en Jésus crucifié !
Alors, acceptons le pardon et la grâce d’ aimer.
Acceptons donc l’ amour dans le silence de Dieu.
Laissons l’ âme pénétrer l’ immense miséricorde.
Se poser des questions infondées sur l’ amour,

 C’ est prendre du temps à Dieu.
Lui le Puissant et l’ Unique attend notre prière.

Alors, l’ âme s’ évade bien au-delà des murs.
Entrant au tabernacle par la fenêtre ouverte.

0078[1]   

Et là !!
Merveille de l’ amour !!
Le Fils attend le Père qui rejoint l’ oraison !!!

Parole de Dieu ouverte sur l’ amour !
 dédiée à l’ Amour !
Pour Lui rien que pour Lui,

En écoutant Jésus demander humblement :

0078[1]

 

« M‘ AIMES-TU..??? »

0078[1]

 

Il fallait qu’ Il revive dans la toute petite âme,
Pour que cette question soit reçue virginale,
Par l’ âme qui en la croix lui confia son péché.
Jésus crucifié par amour, sollicite l’ amour.

L’ âme lui offre son amour sortant nu du tombeau !!

0078[1]   

Que demander de Plus ?

0078[1]     

Rien !
Si ce n’ est rendre grâce à genoux.
De vivre dans l’ amour au milieu de l’ amour,
Baigné dans la tendresse de Jésus Fils de Dieu,
Recouvert de son Sang précieux jusqu’ aux tréfonds

de l’ âme.
Pardonnant,
Déliant l’ amour reçu,
Liant les âmes en l’ Amour crucifié,
Se retrouvant toutes dans l’ abondant amour,
L’ amour a investi chaque parcelle de l’ âme.
Chaque fibre libérée rend alors grâce à Dieu.

0078[1]    

Alors, en revenant du ciel par la fenêtre ouverte,
Alors, après avoir goûté la céleste bonté,
Alors, après avoir mûri la Charité divine,
Alors, après avoir reçu dans la croix du pardon

l’ amour démesuré,
Alors, après avoir compris combien l’ âme est liée au Fils,

0078[1]  
 

Elle se dit qu’ elle  veut maintenant à jamais,
Ne vivre que pour l’ Amour qui ne déçoit personne.
Celui que lui donne le Père en son Fils Jésus.
Celui que lui sert l’ Esprit chaque fois qu’ elle le demande,
Dans un doux tête-à-tête avec son seul amour :
0078[1]
Les Trois dans l’ amour sans partage,
0078[1]
D’ un Dieu qui donne sa Vie pour tous.
0078[1]
Ô mon sublime Amour si tu savais comme je T’ aime !!
0078[1]
Daniel en Jésus Eucharistie

 

 

 

coquelicot 1  

0078[1]     

Par Daniel et Marie-do
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Lundi 14 avril 2014 1 14 /04 /Avr /2014 00:00

    Jésus source vive.  

<<  Je me suis fait tout à tous, pour les sauver tous...>>

 

Bonjour, petit frère,  

 

 

En toi, mon enfant coule la source,

La source de mon amour..

Amour inépuisable qui me parle de toi..

Chaque instant, Je le dépose comme un trésor

Doux enfant, mon Coeur t' appartient.

Ton âme se vit en mon âme

O doux enfant,

 Je demeure en tout temps près de toi...

      09e39e18[1]  

 En toi, mon enfant coule la source,

La source de mon espérance,

J' habite ton coeur, souverain de ton âme,

Je te séduis doucement par ma Parole,

Pour qu' en toi, vive le souffle de l' Esprit

Pour qu'en tes mains naisse la vie

O doux enfant,

Je suis Celui qui est ...

    09e39e18[1]      

En toi, mon enfant coule la source,

La source de la Lumière,

Lumière éblouissante illuminant ton tabernacle,

J'érige en toi le Cénacle,

Pour qu' en ton regard jaillisse la béatitude,

Et que ton visage reflète le Père

O doux enfant,

Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie...

     

    09e39e18[1]

 

En toi, mon enfant coule la source,

La source de ma Présence,

Tu m'invoques et j'accours...

Je dis :

<< Me voici, Je viens... >>

Pour que mon amour s'immole en toi...

O doux enfant,

Je suis la porte des brebis...

    09e39e18[1]    

En toi, mon enfant coule la source,

La source de ma Vie, 

" Ma vie, nul ne la prend... c' est Moi qui la donne...>>

Je reçus la Croix pour dernier lit,

Et le vêtement de mon amour pare ton âme

De la douceur de la Résurrection.

O doux enfant, 

Je suis doux et humble de coeur...  

 

    09e39e18[1]   

En toi, mon enfant coule la source,

La source de la Trinité..

Mon refuge est ton âme..

Je la sanctifie et la purifie,

Pour que mon Père vive en ton coeur,

Pour que l' Esprit tressaille en toi,

O doux enfant,

 Je suis avec toi jusqu' à la fin des temps...

      09e39e18[1]

   

Déo Gratias !!!

 

 N' est-ce pas petit frère ???

 

Marie-do

   

-------

 

En Jésus tout amour 

  

« En toi, mon enfant, coule la source... »
Celle de la vie éternelle.
Celle qui s’ écoule de nos jours si fuyants.
Celle que coulent nos instants vers le ciel qui attend,
Les âmes qui ont faim d’ amour.
 
   09e39e18[1]

 

« En toi, mon enfant, coule la source... »
 C’ est qu’ elles sont affamées.
Oh ! l’ être ne s’ en rend pas toujours compte.
La vie lui sourit favorablement !
L’ herbe bien verte pousse dans son pré.
Il a son comptant de provisions humaines.
Mais il lui manque quelque chose.
Quelque chose que nulle satisfaction ne peut jamais

  combler.
Quelque chose qu’ il ne peut définir.
Et l’ âme se souvient qu’ il lui manque l’ amour.
Alors, il va chercher après le don de Dieu.

09e39e18[1]  

  « En toi, mon enfant, coule la source... »
 Et la Parole est là qui t’ attend toute ravie !
« Cherchez et vous trouverez... »
Et la rencontre se fait sur le quai d’ une gare.
Ou bien sur un trottoir,
Ou dans un ermitage découvert par le vent,
Qui passait par hasard en soufflant sur les cimes.
Mais rien n’ est fortuit avec Dieu.
Tout est inscrit dans son dessein d ’amour.
La source qu’ Il fait naître ne se tarit jamais.
Alors, l’ âme comprend d’ où lui vient ses trésors.

09e39e18[1]

 

« En toi, mon enfant, coule la source... »
 Des dons comme s’ il en pleuvait !
En pluie régénérante telle la manne au désert.
Personne ne l’ attendait et soudain elle fut là.
Personne n’ attend l’ Esprit, et pourtant Il agit,
Dans les âmes qui aiment,
Dans les âmes qui se taisent ne sachant s’exprimer.
Elles sont bien trop petites face aux grands de ce monde,
Qui lui disent comment il faut se comporter.
Le flanc qui est ouvert laisse passer en silence,
Le Sang et l’eau mêlés solitaires en la croix.
Le Père demande au Fils de sauver ses enfants,
Et les enfants découvrent les uniques dons de Dieu,
Que l’ Esprit saint fait vivre dans les âmes qui le veulent.
Elles ont découvert l’ amour dans la vie de chaque jour,
Dans ses petits détails et les services aux autres.
La  grisaille du monde devient lumière du ciel.
Elle éclaire la croix en délivrant l’ amour,
Alors, la source divine coule des âmes qui se donnent.

  09e39e18[1]

 

 « En toi, mon enfant, coule la source... »
 Jamais elle ne se tarit !
Elle est toujours présente pour abreuver les âmes.
Pour remplir la coupe que chacun tend vers Dieu.
Que personne n’ hésite à venir à l’ autel !
Présenter en sa croix la coupe du salut.
Jésus veut la remplir.
Il ne faut pas avoir peur de demander l’ amour.
Lui qui va jusqu’ à te dire :
« J' ai soif ! »
En souffrant pour ta Vie.
Et tu avoues à ton doux Bien aimé :
« Ma coupe est débordante... »

09e39e18[1]

 

Alors, je suis heureux !
Mon âme est une béatitude!
Laquelle ?
C’ est Jésus qui choisit pour la seule gloire de Dieu !
Car rien ne m’ appartient, et pas même ma joie.
C’ est un fruit de l’ Esprit qui retourne vers le Père,
Après avoir mûri au soleil de l’ Amour,
Et tu entends l’ Amour te dire avec confiance :
« En toi, mon enfant, coule la source...»
Tu es alors devenu la source de ton Père.
Présomptueux ?
Seulement amoureux !
Car elle jaillit en toi  pour que tu désaltères,
Tous ceux qui ont soif d’ amour et de reconnaissance.
Dieu ne te dit pas comment.
Il te dit seulement :
« Donne-moi à boire... »
Même si tu n’ as pas de coupe.
Même si le puits te semble trop profond.
Même si tu n’ oses pas.
Même si tu t’ en crois indigne.
Le Père te le demande quand même !
Il ne te jugera qu’ aux accents de ton cœur,
À ton humilité,
À ta foi débordante toi qui oses dire au monde :
« Venez voir Celui qui m’ a dit tout ce que j’ avais fait. »
Parce qu’il faut de l’ audace pour annoncer l’amour

sans se soucier de soi !

09e39e18[1]  

Ô âme perdue dans la source divine !
Ô âme anéantie dans le sang du Sauveur !
Ô âme qui n’ es rien alors que Dieu est tout!
Comme tu es heureuse d’être si petite !
La source ne doit se perdre en ton gué resserré.
Rien qui ne doive s’égarer en toi dans le flot jaillissant,
Qui retourne à la source t’ emmenant avec Lui.
Et c’ est pour cela que tu es si heureuse.
Comblée de tout l’ amour de Dieu.
Tu te retrouves en Dieu,
En son image céleste,
Celle qu’ Il fit de toi lors de ta création.


09e39e18[1]  

 

PS :

 

 

Christian-Philippe :

 

Bienvenue dans la famille des joyeux chrétiens,

et Bonne Fête Maxime !

 

09e39e18[1]

Daniel en Jésus Eucharistie

    avcwmj1f[1] 09e39e18[1]      

Par Daniel et Marie-do
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Dimanche 13 avril 2014 7 13 /04 /Avr /2014 00:00

maisons et gifs (7)

   " La pierre qu' ont rejeté les bâtisseurs

.... est devenue la pierre d' angle..."

 

 

Bonjour, petit frère,

 

 

Tu crées en l' âme un Palais....

Magnifique palais où chante l'  oiseau,

Où la fleur se dissimule,

Où le vent souffle,

Où le ciel demeure bleu...

Où s' argente le ruisseau,

Un palais où Tu dessines chaque allée...

Beauté des fleurs aux milles senteurs,

Beauté de sa vie pénétrant sur le seuil de notre château...

Doux Roi souverain, voici venu le jour

Où Tu ouvres la porte pour accueillir le pauvre,

Et sur le parvis de ce château intérieur,

Tu lui dis combien Tu l' aimes...

Tu lui dis combien Tu l' aimes...

  maisons et gifs (15)

 

Tu crées en l' âme un Palais....

Tu ouvres le chemin  jusqu'aux portes de Ton Royaume,

Ta Croix offre l'autel de l' Amour,

Et le tombeau ta dernière demeure,

S' illumine au matin de la clarté,

Rien n' est plus doux que d'espérer Ta visite,

Ton palais est mon refuge,

Tu m'y dépouilles pour me revêtir d'amour,

O indicible Aimant,

Epanouissant en mon âme les fleurs de Ta grâce,

Tu me convies à porter Ta Parole,

Ton silence se consume en ma vie,

Près de Toi, mon âme retourne à la source...

Source originelle de l' Amour...

 Tu lui dis combien Tu l' aimes...

 

maisons et gifs (15)    

Tu crées en l' âme un Palais....

Palais de Vérité, d' Amour et de Lumière,

Rien ne l' atteint,

Tout s' y abandonne pour l' humble mendiant.. 

Mon âme te désire d' un grand désir !!

La flamme flamboie, animant Ta vie.. 

Et l'aube croît en une aurore nouvelle... 

Tu fais revivre le Corps, 

Tu fais revivre le Sang, 

Et le coeur témoigne de Ta vérité.

O Fils bien-aimé que le Père envoie, 

 Et se lève l'aube éternelle en mon coeur...

Doux Aimé, Tu t'assieds à la Table céleste

Où le Père sert le Vin de la Vigne nouvelle 

Cep Véritable où l'amour s'oublie au coeur du plus petit

Là où Tu lui dis combien Tu l' aimes...

Là où Tu lui dis combien Tu l' aimes...

 

maisons et gifs (15)

 

 

Déo gratias !!!

   

N' est-ce pas, petit frère ???

 

Marie-do

 

------------

 

En Jésus tout amour

 

« Tu crées en l' âme un palais.... »
Devenu mon refuge.
Il n’ a rien à voir avec les palais de ce monde.
Il est pauvre et sans décorations.
Les seules qui soient sont celles de l’ amour ..

maisons et gifs (15)    

« Tu crées en l' âme un palais.... »
Et comme je m’ y complais !
J’ y suis toujours le bienvenu.
Pas de riches vêtements pour honorer la cour.
Pas de grandes musiques que je doive connaître.
Pas de flatteries au prince qui y demeure.
La seule simplicité du Christ en son dépouillement.

maisons et gifs (15)    

« Tu crées en l' âme un palais.... »
Et comme j’ y suis à l’ aise !
À l’ aise avec l’ amour !
Alors, l’ âme se fait belle !
Pour Toi, rien que pour Toi !
Il faut qu’ elle te plaise alors elle se revêt,
Du plus beau vêtement que lui tisseTa croix.
Et puis les yeux brillent pour Toi, colorés par l’ Esprit.
Sans oublier la voix que le Père lui donna,
Afin que dès l’ entrée, en un chant de louange,
Elle honore les âmes qui viennent frapper en Toi.
Rien n’ est trop beau pour Toi,
De cette splendeur du Père que Jésus me révèle !
Tous ceux qui y demeurent ne courtisent personne.
Ils ne recherchent pas quelque place d’ honneur.
Ils laissent les riches atours rangés dans les placards,
D’ où ils ne sortiront pas, car inutiles au ciel.
Jésus nous a bien dit de prendre la dernière place.
Si le Maître le veut, Il nous fait avancer.
Mais s’ Il ne le fait, pas cela ne nous fait rien !
Car l’ âme veut être oubliée,
De tout sauf de l’ amour.
Le seul amour qui soit qui se donne à la croix.

 

maisons et gifs (15)
   

« Tu crées en l' âme un palais.... »
C’ est cet amour christique qui orne le palais.
Il n’ est pas décoré comme les palais d’ ici.
L’ amour ne supporte pas les richesses trop voyantes.
Le  tombeau virginal l’ accueille en sa demeure.
Loin des cérémonies bruyantes qui étouffent le silence

 de Dieu,
Trompant ainsi le monde sur la seule vérité,
Celle dont la discrétion n’ a d’ égale que Jésus,
Quand il se réfère à son doux Père des cieux .
Il n’ a jamais cherché à se mettre en avant.
Il ne revendique pas son titre de Fils de Dieu.
Il est petit et humble,
Obéissant en tout !
Allant jusqu’ à la croix pour satisfaire son Père.
Pour racheter les âmes en les offrant à Dieu.
L’ amour donne sa Vie pour les aimés de Dieu.

    maisons et gifs (15)  

« Tu crées en l' âme un palais.... »
Comment ne pas se plaire dans la vie d’ un tel Maître ?
L’ âme qui l’ a compris ne vit que pour Lui plaire.
Elle est heureuse en Lui.
Et Il lui répond.
Peu importe l’ endroit où se trouve le palais,
Puisqu’ il est en chaque âme qui aime passionnément.
L’ âme habille son palais de la croix de Jésus.
Cela semble bien peu pour le monde d’ ici.
Les croix sont trop souvent ornées des richesses

qui passent.
La véritable croix est celle que personne ne voit.
Seules les âmes amoureuses l’ y trouvent dans l’ oraison,
Communiant au Repas que nous sert l’ Amour.
Sur l’ autel dénudé se posent pain et vin.
En l’ autel de l’ âme Jésus pose son Corps.
L’ amour ne se comprend que dans la pauvreté.

 

  

Le palais de ton âme resplendit chez le Père.
Alors, le Royaume de Dieu se laisse regarder,
Par l’ âme qui renaît sur la croix du Sauveur.
« Elle est née de nouveau.... »
Elle a traversé les épreuves.
Le Père l’ a délivrée du mal.
Le Fils l’ a purifiée dans la grâce du pardon.
« Elle est née de l’ eau et de l’ Esprit... »
maisons et gifs (15)  
Elle entre dans le palais au bras de son Époux

qui est sa Vie en Dieu.

maisons et gifs (15)  
Daniel en Jésus Eucharistie

 

En l' Amour   maisons et gifs (15)

 

 

Par Daniel et Marie-do
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires
Samedi 12 avril 2014 6 12 /04 /Avr /2014 00:00

imagesCAL5YI7S

<< Cette Parole de l' Ecriture que vous venez d' entendre...

c' est aujourd' hui qu' elle s' accomplit..>> 

 

 

 Bonjour, petit frère,

 

Devant ton Autel, ô Père,

J' irai,

Et là, doux Père,

Je Te dirai ma soif d'aimer..

Je Te dirai ma béatitude de Te vivre

Je Te dirai mon désir de te combler,

Je Te dirai tout ce que mon coeur désire,

Pour T 'aimer et Te servir.

Alors, lorsque Tu entendras ma prière,

Ma toute petite prière, si pauvre soit-elle,

Je m' endormirai en ce lieu,

Et j' attendrai que Ta tendresse m' éveille...

Et si je dors alors que dansent les anges,

Mon âme, vagabondant sur le coeur de l' Amour,

Fredonnera un cantique nouveau... 

 

   imagesCAB6XFQL  

Devant ton Autel, ô Père,

Je me tairai,

Et là, doux Père,

Je Te dirai la vie de mon âme...

Je Te dirai ma certitude,

Je Te dirai mon allégresse 

En Toi, je m' enracinerai de la Crèche à la Croix,

Je célèbrerai le Repas,

J' attendrai au Sépulcre que Tu apparaisses,

Et je ferai Ta conquête, me laissant séduire de Ta grâce

Je laisserai Ta délicatesse m' effleurer..

J' adorerai l' Agneau de Dieu,

L' Agneau Immolé et sans taches,

Qui illumine l' âme de Sa vie,

Me purifiant de Son sang précieux...

O Souverain du ciel,

Tu offres la vie immortelle au coeur...

  imagesCAB6XFQL  

 

Devant ton Autel, ô Père,

Je danserai,

Et là, doux Père,

Je Te dirai le parfum de Ta joie,

Je Te dirai mon désir de rompre le Pain,

Je Te dirai mon attente de boire à la Coupe.. 

Source vive d' éternité,  

Je parcourai le chemin près de Toi,

Je me blottirai au creux de Ton coeur, 

Je m' éveillerai à Ta lumière, 

Pour que Tu me brûles du feu de l' Esprit...

Je ne suis qu' un roseau frêle ballotté au gré du vent

Et pourtant, Tu m' appelles à Te suivre !

Tu révèles à mon âme la douceur de Ta Face,  

Tu crées en moi l' humble servante que je suis,

Par la douceur de Ta grâce bienveillante..

 Et en mon âme si pauvre de Toi, 

Tu m' abandonnes l' allégresse de l' oraison... 

 

imagesCAB6XFQL  

Tu m' abandonnes l' allégresse de l' oraison...

 

imagesCAB6XFQL  

Déo gratias !!!

 

N' est-ce pas, petit frère ???      

 

Marie-do

------------

 

 

 En Jésus tout amour

 

 

« Devant ton Autel, ô Père ! »
Mon âme a entendu l’ amour.
Mon âme a touché cet amour.
Cela est naturel !
C’ est tout à fait normal !
Rien n’ est caché et encore moins secret.
Rien n’ est réservé et rien n’ est refusé,
Lorsqu’ elle entend murmurer par le ciel :
« Prenez et mangez-en tous, ceci est mon Corps … »

imagesCAB6XFQL

 

Depuis, elle ne se prive pas !
Elle a faim !
Elle est exsangue !
Alors, elle n’ attend pas quelconques disponibles.
Elle va se servir sur l’ Autel de la croix.
Et le Père qui voit cette attente d’ amour,
Ne peut accepter qu’ une âme se perde.
Les schémas de ce monde n’ entrent pas

 dans son dessein d’ amour.
Les cadres façonnées ici-bas ne se lisent pas dans la Parole,
Et le Fils qui entend le cri d‘amour inassouvi,
Ne peut pas faire attendre l’ âme au pied de la croix.
Il est venu pour rassasier les âmes,
Les nourrir de son Corps,
Dans une souffrance inouïe.
Alors, il ne faut pas refuser le pain

lorsque  se tend la main !
Lui fermer la porte de l’ Autel !
L’ Autel est ouvert sur le ciel !
Et l’ Esprit qui attend l’ âme pour la conduire à Dieu,
Ne peut partir sans elle la laissant dans l’angoisse.
Jésus nous a donné l’ Esprit pour que vive l’ amour,
Pour que l’ amour se continue jusqu’ en la demeure

 éternelle.

imagesCAB6XFQL

 

« Voici le Pain descendu du ciel,

Celui qui me mange vivra par Moi... »
Nous rapelle Jésus,

Et c' est Parole de Vie ! 
 

imagesCAB6XFQL

 

« Devant ton Autel, ô Père ! »  

 À la table des noces, le vin s’ est raréfié.
Il sera épuisé avant que cesse le festin.
Le vin vint à manquer..
« Faites tout ce qu’ Il vous dira de faire... »
Dit Marie aux servants.
Nul ne prête attention à eux.
Ils restent dans l’ ombre de leur maître,
De celui sur qui repose la réussite des noces.
Pourtant, c’ est à eux que s’adresse la maman de Jésus.
Pourtant, ce sont eux qui seront les témoins du miracle

 accompli par Jésus.
« Le Fils ne peut rien faire qu’ Il ne le voit faire au Père... »
Petits serviteurs quelconques qui entrent dans le mystère.
Celui du Fils et du Père unique amour dans la foi.
Ils eurent confiance en Lui !
Alors, ils portèrent le bon vin au maître qui officiait.

imagesCAB6XFQL

 

Ainsi en est-il de nous tous !
L’ Autel s’ improvise sur une table d’ auberge.
Le pain y devient le Corps de Jésus.
Les cœurs deviennent brûlants.
L’ Autel se dresse dans chaque âme qui demande Jésus.
Le Pain s’ y dépose et la coupe s’ y remplit.
Le mystère de l’ amour vient se fondre dans la Vie.
Celle qui se donne à la croix.
Celle qui jaillit du tombeau vide.
Celle qui s’offre à chacun d’entre-nous.
Car seul Jésus donne Vie !
« Père, Je ne Te prie pas pour le monde,

mais pour ceux que Tu m’ as donné »
Alors, les petits et les humbles,
Alors, les oubliés du monde,
Alors, ceux que personne n’ intéresse,
Participent au mystère du royaume.
Témoins privilégiés de la Parole Vivante.
Ils sont devant l’ Autel du Père.
Ils entrent dans l’ Autel du Père,
Lorsque le Fils leur déclare tendrement :
« Moi, Je suis le Pain de Vie….

Qui vient à Moi n’ aura plus jamais faim…
Et Je ne jetterai pas dehors celui qui vient à Moi... »

imagesCAB6XFQL

 

 

Daniel en Jésus Eucharistie

 

SCAN0341[1] - Copie - Copie (2)  

  imagesCAB6XFQL

 

Par Daniel et Marie-do
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires

Présentation

  • : parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • parle-seigneur- ton-serviteur -ecoute.over-blog.com
  • : Jésus évangile abandon Amour de Dieu dons de l'Esprit Divers
  • : Ce lieu de prière et de méditation de la Parole et du partage spirituel, dans la joie profonde de l'Eucharistie et de la Sainte Trinité...se désire ouvert à tous, dans le respect de l'amour universel... Etre là, pour s'abandonner à Dieu, dans Son Amour et sa Joie, pour aller à la Rencontre de l'Amour...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Texte Libre

12930ef4   

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés